Ovomaltine, la boisson suisse qui a fait du tort aux accents romands

Publié le 24 février 2013 | Par kantutita | Bienvenue en Suisse, Langues & Francophonie

Après avoir évoqué le Cenovis et le Ragusa, Y’a pas le feu au lac plonge dans une tasse d’Ovomaltine, une boisson emblématique de la Suisse… Or la marque est aussi responsable de l’accent stupide que les Français prennent pour l’accent romand!

Emballage orange et pubs marrantes, l’Ovo, ou Ovomaltinéé comme disent nos amis les germaniques est tout un symbole.  De notre pays, du ski, du ptit déj…. et quand je vous dis « Ovomaltine », vous pensez à leur slogan culte:

« Avec Ovomaltine, ça va pas mieux… mais plus longtemps! »

Ce qui donne en suisse allemand: (ben tiens, amis français, cette vidéo déjà presque vintage vous fera l’oreille!)

 

Faux accent suisse: LE SYNDROME « DES 8 SECONDES »

En parlant de pubs, la marque Ovomaltine est surtout responsable d’un phénomène déplorable que je nomme « le syndrome des 8 secondes ».  Regardez et vous comprendrez.

Cette fichue boisson à l’emballage orange n’a pas pris son rôle d’ambassadrice de la Suisse au sérieux. À cause de ce spot, diffusé dans l’Hexagone, l’image du Suisse romand  se résume pour eux à un skieur avec un accent traînant et vous l’avouerez – bizarre.

Et j’en souffre personnellement! (C’est ça ou le Ricolas.) Une fois sur cinq, quand un Français  démasque ma suissitude dans un cadre décontracté, il prend un malin plaisir à reproduire l’accent Ovomaltine, qui je le répète, n’a rien à voir avec un accent suisse, parce que l’accent suisse n’existe pas. Il n’y a pas un accent romand, il varie selon les régions!

Ca fait chiiiyer quand même ! J’veux dirrr, y’a l’accent d’ Neuch, celui d’G’nève, de Vaud, d’ Fribourg, du Jurrra, du Valais, et voilà, ça fait déjà six !  C’est sûr que dès l’départ, y zont pris un comédien français qui imite (mal) les Suisses.

Mais bon, je vous parlerai des divers accents suisses une autre fois.

ovomaltinePour la petite histoire: les débuts de l’Ovo en tant que médoc

L’Ovomaltine a été inventée en 1865 dans la jolie ville de Berne, qui se trouve être notre capitale fédérale. Au départ, le Dr Wander l’a conçue comme un médicament censé fortifier les enfants malingres, et cela, grâce à une  recette révolutionnaire : des œufs, du malt, du lait- d’où le nom Ovo-malt-ine.

Lancée en Suisse en 1904, cette préparation médicale (mmmh) est aujourd’hui exportée dans le monde entier – mais pas chez les Japonais, où l’Ovatine (Oups, pardon faute de frappe…) a connu un flop. Non, en fait c’est une blague (haha, riez jeunesse!) car en pays anglophone, l’Ovo se nomme Ovaltine, et selon Wikipédia, ce serait dû à une erreur  sur un formulaire de l’époque… Je n’y crois qu’à moitié ;)

En terre anglophone, notre boisson chaude nationale se prononce donc ainsi « ovoltinn » et s’écrit Ovaltine.

ovomaltine pub ancienne

L’Ovomaltine rajeunit les papas – et y’a rien à cuire! Pub issue de la magnifique collection de L’Hippopotable, un blog à visiter illico si vous aimez les pubs anciennes et leur délicieuse désuétude, parfois sexiste, souvent absurde, toujours irrésistible.

Et vous, vous aimez l’Ovomaltine? (moi pas)

ovomaltine temps

L’évolution des emballages d’Ovo

La recette varie aussi selon les marchés, il semblerait qu’aux States il en existe sans malt. Tiens, voilà qui est intéressant, car moi je n’aime pas du tout le lait chocolaté à l’Ovo… beeeeeh. Par patriotisme, j’ai essayé d’en boire au petit-déjeuner chez des amis, mais mes tentatives se sont terminées par des discrets « Heu. Je vais pas réussir à finir ça! Tu le veux? » Un peu comme avec le Cenovis, en somme. Cela m’attriste.

Par contre, j’adore les barres pour sportifs (non mais, ceux qui me connaissent IRL n’ont pas le droit de rire, on n’est pas obligés de faire du vrai sport pour en manger) (en plus, c’est parfait pour tenir « plus longtemps » durant des marches tranquilles en montagne). Ici, en France, on trouve même au supermarché le crunchy machin à étaler sur les tartines, que les crêpes suzettes se disputent.

Mais, mais, mais, ce qu’on ne trouve pas, ce sont les tous nouveaux biscuits Ovo, que Y’a pas le feu au lac a reçu en avant-première à goûter! (youpie) Je me disais que ce serait intéressant d’essayer de m’habituer peu à peu à ce goût de malt à travers des petits biscuits, mais après avoir croqué dedans, j’ai eu une déception et une bonne surprise à la fois:

Ils n’ont pas un goût marqué d’Ovomaltine!!! Par contre, ils ressemblent à des biscuits au choc suisses standards (=délicieux) et sont très bons, on ne peut que l’admettre et s’en régaler.

Attendez, vous ne savez pas à quoi ressemblent les équivalents français!! J’en ai acheté une boîte et le choc était ho-rrible!!! Regardez à quoi j’en étais réduite ces derniers temps pour mes quatre-heures.

DIY-petit-beurre au chocolat

Do It Yourself: un petit beurre au chocolat mangeable en France. Prendre des biscuits français et poser des carrés de chocolat suisse dessus.

Et vous, vous aimez l’Ovomaltine? (En tant que Suisses, on est presque obligés non?) Sous quelle forme?

… Est-ce que parmi les lecteurs français, certains sont prêts à promettre qu’ils ne reproduiront plus l’accent des 8 secondes?

10 Responses to Ovomaltine, la boisson suisse qui a fait du tort aux accents romands

  1. Julien says:

    En réalité, dans la pub, le par ailleurs talentueux Michel Elias imite en réalité l’accent savoyard, qui plus est assez mal.

    Quant à l’Ovomaltine, il est amusant de constater que si elle fait partie de l’identité suisse, il en va de même de l’Ovaltine en Grande-Bretagne, si chère au coeur des britanniques. C’est proche de ce qu’on peut constater dans le parallèle entre le Cenovis et la marmite.

  2. Kantu says:

    Aha! Ce serait donc l’accent savoyard… Hum.
    Oui, j’ai d’ailleurs appris que chez les Britanniques, Ovo avait à l’époque créé une émission pour la jeunesse, histoire de gagner le coeur des Grands Bretons… Et ça a marché.
    En passant: quels copieurs, ces rossbiffes!

  3. Steff says:

    Personnellement j’ai découvert l’étendue des produits Ovo lors d’un WE à Zurich chez une amie.
    Elle avait un petit placard presque entièrement dédié aux produits Ovo. J’ai pu tous les gouter : mueli, biscuit, barre, oeuf, en pastille, pate à tartiner … mais mon preféré est un bol de lait avec de l’Ovo ;)

  4. Heidi says:

    Je suis d’accord l’Ovomaltine est horrible. J’ai grandi un buvant cette
    boisson au goût bizarre, à La Paz, en Bolivie.
    Heidi

  5. Ahahah tu m’as fait trop rire! Cette pub est clairement culte!
    Pour info, Ovo a sorti des petits beurres avec du choco Ovo dessus! Miam miam miam!

  6. Papilles et Papotes says:

    Je VIS avec un buveur d’Ovomaltine, à l’occasion de Tonimalt (au petit déj), quand on ne trouve pas d' »Ovo », comme il dit, au supermarché!
    Je me souviens très bien de cette pub, qu’en fait je connais par-coeur, elle est tellement courte…(8 secondes, m’enfin, vous suivez ou bien?!)…et mon père, diabétique, avait toujours des barres d’Ovomaltine sur lui, ce qui fait d’ailleurs que lui en chiper une, était strictement interdit…et donc délicieux. Curieusment, ça m’est passé, je n’aime plus ça! Bon WE.

  7. Clara says:

    Eurk… je deteste l’ovomaltine, sauf bizarrement en barre ou quelques bouchees peuvent passer mais de la a m’en rejouir il y a un grand pas…

  8. Chris says:

    Je suis montpellierain vivant en en suisse (montreux) et je mélange chaque matin un sachet d ovo (pour les vitamines) et un sachet de caotina (pour le goût)! Autant te dire que je suis vu comme un hérétique ^^

    perso je trouve que l ovo n’a presque pas de goût!! Sinon il me faut mettre 3 sachets dans ma tasse!!!

  9. sask says:

    Salut,

    Enfants on buvait des boissons au gout de malt et j en recherché toujours sans trouver vraiment.
    Si qqun sait la question est :
    De Tonimalit Milo ou Ovomaltine la quelle a le plus de malt dedans? (ici c est prairie canadienne)
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *