Féériques: les gorges de l’Areuse à Neuchâtel

Je vous avais promis de vous emmener plus souvent dans mon coin d’origine: le canton de Neuchâtel en Suisse! Voilà donc une idée de balade magnifique: les gorges de l’Areuse. On traverse des petits ponts en pierre, au-dessus de hautes gorges creusées par la rivière, sous le couvert des arbres.

→ Les Gorges de l’Areuse, c’est un grand classique des courses d’école et balades familiales neuchâteloises (avec le Creux-du-Van, dont je vous parlais par là et dans mon livre). On aperçoit d’ailleurs le cirque rocheux durant la balade!

Pour situer: Neuchâtel est une ville suisse au bord d’un beau lac du même nom, dans le canton du même nom (rappel pour les visiteurs, la Suisse est divisée en 26 cantons). La balade se fait au départ du Val-de-Travers, son district le plus à l’ouest (géographiquement), connu pour être le berceau de l’absinthe et qui offre de belles possibilités de randos. J’ai grandi et suivi mes études à Neuch avant de partir vivre en France et de faire un saut au Québec. Vous pouvez voir par ici les différents billets sur ma région chérie (comme beaucoup de Suisses, je suis trèèès chauvine).

Une balade incontournable à Neuchâtel

L’itinéraire dans les Gorges de l’Areuse

La balade au départ du Val-de-Travers suit l’Areuse, et mène des communes de Noirague à Boudry. Le chemin qui longe la rivière passe tantôt sous les arbres, tantôt carrément à travers la roche… Ce sont ces passages qui sont impressionnants, avec des ponts de pierre et passerelles traversant la gorge. En certains endroits, elle est très resserrée: on emprunte alors des sentiers creusés dans la pierre et des escaliers étroits, en regardant les flots de l’Areuse loin en contre-bas. Ce spectacle des forces de la nature est captivant! Et donne juste un peu le vertige.

Ça, c’est pour le côté romantique. Maintenant, je vous raconte le côté pratique pour que vous puissiez vous organiser pour y aller.

Infos pratiques sur cette balade neuchâteloise

  • Longueur: 11.4 km, environ 3 heures
  • Départ: gare de Noiraigue (NE), accessible en train depuis Neuchâtel
  • Arrivée: village de Boudry. Retour en tram (plus joli) ou en train jusqu’à Neuchâtel
  • Le chemin est bien balisé, voici la carte de l’itinéraire sur Suisse Mobile

En parcourant l’itinéraire dans la direction de Noiraigue à Boudry, on suit le sens du courant et on se contente de descendre (montée: 52 m, descente 334 m.) C’est une balade de niveau facile. Il y a aussi la possibilité de commencer la balade à mi-parcours, à la gare de Champ du Moulin, mais c’est un peu dommage de rater le premier tronçon (à mon avis).

La seule recommandation, c’est de ne pas y aller un lendemain de pluie, car cela peut être glissant. Evidemment, avec la chance que j’ai, il s’est mis à pleuvoir pile durant ma balade…

Merveilleuses gorges de l’Areuse

Cela faisait longtemps que je voulais retourner aux Gorges de l’Areuse, pour les montrer à mon Français! Le jour J, un lundi, nous sommes matinaux et arrivons vers 8h à la gare de Noiraigue, en train depuis Neuchâtel. Il faut ensuite sortir du village en suivant les panneaux pour rejoindre le départ du chemin au bord de l’Areuse. 

Les montagnes autour donnent un aspect sauvage à la balade, avec en plus le brouillard qui entoure les cimes… Cela promet!

Cette première partie du tronçon est très agréable car nous ne croisons que deux marcheurs. Surtout, elle offre cette vue emblématique sur ce pont en pierre…

Balade à Neuchâtel (Suisse) - Les gorges de l'Areuse

Nous sommes ravis de cette petite aventure, et c’est à ce moment qu’il commence à pleuvoir franchement, alors que nous n’avons pas emporté de k-way (la météo annonçait grand beau! Gare au micro-climat de la vallée!)

Pause à Champ-du-Moulin

L’averse s’est calmée lorsque nous arrivons à Champ-du-Moulin, lieu où l’on trouve le restaurant La Truite proposant des spécialités régionales, une buvette sympa et une maison de la nature montrant des expos. Nous continuons tout droit de peur qu’en faisant une pause café, les nuages de pluie nous rattrapent. On est déjà trempés. Mais ne nous plaignez pas, on est captivés par la balade et on sèchera vite!

La Truite, Auberge à Champ du Moulin (Rando dans les gorges de l'Areuse, Neuchâtel)

Petits ponts et gorge étroite

La deuxième partie du chemin à partir de Champ-du-Moulin commence par longer tranquillement l’Areuse, et on pique-nique sur un rocher au bord de l’eau (il y a une accalmie), là où le lit de la rivière est large.  On observe cinq cincles plongeurs durant la balade, ces « merles d’eau » qui volent d’un rocher à l’autre! Ils sont farouches et filent à chaque fois qu’ils nous aperçoivent.

Plus tard, nous verrons même, aussi étonnés que lui, un muscardin (une sorte de souris nocturne vivant dans les arbres), par une chance incroyable!!! Mon Français l’a repéré dans un buisson.

Mon moment préféré, c’est de passer par le chemin au-dessus des fantastiques et profondes gorges de l’Areuse. On en prend plein les yeux. 

Seul bémol, plus on s’approche de Boudry, plus on croise de monde sur notre joli sentier dans la pierre! On ne comprend pas bien pourquoi tous ces marcheurs décident de faire le chemin dans le sens le plus fatigant, mais bon, hein. Ils sont peut-être moins flemmards que nous.

Si comme nous vous aimez marcher au calme, je vous recommande donc d’éviter de faire cette balade le week-end, et si vous pouvez profiter d’un jour de congé en semaine, il y aura moins de monde… ou alors, mettez le réveil tôt!

Et vous, êtes-vous déjà allés aux Gorges de l’Areuse? Avez-vous d’autres balades en Suisse, dans le canton de Neuchâtel ou dans des gorges, à nous recommander?

En parlant de gorges, je garde un très beau souvenir aussi de celles de Trient en Valais!

A épingler sur Pinterest

2 réflexions sur “Féériques: les gorges de l’Areuse à Neuchâtel

  • 21 septembre 2020 à 20 h 59 min
    Permalien

    Hello, vraiment magnifique cet endroit, cela donne envie de venir faire une randonnée dans cet nature fantastique. Je m’aperçois que je ne connais pas plein de beau site dans notre beau pays qui est la Suisse. Merci pour cet article. Bonne continuation. Christophe

    Répondre
    • 24 septembre 2020 à 10 h 14 min
      Permalien

      Merci Christophe! Oui, il y a tant à découvrir dans notre beau pays.
      Bonne journée à vous!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *