Lac des Quatre Cantons, vue du Mont Pilatus

Excursion sur le Pilatus: pique-nique & bouquetins

Publié le 29 octobre 2015 | Par kantutita | Bienvenue en Suisse, Voyage, Voyager en Suisse

Là-haut, sur le Mont Pilate, on se sent vraiment comme dans une carte postale suisse! Tour d’horizon en images de ce spot à excursion extraordinaire. Avec deux surprises au sommet…

Excursion sur le Pilatus, épisode 2. Retrouvez la première partie de l’article ici, avec une virée dans le train à crémaillère le plus raide du monde!

Donc, à l’épisode précédent, nous venions de débarquer au lieu dénommé le Pilatus Kulm (soit le sommet du Mont Pilate, en allemand). C’est le terminus du petit train à crémaillère, dans lequel nous avions embarqué à Alpnachstad, mais aussi celui du téléphérique qui part lui de Kriens.

Pour commencer, je vous montre le paysage, quand même! C’est pour cela qu’on a pris la peine de grimper jusqu’ici, non?

Mont Pilate: Un panorama de carte postale suisse

Il est temps d’admirer la vue du haut du Pilatus. Et quelle vue!

Blog suisse de voyage Yapaslefeuaulac

Au programme: des montagnes, des montagnes et encore des montagnes, sur un fond de ciel bleu.

Paysage du haut du PilatusVue sur les Alpes du Pilatus

 La vue donne sur les Alpes blanches, mais aussi sur le magnifique Lac des Quatre Cantons, d’un bleu profond…

Lac des Quatre Cantons, vue du Mont Pilatus
Panorama Pilatus

Ce paysage fou, avec ces monts émergeant de l’eau, est pour moi une des plus belles vues de Suisse.

Chez Heidi en Suisse

Et puis, un aspect étonnant quand on se trouve en haut du Pilatus, c’est que d’un côté on admire cette vue en relief, constituée de montagnes et d’eau, et de l’autre… c’est le calme plat, car le plateau s’étend à perte de vue. Le contraste entre les deux est saisissant, surtout qu’il suffit de tourner la tête pour passer d’un monde à l’autre!

Mont Pilate- Vue depuis le PilatusKulm

Par là, c’est plus plat, sans obstacle, et la vue porte loin…

Youtze et bouquetins

Une fois arrivés au sommet du Pilatus, nous avons eu la chance de tomber nez à nez avec de drôles de spécimens. Les premiers sont.. des bouquetins. Et les seconds, des musiciens folkloriques suisses!

Bouquetins - montagnes suisses

Un troupeau de bouquetins flâne avec nonchalance au bord des voies du train à crémaillère. Les randonneurs? Peuh, même pas peur.

Balade en Suisse: Bouquetins sur le Mont Pilate

Après notre fiasco de bouquetins au Creux-du-Vent à Neuchâtel de l’été dernier, on était super ravis d’en voir « en pleine nature »! Arrive le détail folklorique de la journée: alors que nous admirions ces bêtes, nous avons entendu un air de cor des Alpes résonner entre les montagnes… On a d’abord cru que c’était une bande enregistrée provenant de la boutique vendant des cloches de vaches souvenirs (ornées de prix exclusivement en chinois)… mais non!

Musique folklorique suisse au sommet du Pilatus!

Super idée pour égayer les touristes: des musiciens font des concerts de musique traditionnelle au sommet du Pilatus, sur la terrasse panoramique. En temps normal, je ne suis pas une adepte de musique folklorique suisse, qui n’a pas franchement la cote en Suisse romande, mais cela se mariait à merveille avec le paysage. (Ou alors peut-être qu’il faut être expat pour être ravi par de la youtze, je sais pas) L’initiative est en tout cas vraiment sympa.

Nous avons donc eu l’occasion d’entendre en live du yodel, et des instruments typiquement suisses comme le cor des Alpes, l’accordéon ou le talerschwingen, que vous pouvez voir dans cette vidéo postée sur la page Facebook du blog.

« Le talerschwingen consiste à faire tourner une pièce de monnaie de cinq francs dans une jatte à lait en faïence qu’on fait pivoter lentement. Le son produit rappelle le son des cloches des vaches de l’alpage. Il est utilisé pour accompagner le yodel. » (Wikipédia)

Une démonstration de talerschwingen, instrument de musique suisse

Un duo accompli: monsieur est expert en Talerschwingen et souffle dans son Cor des Alpes, alors que Madame pousse des yololo-itou en jouant de l’accordéon.

Duo de Musique folklorique suisse Le Cor des Alpes, instrument de musique emblématique des montagnes suisses!

Après ce petit concert de youtze, nous avons applaudi bien fort les musiciens et avons entrepris de grimper sur tous les points d’observation pour admirer encore et encore cette vue fantastique.

Escapade Montagnes suisses

La galerie de Drachenweg sur le Pilatus

Nous avons aussi fait un petit tour par le chemin du Dragon, une galerie creusée dans la roche…

Drachenweg - le chemin du Dragon sur le Pilatus

Il faut savoir que la géographie des lieux a inspiré de nombreux contes et légendes sur le Pilatus… Ce folklore est présenté dans les tunnels du Chemin du Dragon. Les légendes locales sont racontées sur des panneaux, illustrés par le célèbre artiste suisse Hans Erni. Par exemple, au Moyen-Âge, les gens croyaient que des dragons porte-bonheur habitaient dans les entrailles du Pilatus! Un petit tour par là ravit les enfants pour le côté mystérieux des galeries… Elles sont percées de différentes ouvertures qui permettent d’admirer le paysage vallonné.Balade dans les "grottes des dragons" du Pilatus

Le meilleur spot à pique-nique

Il y a quand même du monde qui traîne au Pilatuskulm, alors le moment est venue de s’éloigner de tous ces touristes et de se dégourdir les jambes. Pas question de faire une vraie marche, parce que nous avions au programme de visiter la ville de Lucerne en fin d’après-midi! Notre plan était donc de faire une petite balade pour aller pique-niquer un peu plus loin, en tête-à-tête avec la nature.

Nous avons suivi le panneau jaune (emblématique de la Suisse) promettant un autre spot à panorama à 45 minutes de là. C’est un joli chemin à flanc de montagne qui nous y a conduit, comme vous pouvez le voir!

Chemin-balade-Pilatus

En réalité, je crois que l’aller-retour prend moins d’une heure si vous marchez au même rythme que moi. Donc un rhytme moyen, avec des pauses « photo ».

Sympa, des fleurs de montagne poussent sur le mur de roche qui jalonne le chemin, et des petits panneaux permettent de connaître leurs noms! C’est bien utile quand on est aussi nul en botanique que moi.

Fleurs dFleurs des montagnes suisseses montagnes suisses Balade dans les montagnes suisses

Après être arrivés au point de vue – et avoir vu justement une concentration de touristes qui pique-niquaient – nous avons continué un bout plus loin pour se retrouver seuls face au paysage. Et j’ai trouvé l’endroit parfait.

Mon spot à pique-nique, c’est ICI!

Picnic with a view ! • Meilleur spot de pique-nique, à 2000 m d’altitude !! #Pilatus, #Switzerland ?

Une photo publiée par Kantutita ? (@kantuk) le

Et c’est donc là, face à cette vue splendide, qu’on s’est arrêtés pour pique-niquer en compagnie de quelques intéressés croassant, les choucas.

Non, en fait après vérification, il s’avère que ce sont plutôt des chocards à bec jaune, une espèce que le randonneur lambda appelle souvent choucas par méconnaissance, comme c’est poétiquement expliqué sur ce lien.

Lieu de pique-nique sur le Pilatus

La parenthèse « pique-nique »

Pour le pique-nique, nous étions passés à la Migr avant le départ prendre un bout de gruyère, un petit pain au lait pour moi, un mini-pain tessinois pour mon Français (si, s, ça existe maintenant!), de la viande des Grisons et du roastbeef* avec un tube de mayonnaise. Et pour le dessert, j’avais un biberli bien sûr (je les adore) et un yaourt au müsli croquant. Un pique-nique bien helvétique! *Bien sûr, c’est pas suisse le roastbeef, mais j’en trouve pas en France au rayon charcuterie!

J’ai une théorie (vous me direz ce que vous en pensez): je crois que les Suisses cultivent un art de vivre du pique-nique. Y’a qu’à voir au supermarché, on peut trouver tous les accessoires nécessaires: les petits pains vendus à l’unité en self-service, les mini salières pour les pique-niques, des mini-tubes de moutarde pour les pique-niques, et cela rejoint notre passion de mettre les aliments en tubes (dont le pâté), bien pratiques à transporter. D’ailleurs, mon Français se moque tout le temps de moi car je collectionne compulsivement les sauces miniatures et autres sachets de sel en clamant avec excitation: « Oh, je le garde pour un pique-nique! »

Blog suisse de voyage: escapade dans les montagnes

Attaque-des-oiseaux

Conclusion de l’excursion: Pour moi, être au milieu de la nature et profiter d’une telle vue est un pur bonheur. J’espère que j’aurai d’autres occasions d’emmener mon petit Français découvrir les beaux paysages de la Suisse!

Vous qui vivez sur place, en Suisse, mais profitez-en, tedieu!! C’est vrai qu’on pense trop peu souvent à voyager dans son pays (sauf quand on est expat et que c’est trop tard). J’étais la première à filer à l’anglaise plutôt qu’à me rendre sur le Pilatus quand j’habitais à Neuch, et je le regrette maintenant! Imaginez tous ces Chinois que j’ai vu en haut de la montagne: ils viennent de l’autre bout du monde pour voir nos paysages. :) Et vous il vous faudrait quoi? Peuh, deux heures de voiture? La chance!

L’avantage, c’est qu’en vivant à l’étranger, on a envie de visiter ces lieux tous neufs où on a posé sa valise, alors on prend le réflexe de beaucoup bouger autour de chez soi :) D’ailleurs, sur le blog, je dois encore vous parler de mes dernières escapades dans le Sud, le temps de commencer à me balader en Lorraine…

Je vous donne rendez-vous pour la suite de notre escapade en Suisse-allemande plus tard, avec un petit saut dans la belle ville de Lucerne!

Et vous, êtes-vous déjà allés admirer la vue du haut du Pilatus?

Quels sont vos paysages suisses coup de cœur, histoire de me donner des idées pour mes prochaines excursions dans mon pays?

Inspirations pour voyager en Suisse, avec ce livre!

11 Responses to Excursion sur le Pilatus: pique-nique & bouquetins

  1. Letizia says:

    Bouh pour moi, je ne suis encore jamais allée au Mont Pilatus… Bon j’en ai fait d’autres :) C’est vrai que la vie est carrément incroyable, ça ressemble assez à la vue qu’on a depuis le Rigi.
    Comment tu as fait pour rater les bouquetins au Creux du Van? Ils sont toujours en haut vers les murets en fin d’après-midi… C’est le rendez-vous privé avec eux :)

    • Kantutita says:

      Alors il faudra que tu ailles sur le Pilatus, et que je tente le Rigi la prochaine fois :D

      Rhaaaa pour le Creux du Vent j’y suis allée trop tôt alors, en espérant justement les voir!
      Que c’est bête!! Je note ton précieux conseil et la prochaine fois j’y vais en fin d’après-midi!! Merci.

  2. JP says:

    Le Pilatus est une de mes montagne préférées!! J’y suis déjà monté 4 fois, dont deux dans le brouillard… >< C'est en effet le danger là-haut, cette montagne est un aimant à nuages! Mais quand la vue est dégagée, c'est jouissif!
    Il faudrait que j'y remonte cet hiver pour voir, et surtout pour prendre au moins une fois le téléphérique! J'aime tellement ce petit train! Mais comme il est fermé en hiver…
    D'ailleurs si tu as des questions sur les petits trains de Suisse, n'hésite pas à me demander :D Par exemple je suis d'accord avec Monique qui a commenté la 1ère partie: le train de Bretaye estbien sympa. Mais je recommande de le prendre depuis Bex, et non pas de Villars, car la première partie est très jolie aussi.
    Et petit truc au sujet du Rigi: le trajet est inclus dans l'Abonnement Général! C'est à dire qu'en prenant une carte journalière pour le 1/2 tarif, il n'y a pas de supplément à payer!!! C'est bien pour ça que j'y suis monté déjà au moins 5 ou 6 fois, je ne me rappelle même plus!

    • Kantutita says:

      Wahou JP, tu as l’air de bien connaître les petits trains suisses!
      C’est bon à savoir, je n’hésiterai pas à te demander des conseils ;)
      Ca c’est un bon plan pour le Rigi: c’est vrai que c’est le soucis, j’adore les trains suisses, mais depuis que je n’ai plus ni 1/2 tarif ni abo général, leurs prix me choquent à chaque fois!

      • JP says:

        Oui je les connais très bien! ;)
        C’est vrai que les prix sont prohibitifs pour les personnes sans réduction… D’où l’intérêt de toujours planifier suffisamment pour en trouver une! Le demi tarif vaut très vite le coup si on voyage un tant soit peu, je l’avais déjà 6 ans avant de déménager en Suisse!
        Et si ça t’intéresse et que je suis dispo, je pourrai même te servir de guide! (le omble, non? :D)

  3. JP says:

    J’allais oublier! Il y avait des joueurs de cor au sommet du Pilatus à chaque fois que je suis monté. Par contre je n’y ai pas encore entendu de yodel

  4. Olivier B. says:

    Bravo pour ce blog que je parcours avec curiosité et intérêt. Comme bon nombres de suisses, j’adore randonner à travers le pays. L’offre quasi infinie est une bénédiction pour les amateurs de marches, de nature et magnifiques paysages.
    Si tu as apprécié ta journée au Mont Pilate je peux te conseiller la montagne du Moléson dans le canton de Fribourg, Tu y accède en funiculaire et à mi-parcours tu emprunte le téléphérique qui t’emmènera au sommet (2000m). Les installations sont neuves. Proche du Molèson il y a d’autres attractions comme la chocolaterie Caillers, le musée Giger (le père d’Alien), visite du pittoresque village de Gruyères avec son château et sa fromagerie.
    La vue du sommet est magnifique, tu y découvre toute la romandie, le Lac Léman jusqu’au Mont-Blanc mais aussi les alpes bernoises dont les fameux Mönch, Eiger et Jungfrau.
    Transition facile, seconde proposition. La Jungfrau dans les alpes bernoises. S’y rendre n’est pas juste une journée en montage mais toute une expérience.
    Il faut prendre le train à crémaillère à Lauterbrunnen, train pittoresque qui t’amène à la Kleine Scheidegg, tout en traversant Wengen, connue pour sa course de ski du Lauberhorn.
    Donc tu fais halte à la petite Scheidegg et tu retrouves face à ces trois impressionnants sommets de 4000. Le Mönch, la mythique et impressionnante face nord de l’Eiger très connue par les alpinistes du monde entier et la charmante Jungfrau (jeune femme)
    Après avoir admiré le paysage et pris un bon bol d’air pur à la Petite Scheidegg (2061m) Tu prends le train qui t’amènera dans la Jungfrau, oui oui dedans!!! La gare est carrément creusée dans la montagne. Tu sors du train et te dirige vers le palais des glaces. Une galerie creusée à même la glace naturelle d’altitude et enfin un ascenseur te conduit au sommet du Sphinx, où sont situés une plate-forme d’observation ainsi qu’un observatoire scientifique. (3571m) La vue y est époustouflante, on se sent petit et tout frêle face à la grandeur de ce paysage où tu peux admirer le glacier d’Aletsch, le plus grand des Alpes…

    Moléson ou Jungfrau, je vous garantis une journée inoubliable. J’espère vous avoir fait envie…..

    • Kantutita says:

      Merci beaucoup Olivier pour ces conseils détaillés qui donnent très envie de sauter dans un train pour la Suisse!
      La Jungfrau est sur ma liste de lieux à voir, c’est sûr! Quant au village de Gruyères, j’y suis déjà allée plusieurs fois – tout comme sur le Moléson – mais il faudra que j’y emmène mon ami français qui ne connaît pas encore cette montagne…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *