Loup arctique - Credit-Yapaslefeuaulac

Cévennes: Des vautours et des loups

Publié le 1 février 2015 | Par kantutita | Escapades en France, Expat en France, Voyage

Vautour et Loups Cevennes

Cela fait longtemps que je dois vous parler des Cévennes, cette région de forêts et de grands causses, à quelques heures de route de Montpellier. J’en suis un peu amoureuse*…

…mais au lieu de vous le prouver sur le blog, je procrastine depuis au moins 2 ans (championne hein!), hésitant sur la façon de vous raconter mes aventures dans ce massif et son parc naturel que j’aime tant. J’ai décidé de résoudre enfin le problème en rédigeant plutôt plusieurs petits articles, pour diminuer la pression. Pfiou. Le premier sera donc dédié… à l’observation de la faune locale. Alors pas de quiproquo, je ne parle pas des Cévenols, même si certains des habitants du coin sont de drôles d’oiseaux ;) Non, ce sont aux vautours et aux loups que nous allons rendre visite aujourd’hui.

Le thème du billet m’est inspiré par le rendez-vous de blogueurs « En France Aussi », dont le but honorable est de montrer qu’il n’y a pas besoin de quitter l’Hexagone pour découvrir des lieux fabuleux! J’y ai déjà participé plusieurs fois, et ce mois notre team de blogueurs mené par Christelle (Voyage Féminin) Nath’ (La Terre sur son 31) et Sylvie (Le Coin des Voyageurs) se lance sur le sujet de « Nos amis les bêtes ».

*En plus des Cévennes, je suis amoureuse de l’Aude et du Tarn, pour votre gouverne. Je vous parlais de l’Aude ici, et puis ici je vous déballe mon road-trip dans le Tarn ;)

Observer les vautours planer

Dans les Cévennes, une population de vautours nidifie sur des falaises. Il est possible de les observer depuis un belvédère, où des longues-vues sont mises à disposition des visiteurs. Sur place, un musée est dédié à leur triste histoire… Les vautours ont en effet été massacrés par les hommes, par bêtise et méconnaissance, avant d’être réintroduits dans les Cévennes. Ces oiseaux majestueux à la mauvaise réputation sont des charognards, ils mangent les cadavres des bêtes, et sont utiles à la biodiversité car ils ont un rôle de nettoyeurs. Les voir planer au-dessus de sa tête est une expérience super impressionnante. Cela change des mésanges que j’observe dans le jardin de mes parents. L’envergure du vautour fauve est de près de 2 mètres 50, imaginez! J’ai pu observer ces énormes rapaces et leurs petits dans leurs nids, lors de ma visite au printemps. Un beau moment…

Jumelles braquées sur les aires!

Ces énormes rapaces font leurs nids sur ces falaises. On peut même apercevoir les bébés grâce aux télescopes puissants de la Maison des Vautours.

Observation vautours Cevennes Observation vautours Cevennes Observation vautours Cevennes

Bon et je vous montre ce qu’on regarde avec autant de concentration! Des vautours chauves!

Voici notre meilleure photo du volatile.

Vautour fauve planant dans le ciel des Cévennes

Alors je vous en ai trouvées d’autres, prises par des pro et plus parlantes.

Credit-Shutterstock

Vautours fauves photographiés en Bulgarie. Crédit photo: Shutterstock

Credit-Shutterstock2

Vautour fauve –  Crédit photo: Shutterstock

Haha, c’est mieux hein?

Voilà en tout cas une expérience à ne pas manquer si vous aimez les petits oiseaux ;) À voir aussi: le film diffusé dans l’auditorium du musée, avec les explications d’un animateur sur les trois espèces de vautours qu’on trouve ici, le fauve, le moine et le percnoptère. Et même un petit air d’accordéon (!) en guise d’adieu si vous avez de la chance. C’est à la bonne franquette ici!

La Maison des Vautours se trouve dans un lieu appelé « Le Truel », à Saint-Pierre-des-Tripiers. L’entrée coûte environ 7 €. Les belvédères du musée dominent les gorges d’une rivière, dans ce lieu sauvage.

Rencontre avec le loup

Loup arctique - Credit-Yapaslefeuaulac

Ironie du sort, le loup fait un timide retour dans le massif des Cévennes, déclenchant la colère des éleveurs, alors qu’en même temps les touristes se déplacent pour admirer de près cet animal en Lozère! Comme eux, ce n’est pas des loups sauvages que j’ai pu observer lors de mon road-trip dans la région, mais ses cousins du Parc des Loups du Gévaudan.

Oui déjà, il faut le faire, monter un parc de loups dans la région de la terrible bête! Cette affaire ne serait pas une simple légende, d’après ce site de passionnés… Et la Bête du Gévaudan semble être un argument marketing pour la région, car des panneaux le long de la route nous rappellent qu’on est bien dans son pays! Mais revenons à nos mout – grands méchants loups.

Les loups du Gévaudan

Parc des Loups du Gévaudan

Ce parc animalier qui plaît beaucoup aux enfants (et à mon mec) réunit diverses espèces de loups, dans de grands enclos. Voir ces carnassiers de près serait plus impressionnant si ces bêtes, paresseuses au possible, ne passaient leur temps à montrer leurs dents… en bâillant. Pas de quoi s’effrayer ou leur trouver un air féroce!

Ils ressemblent à de gros chiens placides, et ont les mêmes attitudes: se rouler par terre, jouer entre eux en se mordillant, s’étirer nonchalamment les pattes. On découvre les loups de Pologne, du Canada, de Sibérie ou de Mongolie. Mon préféré est le loup arctique, tout blanc! J’ai trouvé cela intéressant, de voir ces différentes espèces, et de comparer leurs couleurs de robe d’un enclos à l’autre. De grands panneaux fournissent des explications, mais il y a mieux! Pour faire le tour du parc, on suit une visite guidée en écoutant les explications d’un spécialiste ès leu. Ce qui est super, c’est qu’on peut lui poser un tas de questions sur ce bel animal!

Parc des Loups du GévaudanParc des Loups du Gévaudan

Bref, c’est une expérience sympathique, à réserver aux enfants et aux fans des loups.

Les Loups du Gévaudan, à Sainte-Lucie, près de Marvejols

Entrée: 8 €

Infos pratiques tip-top

Notez que des vautours aux loups, il y a une bonne route! Ils sont à deux bouts du département de la Lozère. Les loups pas très loin de Mende, les vautours à une trentaine de minutes de Millau. D’ailleurs en passant par l’autoroute A75, vous pourriez voir des vautours planer… au niveau de la route qui se trouve en hauteur. Si, si, c’est trop impressionnant! Le dialogue dans notre voiture. « Hum… heu…. je crois que j’ai vu un gros rapace… » « Une buse, un aigle? » « Plutôt type condor. Vous avez des condors au Sud de la France? » Bref, mieux vaut prévoir un gros week-end dans les Cévennes pour faire les deux, nous y avions passé trois jours lors de cette escapade. Si vous n’avez le temps que pour une activité, j’ai un faible pour l’option observation de vautours en liberté, personnellement. Hugo, mon mec, vous conseille plutôt les loups…

Et vous, avez-vous déjà mis un pied dans les Cévennes? Cultivez-vous un faible pour les loups?

Si vous avez un conseil pour aller observer la faune ailleurs en France ou dans le Sud, on prend!

19 Responses to Cévennes: Des vautours et des loups

  1. Sympa les vautours et les loups ! Avec une large préférence pour les loups. Je ne connais pas le parc dont tu parles mais avais apprécié celui du Mercantour.

  2. fedora says:

    Les loups sont des animaux fascinants ! tes photos sont superbes !!

  3. sans hésitation les vautours, en liberté ;)

  4. Malicyel says:

    Très sympa les photos de loup <3 Je cultive carrément un faible pour ces animaux :)

  5. Blue Edel says:

    Juste magnifique !! En plus de superbes photos
    J’adore les loups mais j’avoue que tes photos de vautour sont superbes aussi ;-)
    C’est vraiment beau…. Que notre Terre est belle….

    • Kantu says:

      Merci pour les compliments sur les photos de loup! Par contre les photos de vautours sont pas de moi ( ;) comme je l’explique dans l’article) Sauf celle où on voit un point noir dans le ciel bleu. Mon téléobjectif n’est pas assez puissant…

  6. Nath' says:

    J’adore ! Oui je connais les Cévennes, c’est une région magnifique. J’ai un gros faible pour les loups. D’ailleurs dans le Mercantour, nous avons aussi un parc aux loups : le parc Alpha (http://300joursdesoleil.com/parc-alpha-loup-au-boreon-sortie-ideale-en-famille)

    • Kantu says:

      Super! Ah, tu me fais rêver avec le Mercantour… Suite aux billets #Enfranceaussi qui lui ont été consacrés, j’ai juste trop envie d’y aller.

  7. SYLVIE says:

    J’ai eu la chance de voir les 2, les vautours et les loups… mais pas dans les Cévennes ! Les vautours, j’en ai vu souvent dans les Pyrénées, notamment dans le pays basque l’été dernier. Quand on fait de la rando là-bas, on en voit souvent planer au-dessus de nos têtes, et on arrive aussi à les observer au sol à certains endroits. J’ai assisté par ailleurs plusieurs fois à des curées de vautours, et ça c’est hyper impressionnant : entre les vautours qui arrivent en grand nombre pour se poser et ceux qui repartent, c’est un fabuleux balai dans le ciel. Quant aux loups, j’ai visité un parc similaire en Ariège : « la maison des loups », à Orlu. C’est également un parc animalier en pleine nature, entièrement dédié aux loups, avec les explications d’un guide pour la visite. J’en garde un excellent souvenir. Les loups me font vraiment penser à des chiens, et j’ai l’impression que parfois certains chiens que l’on croise font plus peur que les loups censés faire peur naturellement !

    • Kantu says:

      Tu as raison, certains chiens sont plus effrayants que les loups! J’ai vu tes belles photos de vautours (et de plein d’autres bêtes!) sur ton billet #Enfranceaussi :) J’aimerais trop voir une « curée », mot que j’apprends grâce à toi!

  8. Perso je pense que j’opterais aussi pour l’observation des loups, les vautours m’attirant moins ;-)

  9. Paul says:

    Moi aussi j’aime les Cévennes qui gagnent à être connue ! Je ne connaissais pas le parc des loups du Gévaudan… Il faudra que j’y fasse un détour…
    Ce mois-ci, j’ai choisi les oiseaux des salines de Villeneuve, un autre univers ! http://bit.ly/1CSIBx4

    A bientôt !

    • Kantu says:

      Oui, je connais les Salines aussi! Et j’ai beaucoup aimé ton billet dessus. Par contre c’est toujours aussi dur non de prendre des photos des flamants roses ;) À bientôt!

  10. Sév says:

    Deux animaux très différents, mais tout aussi plaisants à observer :)
    Je n’en ai pas parlé dans mon article, mais en Alsace, nous avons la Volerie des Aigles qui permet d’être proche de différentes espèces de rapaces. Et en Moselle (côte proche de l’Alsace), le parc de Sainte-Croix permet d’observer des loups, très sympa aussi :)

  11. Ziva Maddy says:

    Je n’ai aucune pitié pour les éleveurs.
    Qu’ils adoptent des Patous et les loups resteront à distance des troupeaux.
    Très beau billet accompagné de magnifiques photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *