Michèle, présidente de l'Amicale des Suisses du Périgord

Un club suisse en France, quésaco? Interview de Michèle

Publié le 28 janvier 2015 | Par kantutita | Bienvenue en Suisse, Expat en France

Cette semaine, on s’est intéressés aux Clubs suisses, ces mystérieuses entités qui réunissent les expatriés de notre pays dans l’Hexagone. Soirée fondue, sortie rando, ils organisent des événements pour se retrouver. Il y en a plus d’une centaine en France, basés dans différentes régions!

Michèle, président de l’Amicale des Suisses du Périgord, a répondu à nos interrogations…

Michèle, présidente de l'Amicale des Suisses du Périgord

Michèle recommande la lecture de Suisse Magazine, un magazine indépendant édité à Paris à destination des Suisses de l’étranger. Il existe depuis 1954! (Crédit photo, David Molatte)

Interview

Michèle, mais d’abord qui es-tu et comment as-tu atterri dans le Périgord?

Je suis Suissesse de l’étranger de la 3ème génération. Mon grand-père a quitté Bâle juste avant la 1ère guerre mondiale. Il travaillait d’abord à Marseille puis a émigré à Madagascar où j’ai passé mon enfance. Quand la situation est devenue trop difficile, nous sommes rentrés en Europe où mon père a eu de grandes difficultés de reclassement. J’ai vécu tantôt en France (pays de ma mère), tantôt en Suisse, et j’ai fini par me fixer en France où j’avais fait mes études universitaires. J’ai appris l’allemand par attachement à mes racines, même si je ne pratique pas le Schwitzerdütsch, ce qui faisait le désespoir de mon grand-père et fait toujours rire les adhérents alémaniques de l’ASP.

Alors, c’est quoi en fait « un club suisse »?

C’est une association loi de 1901 qui regroupe les Suisses de sa région. Les statuts de chaque association précisent ses buts, modes de recrutement et activités. Il y a par exemple à Paris l’Union sportive suisse, le Groupement d’Etudes helvétiques ou GEHP (intellos de choc), le Groupement franco-suisse des Centraliens, les Pro Ticino, etc…

L’Amicale des Suisses du Périgord (ASP) ne se spécialise pas et accueille tous les compatriotes de la région pour des rencontres informelles. En 2012, nous avons modifié nos statuts pour pouvoir accueillir aussi des Non-Suisses sympathisants de la Suisse.

Combien de clubs suisses compte la France?

A ma connaissance une centaine, plus actives les unes que les autres. Les plus vivantes publient régulièrement leur contribution dans les pages régionales de la Revue suisse*. Elles sont toutes listées sur le site du DFAE.

NDYPFL* Il s’agit du magazine des Suisses de l’étranger, reçu gratuitement après inscription au consulat. À ne pas confondre avec Suisse Magazine, en photo dans la main de Michèle!

Pour quelles raisons as-tu eu envie de rejoindre l’Amicale des Suisses du Périgord? Sont-ce tes compatriotes suisses ou les soirées fondue qui te manquaient le plus?

Pour l’espèce de complicité qu’il y a à se retrouver entre gens de la même origine, même si nous sommes très différents les uns des autres (âge, cantons, goûts…)

Quels types d’activités sont organisées, et à quelle fréquence vous retrouvez-vous?

La plupart du temps, ce sont des sorties avec une visite (site touristique ou entreprise) et un repas. Avec l’A.G. et la Fête Nationale du 1er août, ça fait 4 à 5 rencontres par an.

Alors, quel est LE rendez-vous de l’année pour les Suisses du Périgord?

Le 1er août, bien sûr !

Club suisse du Perigord

Quelle est la moyenne d’âge des membres?

Ca, c’est le hic !!! Ils sont presque tous retraités. Ça présente l’avantage de pouvoir organiser nos manifestations en semaine, mais beaucoup d’amicales suisses se plaignent du désintérêt des jeunes.

Quels sont les avantages à être membre d’un club suisse? Obtient-on au moins des rabais sur le prix d’exportation des fromages suisses?

Hélas ! Aucun avantage pécuniaire… Même Nestlé a refusé 2 fois de nous sponsoriser. Mais nous échangeons à l’occasion nos bons tuyaux (adresses, spectacles suisses de passage, etc…)

Le club a-t-il pour seul but de réunir des Suisses de France, ou essaie-t-il aussi de mieux faire connaître notre pays dans l’Hexagone? Des Français curieux peuvent-ils aussi rejoindre le club par exemple?

Depuis 2012, l’ASP accueille non pas les curieux mais les candidats motivés (avec lettre de motivation). Et elle participe depuis 2011 au Forum des associations de Bergerac pour mieux faire connaître la Suisse dans le Périgord. C’est à cette occasion que nous avons besoin de sponsors car nous organisons un jeu-concours doté de lots suisses.

Suisses de France: Amicale des Suisses du Périgord

Le stand des Suisses du Périgord lors d’un forum d’associations (Crédit photo: ASP)

A propos, quelle est l’histoire de l’Amicale des Suisses du Périgord? Et combien de membres comptez-vous?

L’ASP a été créée en 2002 par Georges Stücker. Auparavant, les Suisses du Périgord avaient le choix entre la Société suisse de Bordeaux et le Cercle suisse de Guyenne et Gascogne. A l’époque, nous dépendions du consulat de Bordeaux. A sa fermeture en 2008, les adhérents de l’ASP ont été partagés entre Paris, Lyon et Marseille.

Cette année, nous sommes 60 membres répartis sur 6 départements. La plupart vivent en Dordogne.

Quel est l’avantage ou l’inconvénient d’être lié à l’organisation faîtière UASF (Union des associations suisses de France) pour un tel club?

Ni avantage ni inconvénient ! Je pense qu’à l’origine, l’UASF devait permettre de resserrer les liens entre les Suisses des 4 coins de la France. On assiste maintenant dans ses instances dirigeantes à une guerre d’egos stérile et stérilisante. C’est pourquoi certaines associations suisses de France s’en détournent et préfèrent recourir à internet pour la communication entre clubs.

Un grand merci à Michèle pour son éclairage!

Novembre 2016: C’est avec grande tristesse que j’ai appris que Michèle nous a quittés hier soir. Nous échangions régulièrement des messages et c’est elle qui m’avait convaincu d’envoyer mon profil pour le livre «100 Faces – Portraits of Swiss living abroad». Mes pensées à son club suisse et à sa famille.

Le site de l’Amicale des Suisses du Périgord

 

Et si vous brûlez d’envie de rejoindre un club suisse, vous pouvez en chercher un près de chez vous ici, en cliquant sur le nom de votre consulat! Notez qu’il faut parfois verser une cotisation pour devenir membre.

Alors? Faites-vous déjà partie d’un club suisse en France, ou à l’étranger? Personnellement, je ne ressens pas le besoin pressant d’en rejoindre un, mais je trouve l’initiative bien sympa!

One Response to Un club suisse en France, quésaco? Interview de Michèle

  1. Ingrid Paratte says:

    Merci pour tes nouvelles – mais Francois et moi ont quitté le Périgord en 2008 pour vivre ici à Berlin. Nous nous plaisons énormément, mais notre chère France nous manque aussi – on ne peut pas vivre partout, hihi! Salutations aux amis Suisses en France, Ingrid + Francois Paratte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *