Week-end dans les Cévennes

Un week-end dans les Cévennes

Publié le 1 juin 2015 | Par kantutita | Escapades en France, Voyage

Envie de partir en week-end en pleine nature? En route pour le parc national des Cévennes, à deux heures de Montpellier! C’est une région que j’aime beaucoup, pour ses paysages sauvages, le fait qu’on puisse être survolé par un vautour, et bien sûr ses petits pélardons.

Découverte des Cévennes et de son parc national

Les Cévennes sont un massif de moyenne montagne, une région de forêts et de grands causses, avec peu d’humains au mètre carré. J’adore ses paysages sauvages, et la tranquillité des lieux. La région s’étend notamment dans les départements de la Lozère et du Gard. Depuis Montpellier, il faut environ 2 heures pour y arriver. On dépasse Alès, une ville qui est un peu la porte des Cévennes, avant de serpenter sur les routes de montagnes. On croise alors d’incroyables maisons de pierre à flanc de coteau, au bord de la route. Dépaysement garanti! Il y a également des « routes panoramiques » que l’on peut emprunter pour en prendre plein la vue.

Il y a un certain temps, je suis donc partie avec mon Français pour une escapade d’un week-end dans cette belle région, du côté de Florac. Ce petit village en plein milieu des Cévennes s’avère un bon pied-à-terre pour découvrir le parc national. Nous avions très envie de nous mettre au vert et de croiser des bêbêtes, et nous n’avons pas été déçus. Je vous ai d’ailleurs déjà parlé de deux activités à faire du côté des Cévennes, l’observation de vautours et la visite d’un parc au loups dans le Gévaudan. Je vais donc vous raconter le reste de notre week-end aujourd’hui, et vous donner une idée de balade vraiment sympa sur la lande du Mont Lozère (à voir plus bas)!

Nous avons donc commencé par faire un petit tour au village de Florac, qui compte quelques restaurants, un château et 2000 habitants en basse-saison.

Florac - dans les Cevennes (1)

Chien-dans-les-Cevennes

Florac

Chateau-de-floracFlorac, village cévenol

Les rues de Florac (Crédit photo: YPFL)

Nous avons dormi dans un hameau un peu plus loin à l’Auberge Cévenole. Je vous ai déjà parlé de cette adresse, tout à fait correcte mais sans mention spéciale, dans mon billet sur les chambres d’hôte.

Produits gourmands à Florac

Les Cévennes ont une identité forte, et je vous conseille de vous informer sur leur histoire si vous visitez la région. Pour ma part, je suis très inspirée par leurs produits gourmands. Une des spécialités sont les produits à base de châtaignes, car la région compte des forêts entières de châtaigners! J’y suis retournée à l’automne depuis cette première rencontre avec les lieux, et j’ai pu voir comment ces fruits à coques jonchent alors les forêts. Pour les gourmands: la crème de marrons  (miam) est à goûter et à ne pas manquer! Ensuite, il y a la tarte aux oignons des Cévennes ou l’aligot, une purée de pommes-de-terre dans laquelle du fromage est inclus. Oui c’est tout. Un plat rustique mais qui est une fierté dans la région de l’Aubrac dont il est originaire, et jusque dans les Cévennes. Pour ma part, il ne m’a pas fait une grande impression mais bon, j’oserais pas le dire devant un Cévenol. Ah, et ne quittez pas la région non plus sans avoir mangé un pélardon, ce petit fromage de chèvre.

Où trouver des pélardons et de la crème de marrons

Pour se procurer des produits gourmands cévenols, je vous conseille la boutique « La Maison des Paysans » à Florac, qui est tenue de manière associative par des producteurs locaux. Ils y présentent leur production, y compris des fromages et de la charcuterie, et se relaient derrière la caisse. Nous voulions absolument dîner au restaurant attenant à la boutique,  « Chez les Paysans » (au moins les noms sont faciles à retenir, à défaut d’être très inventifs ;) mais on est arrivés alors que la terrasse comme la salle étaient complets

restaurant à florac Les paysans

La jolie terrasse du restaurant des producteurs locaux , alors déserte car c’est l’après-midi, vous l’aurez compris (Crédit photo: YPFL)

Du coup, on a dû se rabattre sur la seule adresse qui avait encore une table… un restau gastronomique, La Source du Pécher! On entendait les mouches voler et où on nous a servi un tas de petits amuse-bouche avec gentillesse – même si on a commandé les plats les moins chers (au moins, j’ai goûté un aligot gastronomique!) et même pas pris de vin – budget serré oblige, la bouteille la moins chère était à 25 € selon mes souvenirs peut-être défaillants. Accueil très gentil toutefois, donc si vous avez le budget, pourquoi pas! ET SINON: rappelez vous qu’à Florac, les possibilités sont vite limitées alors RESERVEZ votre restau!

J’aime bien jouer la carte de la spontanéité en vacances, mais parfois ça vous joue des tours.

La Ferme de la Borie

La Ferme des Cévennes à la Borie

La Ferme des Cévennes à la Borie (Photo YPFL)

Pas très loin de Florac, il y a un autre endroit où on peut se procurer des pélardons, la Ferme des Cévennes à la Borie. Ils ont aussi quelques chambres d’hôte – et j’aurais adoré dormir là! Parfait pour mon trip de citadine qui rêve de campagne (Mais c’était complet quand j’ai voulu réserver, grosse déception). Pour nous consoler, nous sommes allés voir les lieux et le joli corps de ferme en pierre en tant que visiteurs, et avons observé les fromagers préparer les pélardons à travers une vitre, et visité la cave où les saucissons sèchent, en passant par un couloir partant de la boutique. Là, nous avons pu en décrocher un et le ramener à la caisse du magasin! Je vous dis pas le temps qu’il a fallu à mon Français pour en choisir un. Il était indécis sous ces chapelets de saucissons pendant du plafond – le paradis pour lui. Bon et je vous laisse leur site web.

A la Borie - pelardons et saucissons

À la ferme la Borie – Pélardons et saucissons! (Crédit photo: YPFL)

Bien sûr, on a aussi fait un coucou aux chèvres avant qu’elles se mettent en route…

Les petites chèvres de la ferme des Cévennes Les petites chèvres de la ferme des Cévennes Des chèvres à la ferme des CévennesA la ferme Cevennes

Nous assistons à d’authentiques scènes de la vie rurale, comme le départ des chèvres pour les pâturages (Photo: YPFL)

Rando autour du village de Pont de Montvert

Le lendemain matin, on avait le projet d’aller au Pont de Montvert. Ce village a un pont de pierre pittoresque, une tour de l’horloge, et sa particularité c’est que c’est ici que débuta la guerre des Camisards en 1702. Ces protestants ont mené une insurrection contre les persécutions du pouvoir royal. Mais là je ne voulais pas vous faire un cours d’histoire (d’autant que je ne suis pas très qualifiée) mais vous parler d’une chouette rando qui part de ce petit bourg.

Pont de MontvertPont de Montvert

Le village de Pont-de-Montvert (Photo: YPFL)

On se trouve ici sur le flanc sud du Mont Lozère, et c’est l’endroit idéal pour découvrir la diversité de ses paysages. Tout au long de la balade qui forme une boucle et retourne au village, on traverse différents milieux naturels, magnifiques! Cela se passe sur le Sentier de l’Hermet, et vous pouvez vous procurer un plan et les explications à l’office de tourisme de Pont de Montvert ou ici en ligne. Sa durée est de 3 heures pour 6 kilomètres. On a mis un tantinet plus longtemps parce qu’on s’est perdus comme des idiots. On commence et on termine par une dénivellation, mais le reste de la balade se fait sur un plateau.

J’ai beaucoup aimé le fait que l’on traverse des milieux très différents. On commence au centre de village sur le fameux pont, puis on suit une route de bitume avant de bifurquer à travers champs et de se retrouver dans la nature. De là-haut, on voit la vallée du Tarn qui s’étend et des rapaces dans le ciel! On s’arrête pour les observer avec notre longue-vue de poche, malgré le temps qui pluviote. Je suis pas très rassurée à l’idée de me prendre une rincée à ce moment-là, et le vent souffle!

MontLozereJonquilles

Mais heureusement, le ciel se dévoile!

Cevennes1

Par la suite, on traverse une pineraie de pins sylvestres, des prairies et un hameau de vieilles pierres…

Sentier de L'hermet

Et puis on arrive sur un paysage de lande que j’ai adoré! Là, les ruines d’une bergerie donnent un côté mystérieux au paysage, avec en fond les contreforts du Mont Lozère doucement vallonnés. Ce mont de granite culmine à près de 1700 mètres d’altitude, et l’érosion a formé des plateaux en altitude, comme la « Cham de l’Hermet » – où l’on randonne à plat, sans devoir forcer sur les mollets. Jolie touche dorée au tableau, nous y étions au printemps, et les genêts ou bruyères étaient en fleurs!

Cevennes2 Cevennes3 Cevennes4 Cevennes5

Durant la balade, nous avons aussi croisé un animal courant dans les Cévennes, mais étonnant… Soudain, un éclair vert bleuté se laisse surprendre sur le bord du chemin et détalle en faisant grand bruit dans les hautes herbes. Qu’est-ce que c’est?! Trop gros pour être un bête lézard, non? Non, car les lézards verts, aux couleurs vives, sont légions dans les broussaille et certains atteignent les dimensions honorables de… 30 centimètres de long. Non mais prenez une règle graduée pour imaginer la bête!

Lézard vertLezard dans les cévennes

Et voilà la fin du sentier se devine en bas de cette descente où les vaches paissent sur un terrain escarpé et accidenté! Retour sur le village du Pont de Montvert!

Sentier de l'HermetVaches-dans-les-CévennesVache1

Ça y est! Je vous ai enfin parlé des Cévennes, près de 2 ans après avoir été émerveillée par cet endroit! C’est un peu grâce au rendez-vous « En France Aussi », dont le thème ce mois est « Partir en Week-end ». Pour rappel, une équipe de blogueurs variés partagent pour l’occasion leurs expériences d’escapades en France. Sur une idée originale de Christelle du blog Voyage Féminin, Nath’ de La Terre sur son 31 et de Sylvie du Coin des Voyageurs.
Mes autres participations à #EnFranceAussi: Sur le Pont d’Albi la RougeLe Bookshop, Café d’expat à MontpellierAutour du moulin de LautrecLe jardin médiéval d’Hautpoul

Voilà pour cette balade dans les Cévennes, j’espère de tout cœur vous donner envie de découvrir la région, que vous soyez du Sud de la France ou de Suisse, parce qu’elle vaut vraiment le détour!

Dites-moi si vous y êtes déjà allés :)

30 Responses to Un week-end dans les Cévennes

  1. Rory says:

    Ah les Cévennes, j’y suis pas mal passé étant petite et j’en garde des souvenirs impérissables ! Merci pour ce petit rappel illustré de bien jolies photos.

  2. Rosemonde says:

    J’y habite depuis 10 ans ! la prochaine fois il faudra venir à Génolhac (en s’arrêtant au château de Portes pour le visiter), faire un petit tour à la maison du Parc, demander la « binationale » et je vous emmène vous baigner dans des coins magnifiques (à condition de venir en été !!!), de quoi faire un nouveau billet…

    • Kantu says:

      Oh, merci pour ces conseils Rosemonde, si je reviens je vous ferai signe!! Je ne connais pas Génolhac ni son château!!

    • Fanny says:

      Genolhac c’est toute mon enfance ! Mon papa y a tenu le café du midi, ma maman travaillait au sanatorium de Ponteils… je me souviens des balades pour monter jusqu’au mas de la barque, des cèpes et des châtaignes !

  3. JY says:

    Servir de l’aligot dans les Cévennes, c’est comme déguster une fondue au fromage à Lyon :) Ce n’est plus la même région, il est bien meilleur dans l’ambiance de l’Aubrac. Un prochain week-end peut-être ?

    • Kantu says:

      Ah oui, en fait d’abord je croyais que c’était une spécialité des Cévennes, parce que de nombreuses cartes de restaurants proposent de l’aligot dans le coin ;) Il y a de quoi se méprendre!
      Un jour j’espère découvrir l’Aubrac, et je goûterai alors un aligot authentique, promis!

  4. Ooh mes grand parents ont une maison juste à côté de Florac, j’ai passée toutes mes vacances là-bas, j’adore cet endroit !! :) Si beau et reposant !

  5. Ah Florac, c’est, je pense, la destination d’un prochain grand week-end (pas pour tout de suite, donc car nous venons d’écouler le stock, là !).
    Tes photos donnent envie et celle avec le chien me fait penser à la vie paisible qu’il doit y avoir !
    Quant à réserver pour les restaurants, je n’y aurais pas songé !!!

    • Kantu says:

      ;) Tu te serais faite aussi avoir pour peu qu’il y ait beaucoup de gens de sortie au restau ce jour-là!
      J’espère que tu auras l’occasion de t’y rendre un de ces week-ends alors! :)

  6. Et bien, cela donne envie de visiter les Cévennes. Coté lézards multicolores, c’est marrant, je pensais que c’était une spécialité des Mont du Lyonnais où j’habite. A partir du mois d’avril, ils sortent et on peut même en apprivoiser certains. Mais apparemment, eux aussi font du tourisme ou se sont expatriés ;)

    • Kantu says:

      Oh! Tu peux les apprivoiser? C’est incroyable!!
      Intéressant de savoir qu’il y en a aussi par chez toi. :)
      Je n’avais jamais vu de tels lézards de mon côté et ils m’ont impressionnée :) je ne connaissais que les petits lézards des murailles, qui ne font pas le point face à ces mastodontes.

  7. Je ne connais pas du tout cette partie de la France, merci de nous la faire découvrir. Tes photos sont superbes. J’ai adoré le petit village de Montvert, ca fait très rustique et pittoresque :)

  8. SYLVIE says:

    Que de bons souvenirs tu ravives ici avec ce très chouette article. J’ai passé juste une fois un week-end prolongé dans les gorges du Tarn, et je rêve d’y retourner… Et tu sais quoi ? Eh bien nous avons eu la chance d’aller manger au restaurant « Chez les paysans », à Florac. C’était tellement bien que nous y sommes même allés 2 fois, c’est dire !!!! Quant à la balade dont tu parles, je n’ai pas fait celle-ci mais je garde l’idée pour une prochaine fois… Par contre j’en ai fait d’autres très belles aussi, alors j’imagine sans peine la beauté des paysages dont tu parles.

    • Kantu says:

      C’est vrai que ces paysages sont si beaux… Oh! Quelle chance d’avoir pu manger même deux fois « Chez les Paysans »! je me doutais que cela devait être bien :) Merci pour ton mot!

  9. Je ne connaissais pas du tout cette région… Tes photos sont superbes ! Ca me donne vraiment envie de découvrir les Cévennes !

  10. Sév says:

    Gamine, je suis déjà allée dans une partie des Cévennes mais pas celle-ci. A rajouter à notre tableau de chasse, car c’est tellement beau et tes photos font honneur à la région ! Merci :)

  11. Nath' says:

    Très joli week-end ! Perso j’adore la partie sur la ferme : regarder comment les fromages sont fabriqués, dire bonjour aux biquettes! Merci pour cette idée de week-end très nature ! :-)

  12. Carole says:

    Oh mais je connais ! Tes photos sont très belles et je découvre les Cévennes autrement. Carole

  13. mathilde says:

    Je viens de me rendre compte que je n’avais même pas mis de commentaires à cet article alors qu’il me rappelle avec plaisir mes vacances de l’année dernière puisque j’y étais moi aussi ! Nous logions à la Barre des Cévennes et je retrouve dans tes photos des paysages et des lieux vus.
    Par contre il me fait dire aussi que je suis à la bourre et qu’il serait temps que je les mette en ligne, j’attendais l’été … on y est, non ??

    • Kantu says:

      Merci pour ton mot Mathilde! Je suis contente que mon billet te rappelle des souvenirs…
      Oh tu sais, moi je parle des Cévennes deux ans après y être allée, alors tu as de la marge avec tes photos ;)

  14. bonjour et bravo pour le blog et les chouettes photos. Je ne connais pas bien cette partie des Cévennes, étant plutôt habitué du Vigan. Je viens de créer un mini-blog pour partager qqs infos -décalées- autour de cet endroit magique. N’hésite pas à me dire ce que tu en penses.

    http://levelepied.blogspot.fr

  15. Delmarle says:

    Bonjour,

    Je suis tombé amoureux de ce coin de France depuis une dizaine d’années et j’y retourne régulièrement y passer des vacances de tout repos. Une soirée Cévenole au bistrot de Lespinas, entre le Pont de Montvert et le Château de Portes, c’est « que du bonheur ».
    Merci pour les photos qui permettent de rêver un peu.

    • Kantutita says:

      Bonjour et merci pour votre message! Oh, quel chance vous avez de retourner régulièrement dans cette région.
      Merci pour l’adresse du bistrot, que je ne connais pas. À tester, en espérant pouvoir moi aussi retourner bientôt dans les merveilleuses Cévennes!
      Au plaisir de vous relire sur le blog.

  16. Merci Kantu pour ces belles Photos on ne s’en lasse pas.
    J’ai la chance de vivre dans le sud méridional vers Ganges-Le Vigan; Mon père en effet, tout jeune et venant de Belgique en est tombé amoureux, y a fondé famille et,… j’en suis très heureuse.
    Pour les curieux qui veulent découvrir les Cévennes, je recommande la visite du Parc National des Cévennes avec son association « Cévennes eco-tourisme » ils seront sûr de ne rencontrer que des amoureux respectueux de la nature et de ce beau pays.
    Rêverie, flânerie, émerveillement et douceur de vivre y sont assurément au rendez vous.
    Florence d’Isis

    • Kantutita says:

      Merci Florence pour ton commentaire, et ces bons conseils pour visiter les Cévennes avec l’association d’éco-tourisme!
      C’est sûr, j’essaie de convaincre les gens de venir voir ces paysages magnifiques.
      Pour des vacances tranquilles, c’est une destination de choix pour les amoureux de la nature!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *