Visiter Neuchâtel un week-end: mon city guide complet

La ville de Neuchâtel est parfaite pour une escapade! Que voir, qu’y faire? Voici mon city guide pour tomber amoureux de la ville suisse en un week-end! Vous êtes entre de bonnes mains, née à Neuchâtel, je connais la ville comme ma poche. Et je partage de bonnes adresses en prime.

Vous avez envie de visiter Neuchâtel? Si agréable à vivre pendant la belle saisons, avec la fraîcheur du lac, ses terrasses et ses ruelles historiques, ma ville natale est une superbe destination pour un week-end en Suisse! Ville millénaire aux charmes médiévaux, elle est dominée par un château et sa Collégiale, sur un éperon rocheux. Ses quartiers en pente aux riches demeures offrent une vue sur le magnifique lac de Neuchâtel, avec vue sur les Alpes à l’arrière. Quel tableau, non?

Combien de temps y passer et quand venir? Visiter Neuchâtel se prête bien pour un week-end durant la belle saison ou l’automne! Ensuite, vous pourrez prolonger le séjour avec d’autres étapes en Suisse. Après, si vous voulez faire tout ce que je vous propose dans ce billet, vous pouvez rester plus longtemps sur nos belles rives bien sûr! Evitez le plein hiver, où le brouillard plonge la ville suisse dans un état dépressif.

Sommaire: visiter Neuchâtel

Je veux rédiger ce billet depuis longtemps, mais il m’intimidait… Comment résumer en un article ma région de coeur, mon petit coin de paradis! Voilà donc après quelques semaines de préparation tous mes conseils, pour vous donner envie de la découvrir à travers mes yeux. Avec plein d’idées de choses à faire pour visiter Neuchâtel et des adresses, à picorer selon vos intérêts.
Sur le blog, vous pouvez aussi retrouver tous les billets sur des choses à faire dans le canton de Neuchâtel par là.

Visiter Neuchâtel: que faire, que voir dans la ville suisse. Programme sur le blog Yapaslefeuaulac.ch
Neuchâtel au coucher du soleil (Crédit: swiss-image.ch / Andreas Gerth)

Mes 3 itinéraires incontournables pour visiter Neuchâtel

Voici trois idées d’itinéraires à Neuchâtel, pour découvrir la ville millénaire. Si, si, il faut faire les trois! Suivez-moi, je vous ai préparé des parcours. Tout se fait à pied. Vous n’avez qu’à bookmarquer cet article et ouvrir Google Maps ;)

1. Flâner au centre ville: mon parcours à Neuchâtel

Itinéraire #1: les rues de Neuchâtel.

Le clou est la place des Halles, surnommée place du marché (juste derrière la Place Pury, point névralgique de Neuchâtel et son réseau de bus). Admirez les façades sur la place, en particulier celle de la Maison des Halles. Passez devant et continuez vers la rue des Moulins – ancienne rue des Prostituées. Cherchez la rue Fleury, une des plus anciennes, et n’hésitez pas à vous perdre un peu. Regardez l’escalier magnifique du passage des Corbets… Puis passez par la rue du Seyon, celle des boutiques, nommée d’après le ruisseau qui coule aujourd’hui dans une rigole. Autrefois, la puissante rivière coulait à travers la ville (voir cette gravure), mais trop capricieuse, elle a été détournée. Presque au bout de la rue du Seyon, grimpez la rue des Chavannes, avec son sol peint en couleurs qui change régulièrement, et redescendez en visant l’hôtel de ville. Revenez par la rue de l’Hôpital, passez rue des Poteaux, puis rue du Bassin devant le Temple du Bas. Promenez-vous dans l’effervescence des rues commerçantes. Et pour une pause, retournez à la place du marché, et continuez vers la place du Coq d’Inde, plus calme, pour boire un verre!

2. Monuments emblématiques: le Château et la Collégiale

Itinéraire #2 pour visiter Neuchâtel un week-end
Le Château de Neuchâtel domine la ville (Crédit: Villars Graphic)

Itinéraire #2 à Neuchâtel: grimper voir le Château et la Collégiale, deux incontournables.

Admirez les façades à la Croix du Marché, et grimpez vaillamment rue du Château! Les ruelles pour se hisser sur l’éperon rocheux où se trouvent les deux monuments sont charmantes. Vous allez en haut voir le Château, siège de la politique neuchâteloise, et la Collégiale (12e s.), une église protestante en pierre d’hauterive (voir plus bas), au toit à tuiles vernissées de couleur. Elle vient d’être rénovée! Entrez dans la Collégiale pour voir l’intérieur. Puis, en sortant, continuez tout droit vers les ruines de château, et passez par le pont à l’arrière. Redescendez en cherchant la Tour de Prison, et grimpez-y pour voir la vue!

→ Si vous en avez envie, il existe aussi des visites guidées du château pour voir son patrimoine à l’intérieur (je l’ai faite il y a longtemps :) ) ou depuis le château, vous pouvez rejoindre à pied le musée d’ethnographie.

3. Promenade sur les rives du lac de Neuchâtel

Itinéraire #3 pour visiter Neuchâtel: les bords du lac.

Commencez la promenade à la Place Pury, passez dans le sous-voie pour rejoindre l’Esplanade du Mont-Blanc, à côté de la ligne de tramway. Suivez la promenade sur le quai d’Ostervald en admirant les Alpes dans le fond du décor, si le temps est découvert. Que le ciel soit bleu ou à l’orage, le lac change de visage, mais il est toujours splendide! En passant devant l’Ecole Numa-Droz, qui héberge la bibliothèque (le grand bâtiment en pierre jaune), vous pouvez toujours entrer jeter un coup d’oeil aux couloirs. Ensuite, continuez votre balade sur les rives pour passer au port, où il y a des terrasses sympas et des petits baraques de pêcheurs colorées. Continuez vers la promenade des Jeunes Rives, jusqu’à l’université de lettres, un bâtiment vitré (c’est là où j’ai étudié!). Revenez alors par « l’intérieur »: admirez les maisons, faites un crochet pour voir l’Eglise rouge, puis revenez en ville par le Jardin anglais. Cherchez en chemin l’Hôtel du Peyrou, pour admirer la façade de cette maison datant du XVIIIe siècle, aujourd’hui un restaurant réputé.

→ On pourrait aussi faire ce tour en vélo de location (voir bon plan plus bas).

Curiosités au centre-ville

Visiter Neuchâtel - le palais du Peyrou
L’Hôtel du Peyrou, avec ses éléments en pierre jaune d’Hauterive (Crédit:Tourisme Neuchâtelois)

Le centre-ville compte de beaux détails patrimoniaux. Il faut ouvrir les yeux, mais aussi faire un pas de côté dans ses ruelles – jamais très loin de l’agitation des rues commerçantes. De nombreux bâtiments comprennent des élément en pierre d’hauterive, la pierre calcaire jaune de Neuchâtel, exploitée autrefois dans des carrières. Il y a aussi les fontaines surmontées de statues peintes, comme celle du Banneret ou celle de la Justice, des curiosités typiques des villes suisses.

→ Pour découvrir Neuchâtel à la Belle époque en famille, il existe un jeu de piste (infos à l’office de tourisme)

3 activités à ne pas manquer pour visiter Neuchâtel

  • Se baigner dans le lac: aux Jeunes Rives, ou aux belles plages d’Auvernier, Saint-Blaise, Hauterive ou La Tène
  • Faire du vélo le long des rives du lac: vous pouvez aller loin!
  • Prendre un funiculaire: mon favori est celui de l’Ecluse-Plan, qui mène au pied du Jardin botanique. Charme d’antan assuré!

L’histoire de la ville en très bref

Visiter Neuchâtel: idées de choses à faire pour un week-end dans la ville suisse sur le blog Yapaslefeuaulac.ch
Neuchâtel vu du ciel (crédit: Lucas Vuitel )

Neuchâtel a fêté ses milles ans en 2011! La ville suisse a été tour à tour sous domination bourguignonne ou prussienne. Avec la Réforme, elle accueillera de nombreux huguenots fuyant l’édit de Nantes. En 1815, le canton de Neuchâtel entre dans la Confédération helvétique. Il reste cependant sujet du roi de Prusse, une situation hybride. Les Neuchâtelois obtiendront finalement leur indépendance lors de la révolution du 1er mars 1848. Jour férié, le 1er mars est célébré par une (sacrée) marche commémorative. Autre fait à noter, dès 1848, le droit de vote au niveau communal est ouvert aux étrangers établis depuis dix ans.

Les musées de Neuchâtel

Pour visiter Neuchâtel côté culture, pensez à ses nombreux musées réputés! Il faudra choisir selon vos centres d’intérêts. Le Laténium, musée d’archéologie, prend ses quartiers dans la commune d’Hauterive au bord du lac et revisite le passé sur un site où se trouvaient jadis des maisons sur pilotis. C’est intéressant car la région est un site majeur de l’âge de fer, qui a même donné son nom à une époque, celle de La Tène.

les fameux automates Jaquet-Droz
Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel

Côté histoire et charmes de la mécanique, notez que les fameux automates Jaquet-Droz se trouvent au musée d’art et d’histoire, au centre-ville, au bord du lac. On peut les voir fonctionner certains jours du mois, renseignez-vous. Le reste de la collection réunit des monnaies, pièces d’horlogerie, céramiques et tableaux.

Un musée réputé est sinon celui d’ethnographie, qui en plus de sa collection permanente, propose au visiteur de réfléchir à notre société dans ses expos temporaires à la muséographie toujours très réussie. Il se trouve dans un parc surplombant la ville, et peut se rejoindre à pied depuis la Collégiale.

Super pour les familles, il y a aussi le musée d’histoire naturelle, avec des expos temporaires fantastiques et une belle galerie d’animaux de nos forêts et d’oiseaux naturalisés. Je dois en être à ma 207ème visite, car j’y allais très souvent étant gamine.

Super bon plan pour visiter Neuchâtel!

Si vous passez une nuitée dans un hôtel ou un camping, vous pouvez obtenir la Neuchâtel Tourist Card (à demander à l’hébergeur). Cette carte géniale vous permet gratuitement de prendre les transports publics, de visiter les 25 musées du canton, de louer des vélos et même… de faire une petite croisière sur le lac. Ben dis donc, on sait chouchouter nos visiteurs à Neuchâtel!

Bonnes adresses

Où dormir à Neuchâtel? Hôtels et campings

C’est une question de budget!

  • Mini budget: au camping de la Tène, dans un beau cadre au bord du lac. J’ai grandi là, et mon papa a longtemps été le gardien de ce lieu!
  • Budget raisonnable: hôtel de l’Aubier, deux adresses, l’une placée au coeur de la ville historique, l’autre si vous voyagez en voiture, est à Montézillon, une commune à 10 min. de là.
  • Budget confortable: il y a de nombreux hôtels avec vue sur le lac, comme le Beau-Rivage ou le Beaulac.
  • La totale: l’option la plus réputée, le Palafitte, avec ses chambres sur l’eau, sur pilotis. Un clin d’oeil au patrimoine archéologique. J’avoue que je rêve d’y passer une nuit!

Où manger selon son budget

Voici des restaurants à Neuchâtel à vous conseiller, pour toutes les bourses.

  • Fauché? Achetez un sandwich dans une boulangerie et pique-niquez au bord du lac, sur un banc ou dans l’herbe aux Jeunes Rives à la belle saison! Les enseignes suisses à connaître sont Coop et Migros, les supermarchés alimentaires. Bien présents au centre-ville, ils proposent des salades repas et tout un rayon dédié aux piques-niques, ainsi que des take-aways chauds. Les Suisses adorent les piques-niques! (peut-être à cause des prix des restaurants)
  • Budget étudiant? A midi ou le soir, mangez une crêpe à Bach & Buck (une institution) ou un sandwich chaud au Bleu Café (le préféré des étudiants. En tout cas à mon époque!)
  • Bio, bobo et léger? Le chouette Café de l’Aubier propose des salades et soupes à midi, à côté de la Place du Marché.
  • Envie d’un bon restau? Direction Le Jura, le Bistrot du Concert ou Le Cardinal avec son décor bel époque (tous trois au centre-ville). Ou La Maison des Halles, à la Place du Marché, dans le magnifique monument qui domine la place depuis 1569!
  • Des restau à spécialités particulières? Les Tartares originaux du Café de la Collégiale au pied du Château, le restaurant thaï Thrace de Soie (rue de l’Ecluse), et pour la fondue, voir ici!
  • Des tables réputées? (pas testées celles-là) La Maison du Prussien, ou le restaurant gastronomique de l’Hôtel du Peyrou (il faut passer devant pour voir son patrimoine!)

Où boire un verre

EN ETE Dehors: sur une terrasse à la place du Marché ou au Bar de l’Univers à deux pas (plus calme). Sur les chouettes terrasses animées du port (King du Lac, Bassin Bleu). Au Bain des Dames pour la vue époustouflante, ou – plus sélect, au 7e étage de l’Hôtel Beaulac, au bar lounge Waves, à la vue panoramique fantastique. Plus peinard, sur un transat du bar La Plage derrière le Numa-Droz ou dans le nouveau Biergarten du Jardin Anglais (lancé par le bar d’étudiants le 21)


EN HIVER Dedans: au Bar King (concerts régulièrement), au café du Concert, au Chauffage (qui a connu une grande époque, mais est maintenant plus calme et fait restaurant), à l’Univers (place du Coq d’Inde), ou au Café du Cerf, un bar irlandais.

→ A LIRE AUSSI SI VOUS ÊTES FAUCHES: Des astuces pour voyager en Suisse à petit prix

Où sortir

Surveillez le programme de la Case à Chocs, lieu alternatif culte à Neuchâtel accueillant des concerts et festivals dans ses salles. Le Bar KIng propose très régulièrement des concerts (tous styles). Sinon, la ville compte différents théâtres: le plus réputé, le Théâtre du Passage, ou j’aimais beaucoup aussi aller aux conviviaux Théâtre du Pommier ou Théâtre Tumulte, un théâtre de poche dans le quartier de la mythique Cité Suchard.

Que goûter dans la région

Produits du terroir neuchâtelois et bonnes adresses

Des spécialités suisses à goûter

Bon, honnêtement, il faudrait que je consacre un billet entier aux spécialités de ma région. En attendant, voici un tout petit résumé en guise d’amuse-bouche, parce qu’on peut aussi visiter Neuchâtel par ses produits du terroir.

Vin, chocolat et fromages, c’est la base. Il y a des vignes sur les coteaux pentus de tout le canton, avec comme star le Pinot noir (vin rouge) et l’Oeil de perdrix (vin rosé). Côté fromages, goûtez à la tomme neuchâteloise (un fromage à pâte molle), le Bleuchâtel (un bleu créé ici), le Major Benoît, et surtout le célèbre gruyère, qui bien que fribourgeois d’origine, est aussi produit ici.

D’autres spécialités ♡: la taillaule (pain brioché aux raisins secs), l’absinthe du Val-de-Travers (ce billet du blog lui est consacré), le gâteau aux noisettes (une tarte aux noisettes à tomber), la tarte à la crème (miam). Et pour les spécialités suisses, j’ajoute le carac, cette pâtisserie verte avec une ganache au chocolat dont je raffole, et la tresse, ce pain brioché mangé traditionnellement le dimanche.

→ Pour plus d’idées de spécialités suisses à goûter, jetez aussi un coup d’oeil à mon livre!

Adresses à Neuchâtel pour se procurer des produits du terroir
Que goûter à Neuchâtel - City guide et bonnes adresses dans la ville suisse

En plein centre, la chocolaterie Walder est réputée pour son savoir-faire et ses douceurs, depuis 1919. Leurs tourtes truffées au chocolat et les Pavés du Château sont leurs créations préférées des Neuchâtelois. A ne pas manquer. (Angle Rue du Seyon X Rue de l’Hôpital) Faites aussi un tour à la Maison du Fromage de la famille Sterchi, qui existe depuis 1928. Leur secret? Une cave naturelle datant de 1864, creusée dans la roche à La Chaux-de-Fonds, où ces affineurs élèvent leurs fromages. Ceux à goûter en priorité pour découvrir le terroir de la région: gruyère, tête de moine, mélange à fondue ou à raclette. La poignée de porte est en forme de fromage! (Rue du Trésor 2 bis, dans la continuité de la Place du Marché). Pour ceux qui veulent des bières artisanales suisses, pensez aussi Au Grain d’Orge.

La boutique du Livre, Rue des Chavannes à Neuchâtel - adresses dans la ville suisse
La Boutique du Livre, Rue des Chavannes
Visiter Neuchâtel: côté shopping

De nombreuses enseignes internationales sont réunies au centre-ville. Il y a aussi le centre commercial de La Maladière. Mais ce serait dommage de s’y enfermer: préférez le centre-ville pour découvrir la ville en même temps. Parcourez la rue des Moulins et ses discrètes boutiques indépendantes, à une rue des enseignes commerciales. Ma dernière découverte: le concept store Le Magasin Général qui a repris les locaux d’une mercerie historique. Notez aussi la bouquinerie de deuxième main sympathique à la rue des Chavannes 4, la Boutique du Livre.

Les festivals à ne pas rater à Neuchâtel

  • Le NIFFF: le festival international de films fantastiques de Neuchâtel offre une programmation pointue de films liés à l’imaginaire (fantastique, science-fiction, horreur, etc), qu’on ne voit nulle part ailleurs! Il y en a pour tous les goûts, et les stands au jardin anglais, accessibles même aux non-festivaliers, mettent l’ambiance.
  • Festineuch, notre Paléo à nous, un festival de musiques actuelles à taille humaine, dans un cadre fantastique au bord du lac, aux Jeunes Rives. Il a lieu en juin. Là, j’ai vu en concert Iggy Pop, Limp Bizkit, Prodigy ou Ska-P (je vous avais dit que c’était éclectique). Car oui, en Suisse il y a plein de festivals.
  • Fête des Vendanges: le dernier week-end de septembre, c’est une immense fête populaire où les gens dansent et boivent dans les rues en se jetant des confettis, jusqu’à pas d’heure. Une sorte de feria à la neuchâteloise. Pour les fêtards qui n’ont pas peur de la foule! Sinon, il y a les cortèges fleuris du dimanche, avec fanfares et guggenmusik, qui sont bon enfant.
  • Le festival de Food trucks met de l’ambiance à la Place du Port, quelques fois dans l’année

Visiter Neuchâtel: mon best-of de balades

  • Le Vallon de l’Ermitage: Monter avec le funiculaire de l’Ecluse-Plan + une montée à pied au joli jardin botanique (photos dans ce billet). En profiter pour voir une expo temporaire au Centre Dürrenmatt si le programme vous fait envie, ou se promener dans la forêt, pour admirer les hauts arbres et les falaises.
  • La vue depuis Chaumont: en transports publics (trolleybus + funiculaire de La Coudre), se hisser à Chaumont, qui offre une belle vue sur le lac, à 1171 m. Profiter de la vue depuis la tour d’observation, éventuellement manger une fondue moitié-moitié, puis suivre le Sentier du Temps dans la forêt pour retourner à Neuchâtel
  • Le Laténium: culture & baignades. Aller découvrir ce musée archéologique au bord du lac à Hauterive, qui peut se rejoindre à vélo sur une piste cyclable longeant les rives depuis Neuchâtel (location de vélos au port par ex.) Ici, il y a eu des villages de lacustres, sur pilotis, c’est un site majeur de l’âge de fer avec de nombreux vestiges celtiques. Après le musée, une idée est de continuer de suivre la piste cyclable au bord du lac jusqu’à Saint-Blaise, et se baigner dans une petite crique ou faire une grillade.
  • Auvernier, charmant village vigneron: longer le lac à pied (1h sur un chemin bucolique) et visiter le village (qui fait partie de la nouvelle commune de Milvignes). Ramener une bouteille de vin! Eventuellement continuer jusqu’à Colombier pour admirer son château – caserne. Pour le retour, prendre le tram depuis Auverner ou Colombier, qui longe le lac et vous déposera face à la Place Pury à Neuchâtel. Ou s’arrêter au Bain des Dames (arrêt Evole) pour prendre l’apéro avec une vue dingue sur le lac.

Trois idées d’excursions depuis Neuchâtel

Blog suisse tenu par une Neuchâteloise expatriée en France


Le mot de la fin
Voilà, je crois que ce city guide est assez complet pour vous permettre de visiter Neuchâtel ^^ J’ai eu beaucoup de plaisir à vous chanter les louanges de ma chère région natale. Car, comme le dit l’hymne régional, « Nous sommes les enfants heureux, de la meilleure des patries… » J’y retourne très souvent avec plaisir… Et j’en repars avec un pincement au coeur, à chaque fois.

J’essaierai de tenir ce billet à jour au fil de mes futures (re)découvertes!

N’hésitez pas à partager aussi vos bons plans et idées pour visiter Neuchâtel dans les commentaires ci-dessous! Et à me dire si vous avez déjà visité ma chère ville natale, ou si ce billet vous a donnée envie d’y faire un saut!

A épingler sur Pinterest


3 réflexions sur “Visiter Neuchâtel un week-end: mon city guide complet

  • 11 novembre 2020 à 18 h 50 min
    Permalien

    Hello, j’adore cet article. C’est une ville qui m’est complétement inconnue, mais grâce à ton article, j’ai vraiment envie de la découvrir. Quand je dis que l’on ne connait même pas son pays comme il faut, en voici la preuve pour moi !!
    En tout cas merci de m’avoir donné envie de découvrir cette charmante ville.
    Christophe

    Répondre
    • 12 novembre 2020 à 18 h 34 min
      Permalien

      Avec plaisir Christophe, c’est un honneur de donner envie aux gens de découvrir ma belle ville ♡
      Enfin, après les covideries bien sûr.
      Belle fin de semaine à toi!

      Répondre
  • 15 novembre 2020 à 18 h 30 min
    Permalien

    Neuchâtel 1966 Fête des Vendanges, un petit secrétaire d’exploitation diplômé au séjour linguistique en Suisse romande. On a fêté, mangé, trop bu, dansé, chanté, crié « Aline ». La fille que j’ai rencontrée, gamine et belle. L’autre jour avec du mal au cheveux je suis reparti à Lausanne. Un jour je rentrerai à Neuchâ, promis!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *