Plonk et Replonk

L’humour de Plonk & Replonk

Publié le 17 juin 2015 | Par kantutita | Bienvenue en Suisse

Parfois, je suis rattrapée par la Suisse à Montpellier! J’ai ainsi appris avec enthousiasme que les éditeurs Plonk & Replonk allaient être exposés ici, ainsi que dans plusieurs villes de France.

Pensez, un collectif dont je suis fan, issu de mon petit canton de Neuchâtel (La Chaux-de-Fonds), qui s’exporte maintenant jusque dans la contrée des flamants roses et du roquefort… Je suis très fière et voulais les présenter ici pour les Français qui ignoreraient encore tout de leur génie!

Nota bene: Leurs prochaines expos ont lieu à la médiathèque de Pierrevives à Montpellier (en cours jusqu’en juillet) et aussi à Narbonne, Marseille ou Pontarlier, liste complète et dates disponibles ici.

Vous êtes probablement déjà tombés sur des illustrations de Plonk & Replonk, petit collectif helvétique loufoque formé autour des frères Froideveaux que l’on retrouve depuis plusieurs années dans les carteries françaises. Petit échantillon de leur art: voici en haut de ce billet une illustration sous-titrée « Le Lieutenant Mouchon présente Nestor, son castor de combat à l’exercice. »

Leur truc, c’est de détourner des photos d’époque en créant des photomontages, à grand renfort d’humour absurde et de titres décalés. Vous avez peut-être aussi vu leur fameuses cartes avec ces phrases de non-sens « Port de la moustache autorisé » ou « Mur, ne pas déplacer ».

Et après avoir détourné un tas de vieilles photos suisses, ils se sont aussi attaqués à la ville de Narbonne!

Voici quelques exemples subtilement empruntés pour vous donner une idée de leur style inénarrable.

Plonk&RP

plonk3 plonk hippo

L’expo de Plonk & Replonk à Montpellier

Ce sont ces illustrations tirées par les chevezx, mais au format « affiche » et axées sur les scènes militaires que l’on retrouve dans la petite expo présentée sur les murs de la médiathèque de Pierresvives à Montpellier jusqu’au 18 juillet. Elle est intitulée « 14-18=33 » et est programmée dans le cadre de « Hérault en Guerre ».

Plonk et Replonk, expo à Montpellier

Je me suis rendue à l’inauguration, et j’ai pu acheter un de leurs bouquins que je n’avais pas encore et le faire dédicacer par Hubert Froideveaux. J’étais aux anges! Car oui, ils éditent leurs images dans des livres, mais ce n’est pas tout…

Hubert Froideveaux dePlonk et Replonk, humoriste suisse

Un des Plonk et Replonk, Hubert Froideveaux, en pleine séance de dédicace. (Photos prises avec mon natel faute de mieux ;)

L’expo donne un petit aperçu de l’humour de Plonk & Replonk, et permet de feuilleter leurs livres et de visionner leurs petits films. Car oui ils ont même créé des petits vidéos cocasses que l’on retrouve sur un DVD ou sur Youtube, comme celle-ci.

On fait néanmoins assez vite le tour de l’expo, alors je vous conseille d’y jeter un œil bien sûr si vous en avez l’occasion, mais pas forcément de vous déplacer exprès si vous n’avez rien à faire d’autre à Pierrevives, puisqu’il y a d’autres façons d’appréhender l’univers de Plonk & Replonk. Comme par exemple leurs livres « De Zéro à Z » ou « Erratoum » qui trônent dans ma bibliothèque.

Ou si vous préférez de l’humour absurde par pur texte interposé, il y a les dialogues sans queue ni tête contenus dans « De l’endive, de la coiffure et des mondes parallèles » – un soit-disant livre d’entretiens que j’ai acheté, symboliquement, lors de mon séjour de février à la Chaux-de-Fonds (la ville des humoristes donc) chez Payot pour 10 francs.

Souvenirs estampillés Plonk & Replonk

Au chaud dans ma mémoire, je garde un souvenir génial de leur exposition au Château de Colombier (canton de Neuchâtel) en 2013, « Féeries militaires », où j’étais très admirative devant leur fort en petits suisses (les biscuits) et leur pinaillette de précision, une machine ingénieuse pour couper le cheveu en quatre. Eh bien j’ai appris que c’est en voyant cette exposition qu’une responsable de la médiathèque a eu un coup de cœur et décidé de les inviter à Montpellier!

Pour ma part, j’ai eu la chance, alors que je vivais encore en Suisse, de servir d’escort’nain au Roi de Suisse Helvetus IV (lien: ses vœux à ses sujets pour 2015)(imaginé lui aussi par les humoristes) lors d’un happening, via ma troupe de théâtre d’alors. J’étais aussi dans le public pour apprécier leur pièce géniale, « Dernier thé à Baden-Baden » (extrait) il y a quelques années. Une création qui exploitait un fond bleu avec ingéniosité pour dédoubler un personnage, et avec des bruitages faits en direct sous les yeux des spectateurs. Que de trouvailles géniales pour un seul spectacle!

Bref, du Plonk & Replonk, j’en mangerais toutes les semaines! J’espère que ce petit aperçu de leur univers vous a donnée envie d’en découvrir plus sur eux, si vous êtes amateurs d’absurde…

Le site web de Plonk & Replonk !

Si l’humour suisse vous intrigue, vous pouvez aussi relire Leçon d’humour suisse 1 et aussi le tome 2 (Avec les Valaisans dans l’Espace et Télémoudoooon!) Ou relire Trois mésaventures suisses à Montpellier, autre épisode où j’ai retrouvé des bribes de Suisse ici!

Alors, Plonk & Replonk, ça vous parle ou bien?  

4 Responses to L’humour de Plonk & Replonk

  1. heidi says:

    J’adore tout ça. Merci, Tati.

    Heidi

  2. Monique Mathez says:

    Je viens de passer un super moment avec Plonk et Replonk que je connaissais pas du tout. Un gros trou dans ma culture suisse… il y a trop longtemps que je suis partie! Mais je me suis bien rattrapée aujourd’hui grâce à toi, Kantu, un grand merci

    • Kantu says:

      Génial Monique, cela me fait trop plaisir!
      J’adore vraiment Plonk & Replonk et si j’ai pu te les faire découvrir, c’est vraiment chouette.
      Oui, c’est vrai que ça fait longtemps que tu es partie et que quelques années qu’ils comment à s’exporter vraiment :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *