Aujourd’hui, je veux vous montrer quelques jolis coins de l’Aude, à commencer par le Canal du Midi. Il faut se dépêcher de s’y balader, car ses charmes sont condamnés. Un champignon ronge ses magnifiques platanes, qui sont peu à peu abattus. C’est une vraie tragédie.

Le Canal du Midi relie la Garonne à la mer Méditerranée, et on y croise une foule de vacanciers en bateau (vu: des Helvètes arborant leur drapeau!) Je rêverais d’y faire moi aussi une croisière fluviale à l’ombre du feuillage…

En attendant, je me contente de mon vélo (à prononcer avec un « o » grand ouvert, comme Bourvil!). Cet été, j’ai pédalé avec délice entre Colombiers et Poilhes dans ce cadre exceptionnel. Le Canal du Midi semble réellement enchanté, tant ses berges sont sereines.

Avis aux amateurs, il y a un parking gratuit à Colombiers, au bord du canal. Et c’est très agréable de prendre un verre à Poilhes. Variante: l’an dernier, j’ai aussi goûté aux charmes du canal du côté d’Olonzac,  où on peut observer de fascinantes écluses.

 

Carte du site Easy ExpatUne palette de paysages pastels

L’Aude offre une multitude de paysages différents, entre la côte et ses plages, sa garrigue, ses Corbières, ses vignes… et ses très nombreuses ruines!

En août, je suis partie à l’aventure dans ce département sauvage du Languedoc-Roussillon, voisin de l’Hérault où se trouve Montpellier.

J’ai ainsi passé deux nuits dans une auberge coupée de tout, à St-Antoine, sur les collines autour du petit village de Bizanet. Celui-ci compte trois chats, deux restaurants et une petite épicerie où se ravitailler en matériel à sandwichs. On a beau être isolés, on n’est tout de même qu’à un quart d’heure de la civilisation (ici la ville de Narbonne) en auto.

En me baladant dans la région, j’ai dû me frotter les yeux à de nombreuses reprises: des ruines coiffent les hauteurs des Corbières. Châteaux abandonnés, tours branlantes, tas de vieilles pierres apparaissent comme autant de mirages sur les hauteurs! Le tout dans un décor sauvage où la présence de l’homme reste discrète. Autant dire que je me suis crue dans « Les Visiteurs », époque médiévale…
J’ai erré dans les ruines d’un château au-dessus du village de Montséret, après avoir suivi un sentier de balade désert, intitulé “Le pays de Mabile“.

Les ruines sur cette colline de Montséret sont presque invisibles sur les roches

Deux sentiers balisés partent de l’église de ce petit village, l’un grimpe auprès des ruines, l’autre vous mènera, à l’opposé, en pleine garrigue… Dans les deux cas, la bande-son est assurée par nos chères amies les cigales.Cliquez sur play si vous voulez vous mettre dans le bain.

À propos, vous savez à quoi elles ressemblent, ces fameuses cigales?

Arriverez-vous à discerner la cigale qui se cache sur l’écorce? Cliquez l’image pour l’agrandir encore un peu.

Je ne l’aurais jamais trouvée moi-même, mais je me promenais avec un chasseur de cigales aux yeux exercés… qui est tout aussi habile pour les attraper (voir petite photo ci-dessous!).

Voilà les jolis paysages dévorés des yeux durant cette balade au cœur des Corbières.

Un aperçu de l’Aude sauvage: garrigue, ruines, lézards et cigales

Seul hic avec ces sentiers de randonnée, il faut savoir décrypter le balisage. Cela semble certainement évident pour la plupart d’entre vous, mais mon esprit est loin d’être logique. Lire ce guide avant m’aurait été bien utile, car j’avais entrepris de suivre les croix… Non, mauvaise idée!!

En guise de résumé, je vous ai fait une petite carte pour que vous vous y retrouviez. Cliquez sur les indicateurs pour connaître le nom des lieux.


J’ai aussi profité de ces trois jours dans l’Aude pour jeter un œil à la jolie Narbonne et à ses plages affreusement bondées, et visiter la majestueuse abbaye de Fontfroide.

J’espère vous avoir donnée envie, à vous aussi, de partir à la découverte de cette région!

Quelques liens:

2 Commentaires

  1. ;) Maintenant que tu vis dans la région, tu ferais mieux d’en re-profiter assez vite!! Cela me fend le cœur de penser à quoi cet endroit paradisiaque va ressembler sans l’ombre du feuillage des platanes. J’espère qu’autour de Toulouse il y a encore des berges intactes ;)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici