« C’est mieux en France! »

Publié le 11 août 2013 | Par kantutita | Différences culturelles, Expat en France

C'est mieux en france!

Amis de la France, bonsoir! Je me suis amusée à dresser une liste subjective de 8 choses mieux dans l’Hexagone, d’après mon expérience d’expat. Suivi de 7 avantages anodins de la Suisse.

C’est mieux en France!

    1. Quand tu habites en France, tu peux partir en vacances sans quitter le pays et être dépaysé. Un petit séjour en Martinique, en Guadeloupe ou à la Réunion? (attention aux requins toutefois!) Les Français ont la mer, la montagne, Paris, le Sud, la Bretagne et des îles de rêve sur un même territoire administratif.
    2. La richesse de la gastronomie. Quand tu demandes à un Français de citer un plat typique de son pays, il a l’embarras du choix. Il ne réfléchit pas deux heures pour écarter les plats les plus embarrassants cervelas, papet vaudois   pour déclarer fièrement « les röstis » et se rendre compte que ce plat rustique n’impressionnera pas votre auditoire. Non, mettons nous d’accord, on répond systématiquement « la fondue » et tant pis pour l’originalité.
    3. En France, on t’apporte automatiquement une carafe d’eau gratuite dans les restaus. T’as rien à demander ni à payer!
    4. Tu peux t’abonner à tous les magazines que tu trouves en kiosque, et ils sont vachement moins chers qu’en Romandie. Idem pour les livres: la tentation de dévaliser les libraires est beaucoup plus forte parce que tu n’en ressors pas ruiné!
    5. Tes voisins français ne vont pas appeler les flics si tu fais du tapage nocturne toute la nuit. Ils vont prendre leur mal en patience, généralement, et éventuellement venir râler à 2 heures du matin. (Donc: ton immeuble rempli d’étudiants est assez mouvementé pour les oreilles certaines nuits.)
    6. Tu pourrais croiser Michel Blanc ou Pierre Richard dans la rue. Eh ouais, parce que les célébrités françaises se baladent dans le pays. Bon, moi j’avais pas mes lunettes mais mes amis les ont reconnus (Vise plutôt Paris ou le festival d’Avignon pour augmenter les probabilités).
    7. Tu vas recevoir des SMS à ton anniversaire ET à ta « fête », c’est à dire le jour de ton saint. En tout cas, j’en ai fait l’expérience!
    8. La vie est moins chère qu’en Suisse (mais les salaires plus bas).

 

En revanche, en Suisse…

  1. drapeausuisse

    Les agences immobilières ne nous pressent pas systématiquement comme des citrons à chaque signature de bail avec les frais d’agence, souvent équivalent à un loyer entier en France.

  2. Les trains ne sont presque jamais en retard. Et sauf blizzard exceptionnel, cela se compte en minutes.
  3. En Suisse, tu peux pratiquer tes langues étrangères – alors que ton anglais risque de rouiller dans l’Hexagone.
  4. Y’a une concentration de festivals de musique beaucoup plus grande en Suisse. Paléo, Gurten, Montreux Jazz, Rock’Oz’Arènes, etc, etc, etc. On est des privilégiés côté culture, mais on l’ignore!
  5. Idem pour les musées: il n’y a pas un musée d’histoire naturelle par ville en France, contrairement à la Suisse. En guise d’exemple: même une petite ville comme Neuchâtel compte divers musées importants: archéologie, ethnographie, histoire naturelle
  6. Tu peux acheter du vrai gruyère sans trous à un prix plus avantageux que dans l’Hexagone.
  7. Les salaires sont plus hauts qu’en France (mais le coût de la vie plus cher).

Et vous, qu’ajouteriez-vous à cette liste? ;) Je suis sûre que vous avez des idées!

30 Responses to « C’est mieux en France! »

  1. LisaDeParis says:

    J’ajouterais qu’en France, il existe un Emmental très particulier dont les suisses ne soupçonnent pas l’existence… Trêve de plaisanteries, je citerais « la laïcité » comme bonus à la France, quant à la Suisse, le fait de pouvoir traverser au passage clouté sans risque de se faire écraser ! ;)

    • Kantu says:

      Haha! Et encore une couche sur la guerre entre le gruyère suisse et français, rhooo…
      La laïcité, comment cela? C’est à cause de l’hymne et des croix catholiques dans les écoles de certains endroits que tu dis cela? ;) J’aimerais en savoir plus…

    • Alfred says:

      Ah oui c’est exceptionnel les passages pour piétons :-))

  2. Allez, je rajoute pour la Suisse qu’on peut rentrer seul à 4h du mat sans risquer de se faire raqueter à chaque coins de rue. J’ai une amie marseillaise qui était stupéfaite comme on était « inconscient » en Suisse ;-)

  3. Gwen says:

    En quittant Fribourg pour Bordeaux, j’ai arrêté de fumer. En effet, ne pas trouver des cigarettes partout (Coop, bars, restaurants, etc…) m’a permis de mettre un terme à cette addiction. Mais bon, reste que la Suisse c’est quand même plus pratique pour les fumeurs.

    Mais le plus gros avantage de la Suisse reste les caraques !! Je pense que Kantu sera d’accord avec moi!

    Un grand merci pour ton blog :) Il fait du bien aux expats’!

    • Kantu says:

      Merci pour ton message Gwen – il fait caud au coeur. Tiens on est les deux des fans de caraques!
      Je n’avais pas remarqué pour les cigarettes (probablement car je ne suis pas fumeuse), c’est intéressant!!

  4. The Sister Theory says:

    J’adore ton article! Je suis assez d’accord avec tout ce que tu as cité! Tu peux aussi dire qu’en Suisse, tu peux traverser la rue sans risquer de te faire écraser par une voiture ou pire insulter par le conducteur… Alors qu’en France, tu peux attendre 5 minutes sur le trottoir avant qu’on te laisse gentillement traverser!

  5. Assez d’accord avec cette liste! J’en ajoute un dans les « C’est mieux en Suisse »: tu n’es pas obligé de tout cadenacer. Encore un exeplme récent, en allant à la piscine. Mon copain avait oublié son antivol de vélo: pas de soucis, on l’a laissé comme ça. Et on n’avait pas prévu de cadenas pour les vestiaires: laisser son sac au bord de la piscine n’est pas un problème! ;-)

    Et contente que tu aies cité la Bretagne dans les avantages de la France :-p

    • Kantu says:

      Quelle chance! Pour les vélos, je ne suis pas aussi convaincue: c’est risqué du côté de Neuch en tout cas! ;)
      Ben si on pouvait plus laisser son sac au bord de la piscine … ;)
      Ah, je vois que ton patriotisme breton ne flanche pas malgré tes expatriations! :) Vive Brocéliande!

  6. germain says:

    pour les célébrités en suisse : -les régions riches les attirent. Travaillant à Vevey; je peux t’assurer que dans le coin, ça n’arrête pas :-)… Vivant à Yverdon; ça n’a jamais même commencé….:-(

    • Kantu says:

      Mince, c’est vrai! Mais je ne viens pas du tout du coin où Johnny a son chalet… J’imagine bien que du côté de Montreux ou dans les Alpes, on peut croiser quelques têtes…quoique au ski, avec cache-nez et combi, ils doivent être difficiles à reconnaître ;) …ouais, Yverdon, Neuchâtel ne sont pas les destinations préférées des stars haha ;)

  7. germain says:

    ah si j’ai eu Marie-Thérèse Bertholet, au naturel. en 1997 à Neuch’ … sur Vevey: Michel Boujenah, Bernard Campan, Keanu Reeves, Thierry Lhermitte, , Béatrice Dalle, la famille Chaplin, les artistes du montreux comedy festival (http://www.montreuxcomedy.ch/artistes?page=1), et toutes les têtes d’affiches suisse romandes…..c’est pas juste.. la façon de prononcer vélo a-t’il une incidence sur les lieux de résidence des stars en suisse romande ?… après il faut être honnête… je suis du nord vaudois et j’adore.. mais la côte vaudoise du léman est tellement plus belle et décontractée, riche et décomplexée, que ce serait débile de venir de ne pas en profiter…

    • Kantu says:

      Eh bien, quel catalogue!!! ;) Peut-être que le vélo a une influence cachée…

      …La seule célébrité croisée par hasard dans mon village neuchâtelois était… Massimo Lorenzi. Il s’était égaré en voiture dans mon quartier.

  8. Pomdepin says:

    Je peux jouer aussi en Angleterre?
    – les gens ne te bousculent pas quand tu fais la queue
    -tu peux pratiquer ton anglais!
    – tu passes facilement pour un cordon bleu
    – tu peux manger du vrai stilton ( il n’y a pas que le cheddar dans la vie)
    – tu peux voir les films avant qu’ils arrivent en France, même chose pour les émissions télés
    -tu attrapés moins de coup de soleil

    • Kantu says:

      Bien sûr! :) Je pense qu’en Angleterre, personne n’essaie de te dépasser dans les files en effet:)Et le reste est très vrai… sauf que je n’ai jamais eu l’honneuer de goûter du « stilton »!!

  9. norie says:

    C’est vrai que chez nous le gruyère sans trous ça n’existe pas! haha!
    J’ai beaucoup aimé cet article, je ne savais pas qu’ailleurs on faisait payé la carafe d’eau au restaurant, je suis choquée!
    Bisous ;)
    Norie

    • Kantu says:

      Coucou Norie – cela fait plaisir de te lire par ici! Je comprends ton choc – c’est un peu râpe de faire payer la carafe… C’est un sacré avantage des restaus en France (sans compter la gastronomie…miam…)!

  10. Cyrielle says:

    J’ai trouvé des caraques à Toulouse!!! Même qu’ils sont deux fois plus beaux ici, et pas vert chimique mais bleu azur! Je suis une inconditionnelle du caraque suisse, très exigeante, et quand je suis nonchalamment entrée dans cette boulangerie pour acheter un petit pain sur le chemin de la préfecture et d’une longue matinée (Kantu comprendra, je pense) j’ai halluciné en voyant écrit « caraques »!!! La prochaine fois, je prends une photo. Et puis j’oubliais: ILS SONT MEGA BOOOOOONS!!!

    • Kantu says:

      C’est incroyable Cyrielle!!! Un jour j’ai aussi trouvé un caraque à Toulouse, dans une petite boulangerie, et il était vert… Mais alors je VEUX VOIR une photo de ton caraque BLEU AZUR! C’est magnifique comme découverte!!! (les expats en manque de caraques… no comment)
      La chasse aux caraques en France est lancée … j’attends ta photo avec impatience!

  11. sandrine says:

    Moi j’aime le vrai esprit de fêtes de fin d’année en Suisse qui reste traditionnel et chaleureux. En France aussi on peut trouver ça en Alsace ou dans le nord, mais en RP ou dans le sud … bof.

    En France par contre on trouve plus de choses et avec une diversité plus importantes pour ce qui est de l’alimentaire. Mais c’est vrai que les frais de douanes cassent bcp les prix et rend certaines petites choses trop cher.

    • Kantu says:

      Ah bon, tu trouves que l’esprit de Noël est plus présent en Suisse? Comment cela? Mis à part le manque criant de neige dans le Sud pour Noël, il règne dans ma belle famille une ambiance de fête! Sapin, cadeaux, et surtout repas plus qu’abondant sont au programme. La différence la plus marquante reste pour moi le repas, vraiment vraiment énorme du côté français!!!

  12. MICHELE says:

    Ce n’est pas tant Noël que l’Avent qui fait la différence. En France, on a bien les calendriers (depuis une dizaine d’années seulement)mais ni la couronne, ni les biscuits et pains d’épice amoureusement confectionnés par les maîtresses de maison. On n’a pas le sens de l’attente.
    En ce qui concerne la carafe d’eau, les choses évoluent. Il suffit d’oser la demander et elle est gratuite (expérience de l’été dernier dans le Valais et les Grisons).
    Par contre, ce qui est horrible en Suisse, c’est le prix du vin au restaurant. La ruine pour ceux qui ont pris l’habitude de boire du vin à table.

  13. Sandrine says:

    Oui l’esprit de noël est bon en famille en France, mais dans les rues, et les traditions locales (et encore plus en RP) c’est moins prononcé. Déjà il n’y a pas Saint Nicolas et c’est très commerciale et moins traditionnel. Mais en famille on se maintient bien ;)

    Pour les gérances immobilières en Suisse par contre tu es rapidement « enchainé » à ton contrat car tu ne parts pas quand tu veux sinon tu paies des mois pour rien ou bien tu te débrouilles pour trouver un remplacement (et encore tu n’as pas le droits de le sélectionner). Moi je suis embêté en ce moment …

    Sinon, et pour ne pas généraliser non plus, moi (expatriée française en Suisse Romande) j’adore l’accueil général que l’on nous a offert ici en générale, que ce soit par les autres parents dans les écoles de nos enfants, ou dans les commerces, ou tout simplement dans le voisinage.

    Et je mets un gros « + » pour la Suisse Romande : les CO (équivalent collège en France) qui sont d’un très bon niveau, et qui restent à taille humaine (pas plus de 20 à 22 élèves par classe). Les écoles fournissent le matériel scolaire (comme le faisait la France il y a encore 15 ans) et ça c’est aussi bien top. En revanche le gros « – » c’est l’absence quasi partout sauf les villes, des centres de loisirs pour les vacances, des accueils du matin et du soir et des cantines …. mais en contre-partie la Suisse est très souple sur les temps de travail (on peut pratiquer ici les 20%, 30%, 40% et 50% de travail qui ne serait absolument pas possible en France).

    Merci pour votre blog qui nous font nous apercevoir de choses qu’on ne soupçonnait pas et riche en partage :)

    Sandrine

  14. Claire says:

    Sur une note beaucoup moins légère: en France, les soins des diabétiques sont pris en charge par la sécu à 100%. En Suisse, fait pas bon avoir une maladie chronique…

  15. Tom Tom says:

    Quelques plus en France:
    – Le pain !!!! et la Boulangerie et pâtisserie en général. Ca a l’air d’un cliché mais c’est vrai. Déjà trouver du pain correct nécessite d’essayer une dizaine de boulangeries, ensuite t’arrives à 18h00 après le boulot, il reste plus de pain, du coup prudent le lendemain tu retournes à 8h00 et là t’as 15 malheureux pains qui se battent en duel… Aussi dans la bouffe: A Lausanne : 0 poissonnerie et peu de bouchers (bon au prix de la viande le marché est restreint même avec des salaires suisses :-).
    – Le dentiste: à 450 frs suisse la carie pas remboursé, ouch! JE connais beaucoup de suisses qui sont obligés d’aller à Pontarlier ou Divonne, c’est un peu navrant!

    Quelques plus en Suisse:
    – Le réseau de transport public !!! Même si c’est cher, la densité est juste exceptionnelle. Et l’habitude des TP en général. Ma boîte ici nous offre el demi-tarif et considére standard de prendre les TP pour aller aux RV. EN France, A part pour aller à Paris c’est bagnole gratuite et obligatoire.
    -Les migros et coop en centre ville et dans tous les quartiers. Tu n’a quasi jamais besoin de prendre ta bagnole pour aller dans une banlieue horrible remplie de centres commerciaux (même si ca existe aussi malheureusement :-(

    • Kantu says:

      C’est drôle, moi je dis la même chose dans l’autre sens: en France je ne trouve pas les pains que je voudrais, je les trouve ennuyeux, il me manque un tas de pâtisseries, et je suis plutôt déçue des boulangeries! Je crois qu’on a juste une tradition différente. Après, j’ai travaillé dans une boulangerie suisse et le fait de jeter tant de nourriture le soir pousse à ne pas faire cuire trop de pain frais pour la fermeture, ce que je comprends et soutiens comme choix!

      C’est vrai par contre pour le reste, là je suis d’accord avec tout ;) Les soins de dentistes sont hors de prix en Suisse, comme les lunettes d’ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *