Pierre explique la Belgique aux Français!

Publié le 8 avril 2018 | Par kantutita | Différences culturelles, Langues & Francophonie

Pierre Mathues est Belge. Et il est comédien. La position rêvée pour tenter de nous expliquer – à nous autres francophones un peu incultes – les subtilités de son pays! Accent belge, expressions typiques, ou douceurs comme les couilles de suisse: il partage une tranche de belgitude aujourd’hui sur le blog, car il a accepté de répondre à quelques questions sur son pays parfois incompris…

Et notez que cet été, il jouera son spectacle « La Belgique expliquée aux Français » au off du festival d’Avignon!

La Belgique expliquée aux Français par un comédien

Interview: la Belgique expliquée aux Français…

Nom: Pierre MATHUES
Ville d’origine: CARNIERES (Belgique)
Profession: Pseudo conférencier

Vu le titre de votre spectacle, vous avez l’impression que les Français connaissent mal la Belgique, ou bien? Qu’est ce qui est le plus mal compris selon vous?
L’accent belge ! Ouhlala, quelle catastrophe, « Allez le Belge, tu vas cuire tes frites une fois? ». Mais sachez, chers amis, que le Belge cuit ses frites deux fois !
La première fois pendant 4 minutes à 150° (pour que la patate soit molle dans la frite). Et la seconde fois pendant une minute à 180° (pour que la frite soit dorée et croustillante).
Il va de soi qu’il ne faut pas se précipiter entre les deux cuissons : il faut bien laisser refroidir les frites. On peut évidemment utiliser ce temps de refroidissement pour boire une petite bière.

C’est quoi les clichés attachés à la Belgique qui vous énervent carrément?
Aucun. J’assume tout. Et puis, de toutes façons, être belge est tendance depuis 25 ans ! C’est très agréable d’être belge en France et en Suisse !

Quelles sont les infos cruciales que vous aimeriez faire connaître sur le plat pays?
– Ne vous précipitez pas à Bruxelles pour voir le Manneken-Pis, vous serez déçu ! C’est la statue d’un petit gamin de 60 cm qui fait pipi tout nu… Franchement, hein ?
Mais dites-vous bien que vous pourrez acheter une reproduction grandeur nature du Manneken-Pis !
– Aucun belge ne connaît les paroles de l’hymne national « La Brabançonne » qui commence par « Ô Belgique, ô mère chérie, … » Au foot, on crie et chante en anglais !
– Nous avons 6 gouvernements simultanément, 60 ministres pour 11 millions d’habitants. Et un record du monde quasi imbattable : 541 jours pour former un gouvernement fédéral en 2010-2011 !
– Le pays est si petit que les courses cyclistes sont obligées de faire demi-tour au milieu de la course. Pensez à Liège-Bastogne-Liège.
– Les autoroutes sont gratuites en Belgique. Oui, il y a beaucoup de trous. Mais elles sont éclairées pendant la nuit.

La Belgique expliquée aux Français par un comédien

Il parait qu’il ne faut pas l’appeler le plat pays? Pourquoi pas?
Ecoutez, le point culminant de la Belgique atteint 694 m (six cent nonante-quatre mètres). On y a construit un petit promontoire de 6 mètres de haut pour arriver … à 700.
Bon, d’accord, ce ne sont pas les Alpes, mais ce n’est pas plat 694 mètres, non ?
Et puis, franchement, le Plat Pays coincé (en haut) par les Pays-Bas et (en bas) les Hauts de France, dites … Moi, je plains les profs de géo.

Êtes vous conscients que nous avons des blagues bêtes sur les Belges en France et en Suisse aussi? C’est vexant ou vous êtes pas du genre soupe au lait?
Non, non, on assume. De toutes façons, on est toujours trahi par les plus proches … Même Jacques Brel racontait des blagues sur les Belges.
Il a dit un jour : « Si vous rencontrez un Belge intelligent, faites gaffe, c’est peut-être un Suisse ».

Sur Yapaslefeuaulac, on aime bien parler de langue… Quelles sont vos 3 expressions belges favorites?
Tout d’abord « quel brol! » (quel bazar!). C’est un mot passe-partout. Exemple : « file dans ta chambre, va ranger ton brol! »
L’expression « Il n’a pas toutes ses frites dans le même sachet » veut dire « Il est un peu fou, il n’a pas le gaz à tous les étages ».
Et aussi « Non, peut-être » qui veut dire « Oui, bien sûr ! » (exemple : « Tu reprends une bière, Pierre ? » « Non, peut-être! »)

La situation linguistique en Belgique a l’air aussi un brin complexe, même si vous avez moins de langues nationales que nous autres en Suisse. Tentez de résumer la situation en quelques phrases. (Vous avez 5 minutes. :P)
Bon, allons-y ! En Flandre, 6 millions de Belges parlent le néerlandais, la langue officielle des Pays-Bas, nos voisins du Nord. En Wallonie et à Bruxelles, on parle le français, la langue des voisins du sud. Dans les cantons germanophones, 75.000 Wallons parlent l’allemand, la langue des voisins de l’Est. Voilà, il n’y a pas de langue belge, il y a 3 langues officielles qui sont les langues … des voisins.

Une source confidentielle m’a aussi laissé entendre que vous seriez associés avec une troupe de trublions belges, les Compagnons de la Couille de suisse ( du nom d’une pâtisserie je précise). Pouvez vous vous confirmer votre lien avec ladite organisation?
Je confirme ! Je suis un des membres fondateurs de cette confrérie créée la veille du 1er avril 2010. Cette confrérie de gens drôles et facétieux est basée à La Louvière, terre de surréalisme.
Un groupe Facebook « Les Compagnons de la Couille de Suisse » ravira les curieux et les gourmands !  Recettes et festivités sont à l’ordre du jour. De nombreuses personnalités ont été très pompeusement intronisées « Compagnons de la Couille de Suisse » ou « Couille d’honneur » : le syndic de Lausanne Daniel Brelaz, Cauet, Timsit ,…

La recette des couilles de suisse! Une recette belge au nom insolite...

En quoi consistent vos activités (pâtissières?)?
Nous voulons préserver ce délicieux plat (car c’est vraiment bon). Dessert de nos grands-mères. Et nous moquer des confréries amies. Nous organisons des défilés grandiloquents et des cérémonies grandioses !
Et c’est aussi l’occasion de boire quelques bières « Saison » qui s’accommodent très bien du voisinage avec les Couilles de Suisse !

Dites quelque chose pour donner envie aux gens qui lisent ce blog de visiter la Belgique.
En Belgique nous avons plus de 800 bières et quasi autant de fromages.
Et surtout en Belgique, même quand ça ne va pas, on dit « ça va d’aller ».
Ou encore, quand on touche le fond, on dit « La situation est désespérée mais ce n’est pas grave ».

Autre chose que vous avez envie de partager sur votre beau pays? Ou envie de dire?
Quand vous viendrez en Belgique, ne demandez pas à un Belge où il habite. Ça n’a pas grand intérêt. Et dites-vous bien que le Belge habite Bruxelles ou pas loin de Bruxelles.

Merci beaucoup à Pierre d’avoir répondu à mes questions!

Le spectacle de Pierre Mathues « La Belgique expliquée aux Français » sera à voir à Avignon cet été pour les amateurs ;) Plus d’infos sur son site en temps voulu.
Teaser ci-dessous.

Sur Yapaslefeuaulac, on aime la Belgique, même si on ne la connaît pas très bien… Par ici vous pouvez retrouver les articles sur Bruxelles et la jolie ville de Gand! Par là une note sur les mots qu’on partage avec les Belges

2 Responses to Pierre explique la Belgique aux Français!

  1. zenopia says:

    Voilà un bon résumé :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *