suisse

Le pays des marmottes vu par une Normande

Publié le 25 mai 2013 | Par kantutita | Bienvenue en Suisse

La Suisse vue par une expat française, tome 2!

Une deuxième Française qui a adopté the swiss way of life a accepté de répondre à mes questions spécial expat! En 10 réponses, découvrez ce que la blogueuse normande Ollie (ci-dessus voguant sur le beau lac de Zürich) pense de la Suisse et de ses coutumes. C’est pas triste, elle prétend qu’avant d’y mettre les pieds, elle imaginait notre contrée comme « Un pays où les filles s’appellent Heidi, peuplé de marmottes, de vaches et de Vaudois en tenue de ski mangeant des barres Ovomaltine en yodlant ! » Et râle sur notre incapacité à faire des crêpes.

Après avoir choisi les rives du lac de Zürich pour déposer ses valises, Ollie réside depuis peu dans la charmante ville de Lausanne (je lui souhaite de prendre l’accent vaudois, c’est mon préféré!)

La Suisse selon Ollie

Nom et lieu d’origine : Ollie, je suis une normande expatriée à Bordeaux avant de m’installer en Suisse.

1. Depuis combien de temps vis-tu en Suisse, où, et qu’est-ce qui t’y a amené?
C’est un Suisse qui m’a amenée en Suisse ! On a décidé ensemble que j’allais venir essayer la vie zürichoise et j’ai finalement trouvé un travail qui m’a permis d’y rester. Cela fait 1 an et demi que je vis ici, d’abord à Zürich et désormais à Lausanne.

2. Comment imaginais-tu la Suisse avant d’y vivre?
Un pays où les filles s’appellent Heidi, peuplé de marmottes, de vaches et de Vaudois en tenue de ski mangeant des barres Ovomaltine en yodlant !

Mais non ! Trèves de plaisanterie .. j’imaginais la Suisse comme un pays tranquille, où la nature est très présente et peuplé de gens parfaitement bilingues.

3. Quels clichés se sont avérés vrais? Et complètement faux?
A ma grande déception, je n’ai jamais rencontré de Suissesses s’appelant Heidi !
Tous les Suisses ne sont pas polyglottes même si comparé à la France, une majorité des gens est capable de s’exprimer correctement dans une autre langue avec un +1 pour les Suisses allemands et les Suisses italiens.

(Ollie, si tu veux rencontrer une authentique Heidi, je peux te présenter ma môman.)

4. Sinon, t’arrive-t-il d’employer des mots français que personne ne comprend?

Des expressions normandes « C’est rien beau », ici on dirait plutôt « c’est monstre beau! »
Je confonds le dîner, le déjeuner et le souper, et je fais donc toujours des « pauses-déjeuner ».
5. As-tu tenté d’apprendre le suisse-allemand?
Pas vraiment le suisse-allemand, mais je commence mes cours d’allemand. Ma prof me dit que j’ai l’accent suisse-allemand mais c’est parce que j’ai entendu cette langue pendant plus d’un an !

6. Quelle découverte culinaire suisse rapporterais-tu en France?
La vraie façon de cuisiner les röstis avec l’œuf, les lardons …

7. Ton plus grand choc culturel en Helvétie?
Que l’on doive payer pour tous les documents administratifs !

8. Quelles infos t’auraient été utiles dans un “guide sur la Suisse” pour t’éviter quelques bévues?
Un guide qui se nommerait « le tri sélectif zurichois de A à Z » !

9. Jettes-tu ta vieille huile dans les toilettes, au lendemain d’une fondue bourguignonne?
Je ne fais jamais de fondue bourguignonne préférant la fondue savoyarde …

10. Quelle habitude suisse aimerais-tu rapporter en France, et quelle coutume française te manque le plus en Suisse?
La politesse, le calme des gens, les voitures qui vous laissent passer si vous vous approchez un peu du passage piéton à Zürich …
Je rapporterai l’art de faire les crêpes car ici, en Suisse, c’est un peu la cata ! Et en général nos coutumes culinaires : au restaurant, nous avons le pain et l’eau du robinet gratuitement et à disposition, on nous propose des menus avec entrée, plat, dessert à bon prix …

Merci Ollie!!

Vous pouvez la retrouver sur son blog, Some steps away, où elle parle d’expatriation, de voyages, de ses adresses à Zürich et Lausanne!

Pour remettre les pendules à l’heure

Si vous suivez ce blog avec attention, vous vous rappelez peut-être qu’il y a quelques mois,  j’ai répondu à un questionnaire helvétique de LisadeParis (une autre blogueuse  française basée à Zurich) sur la Suisse. Je vous ai ainsi révélé si j’étais plutôt Coop ou Migros ou aussi ponctuelle que ma nationalité le laisse entendre.

Suite à cela, Laurène (…une blog-trotteuse française basée à Zurich, ENCORE!!!) a partagé avec nous son avis sur la vie au pays des edelweiss dans ce billet: « La Suisse vue par une expat française« . Un bilan tout à fait positif!

Enregistrer

6 Responses to Le pays des marmottes vu par une Normande

  1. J’espère qu’elle choppera pas l’accent vaudois parce qu’à mon plus grand désaroi, Fabienne le retrouve à chaque fois qu’elle a de la visite de Suisse et y’a rien de moins sexy ;-)…

  2. Trop chouette cette interview!! :) Je suis globalement vraiment d’accord avec tout ce qu’a dit Ollie…Nous avons la même vision des choses je crois!

  3. MALINJOD YVES says:

    Sympa l’interwiew, continuez :-) Amicalement
    Yves Malinjod FB Raclettefondue/L’Après Ski Europe (Franco-Suisse)

  4. @ Benoit, Parfois je m’entends prononcer les phrases avec l’accent chantant vaudois, ca me fait drôle !!
    @Laurène, même avis alors :)
    @Yves, les questions étaient intéressantes à répondre et drôles !

  5. Kantu says:

    @Benoit, Non mais, Benoît, je ne suis pas d’accord avec toi, j’adore l’accent du canton de Vaud, avec les idéééyes et les au qui sonnent comme des eu parfois :P
    @Laurène et Ollie, Tiens, nos Françaises sont d’accord alors!
    et merci à Yves pour ses encouragements!

  6. Ehhhh!!! je vois que Benoit vient commérer sur mon dos… Non Mais! Bon j’avoue avoir un « léger » accent, mais de diou c’est pas une raison! :D
    haha non mais Ollie si tu t’aventure dans le nord vaudois je crois que c’est inévitable d’attraper le virus!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *