Mots régionaux du Sud de la France

Un livre sur les mots et expressions du Sud de la France!

Publié le 21 janvier 2016 | Par Kantutita | Différences culturelles, Expat en France, Langues & Francophonie

Je vous retrouve cette semaine pour vous parler d’un livre sur les mots du Sud de la France vraiment bien fait, « Les mots des occitans »!

Je sais que tout comme moi, un grand nombre d’entre vous adorent découvrir des mots du français régional, que ce soit de Suisse, du Québec ou… de France. Car l’ « Hexagone » a aussi ses accents et ses expressions typiques des régions… Grâce à l’ouvrage dont je vais vous parler, on prend une dose de soleil et d’accent chantant en se penchant sur les expressions typiques du Sud! À noter: j’avais déjà consacré un billet à l’accent du Sud ici, et un autre à un catalogue d’expressions du Sud de la France.

« Les mots des occitans » a donc pour auteurs Michel Piquemal et Nathalie Louveau, et est paru aux éditions du Cabardès (Aude). Le livre catalogue des mots et expressions typiques du Sud, et héritées de l’occitan, de façon très ludique. Pour ceux qui n’ont pas lu cet article, un petit rappel s’impose. L’occitan est la langue régionale du Sud de la France, qui comprend différentes variantes comme le provençal (sans doute la plus connue!), le languedocien, le gascon, etc. Si elle reste moins utilisée aujourd’hui que le basque par exemple, elle est encore parlée par des irréductibles, et des enfants l’apprennent dans des écoles associatives (si cela vous intéresse, je vous en reparlerai)!

Surtout, l’occitan est présent dans le parler des gens du Sud car… l’acceng est son héritage, ainsi qu’un tas de mots et d’expressions que vous pourriez entendre pendant vos vacances dans le sud…

Un livre sur les mots du Sud de la France

Je vous dois la traduction des mots du Sud de l’image en une aussi. Estoufadou: un plat difficile à avaler – Pétasser: racommoder un vêtement- Répoutéguer: bougonner

Les mots du français du Sud, hérités de l’occitan

Sur une soixantaine de pages agrémentées de petites BDs, d’explications didactiques et d’un lexique classé par thème, le livre permet de se frotter à cette variété de langue expressive du Sud!

Un aperçu: Les mamés barjaquent, les papés roumèguent et les pitchous font les canaillous! Et… macarel! La confiture pègue!

barjaquer: parler pour ne rien dire – rouméguer: râler – macarel: un juron – péguer: coller – mamé et papé: mamie et papy – (aussi mamète et papète)

En parcourant le livre, il y a beaucoup de mots que je n’avais jamais entendus à Montpellier, et d’autres qui sont très courants et que j’ai adoptés (comme péguer pour coller). Les auteurs appellent « francitan« , les mots occitans passés dans le français du sud, avec une prononciation francisée. Mon mec, qui est d’Avignon, n’a pas d’accent du sud mais utilise couramment certains mots comme: je suis ensuqué! (j’ai mal dormi), on était quichés dans le bus  (serrés). Ce sont des expressions du langage familier ou populaire.

En revanche, d’autres mots venus de l’occitan sont déjà entrés dans le français courant, au-delà des frontières du sud, comme esquinter, la panade, un morfale, une rouste, l’aïoli, le célèbre qu’ès aquo… et un tas d’autres.

Français régional: un livre sur les mots issus de l'occitan

Mes chapitres préférés de ce livre sur les mots du Sud!

J’ai aimé le court rappel historique sur l’histoire de l’occitan. « Plus de la moitié de la France a parlé durant des siècles la langue d’oc, non pas un patois, mais une vraie langue issue du bas latin, avec ses écrivains et ses poètes, tandis que dans d’autres régions on s’exprimait en basque ou en alsacien. » Et puis, autour du début du 20ème siècle, ces langues régionales sont interdites dans les écoles de la République, les enfants qui les utilisent punis, et l’usage du français devient obligatoire pour réussir socialement. Du coup, ces langues régionales déclinent… et sont méprisées et traitées de « patois »… jusqu’à être souvent en danger de disparition, comme l’occitan aujourd’hui.

Des noms de lieux et des prénoms occitans

J’ai beaucoup apprécié aussi les pages consacrées aux noms de lieux (on comprend d’où viennent des noms comme Pradelles, la Gardiole, Perols, Clapas ou Grabels) et aux noms de famille (Barthès, Esquirol, Lapeyre, Roussel…). La partie sur les prénoms donnera peut-être de l’inspiration aux parents les plus originaux (Esclarmonde, c’est un joli nom de fille ou bien? Il y a aussi Alienor, Magalona, Maïlis ou Peireta!)

La seule petite critique que j’ai c’est qu’au fil des pages, j’ai trouvé plusieurs mots jugés par les auteurs comme « du Sud », mais qui s’utilisent en fait bien plus au nord, et parfois même en Suisse! Enfin, c’est toujours difficile de juger du territoire d’un mot, alors on ne leur en voudra pas. Moi même je vous livre parfois des mots « suisses » que certains d’entre vous utilisent dans certaines régions françaises!

Les mots des occitans

Un livre à conseiller aux amoureux de mots régionaux!

Donc, si vous vivez dans le Sud, ou que vous aimeriez être pris pour un local lors de vos prochaines vacances à Palavas Plage ou en Provence ;) je vous conseille ce très chouette livre! Il a rejoint ma bibliothèque d’amoureuse de mots de la francophonie. Le livre est à retrouver pour 13 € sur le site du Cabardès (livrable en France). Franchement, il vaut le coup pour ce prix!

Pour les Suisses et autres estrangers attention: j’ai vu que sur Amazone on le trouvait à 33 euros!! L’arnaque. Peut-être pouvez-vous demander à votre libraire habituel de le commander.

Je vous laisse avec quelques jurons, parce que c’est toujours le plus drôle!

ibrougnasse! (grand ivrogne) innoucent! (idiot) couillonet! (petit imbécile) bestiasse! (abruti)

À la semaine prochaine! Cette fois on parlera d’une façon originale de découvrir le terroir gastronomique suisse…

Et n’hésitez pas à me parler de vos mots du sud ou régionaux préférés dans les commentaires! Si certains d’entre vous utilisent ces expressions, dites-le nous! :)

Il faudra que je m’intéresse aux mots lorrains ces prochains mois… → C’est fait par ici! Et j’ai été surprise de retrouver des similitudes avec la Suisse!

11 Responses to Un livre sur les mots et expressions du Sud de la France!

  1. Amelia says:

    Moi j’aime beaucoup « espaaaanté » pour dire « j’en reviens pas » ou « j’hallucine » (de « espantar », étonner fortement, surprendre). Et au collège, je croyais que le mot « botch » que j’utilisais tout le temps pour dire « il est fou celui-là » venait de l’anglais (bref, que c’était tendance, quoi ^^ ). En fait, c’est juste le mot « baug » , fou en occitan (et en catalan), passé en français… et on ne l’utilise pas partout ! Merci pour ton billet, il donne envie de lire le livre (et de suivre ton blog :) )

    • Kantutita says:

      Oh oui Amelia, moi aussi j’aime beaucoup « espanter »! J’essaie de le caser quand je peux ^^
      Je n’ai pas encore entendu « botch » mais j’adore l’anecdote! Tu viens d’où en fait dans le Sud?
      :) Mais bienvenue ici, si tu veux suivre les actus du blog n’hésite pas à nous rejoindre sur la page Facebook!

  2. anahaddict says:

    Mais … J’ai l’impression qu’ils parlent une autre langue là.. haha enfin dans le nord on en a des sacrés aussi ><

  3. Florence says:

    J’apprends toujours de belles choses sur ce blog : je suis Auvergnate et utilise souvent « une rouste » ou « esquinter », sans savoir que c’est de l’occitan… Normal que mes collègues ici à Bordeaux ne comprennent pas tout ce que je dis :D

  4. Laure says:

    Bonjour,

    La Vaudoise (Suissesse donc) que je suis utilise « rapetasser » pour raccommoder, réparer tant bien que mal. Il y a probablement une origine commune avec le « pétasser » occitan. Comme entre péguer et le verbe suisse pedzer, de même sens. Et sinon j’utilise aussi esquinter depuis toujours. Meilleures salutations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *