Ecouter des chansons en suisse-allemand!

Interlude musical de l’été sur le blog : Pour se faire l’oreille en musique, j’ai réuni quelques chansons en mundart par ici...

Quand on est de culture francophone, on n’entend pas tous les jours du suisse-allemand, cette langue qui est la plus parlée en Suisse! Alors je vous propose d’y remédier en musique… Sur cette page, pas de Krokus, Yello ou DJ Bobo, on veut des morceaux en dialecte.

→ Lire aussi, c’est quoi le suisse-allemand, si vous avez besoin d’un rattrapage !

Cet été, je me trouvais dans un centre commercial à Bâle quand j’ai reconnu quelques airs suisses-allemands diffusés dans le magasin… Cela m’a donnée envie de vous proposer une petite sélection.

Sélection hautement subjective guidée par ma méconnaissance du terroir musical suisse-allemand et des découvertes fortuites faites lors de cette excellente expo. J’ai aussi et surtout pu apprendre à connaître des classiques de la chanson alémanique quand j’étais plus jeune et que ma meilleure amie d’alors à l’AOP bernois et moi écoutions le groupe QL, qui reprend des standards en version punk rock. Haha, que de souvenirs, vous les découvrirez plus bas!

Parental Advisory Explicit Lyrics: Comme je ne comprends pas le suisse-allemand, je n’ai aucune idée de la teneur des paroles de ces morceaux.

Mani Matter, l’incontournable chansonnier suisse-allemand

La chanson suisse-allemande compte des grands noms, dont Mani Matter fait partie. Un espèce de Brassens à l’accent bernois. Il était d’ailleurs lui-même fan du chanteur de Sète! Il s’est éteint dans les années 70.

Polo Hofer, pionnier du mundart rock

Il est resté sur scène jusqu’à ses 72 ans, Polo Hofer, avant de casser sa pipe en 2017. Figure de la scène de ‘Mundart rock’ (Rock en dialecte, Mundart = dialecte)(bon, c’est pas parce qu’il y a un accordéon que c’est pas du rock semble-t-il), il a commencé à chanter en suisse-allemand dans les années 70, et est reconnu comme l’un des pionniers à troquer l’anglais pour le dialecte. Il a composé de nombreux hits avec ses groupes Rumpelstilz et Schmetterband.

J’ai une passion pour la chanson Kiosk. Et en plus on m’a traduit les paroles. C’est un mec qui en a marre que tout le monde le prenne pour un con et lui demande plein de trucs, et le refrain est: « Putain de D… suis-je un kiosque, ou est-ce que je suis une banque? »

Züri West, pop née dans les 80s

Züri West est un groupe … bernois, comme son nom ne l’indique pas, fondé dans les années 80. Leur nom ironique décrit Berne comme une banlieue de Zurich. Comme quoi ils ont de l’humour nos voisins suisses-allemands ! Et j’adore cette chanson, cette voix. Je l’écoute en boucle.

Patent Ochsner, pou belle la Musik!

Très connu en Suisse alémanique (la preuve), le groupe Patent Ochsner a été fondé dans les nineties. Ces petits marrants tirent leur nom de l’inscription présente sur le modèle courant de poubelles fabriquées par l’entreprise J. Ochsner. Patent Ochsner, signifie donc en français, Modèle breveté Ochsner. Ils chantent généralement en bärndütsch (dialecte suisse-allemand bernois). Et ils chantent quoi? Voilà un de leurs hits incontournables. Je m’excuse pour la présence de saxophone.

En écouter plus en live avec cette vidéo de concert du Gampel Festival.

QL – détournement de classiques

Vous aimez, les Offspring ET le suisse-allemand ? Vous allez adorer QL ! Ils reprennent des classiques de la chanson suisse-allemande en version punk-rock. C’est un groupe de Bienne (donc ils sont aussi Bernois)

Certaines mauvaises langues disent que c’est d’un goût douteux… mais cela permet d’aborder des classiques avec énergie et mult guitares électriques !
Je suis même allée les voir en concert quand j’étais ado et je garde précieusement deux CDs de ce groupe très cool (à prononcer krool comme c’est leur nom, QL, vous avez compris ou bien) qui m’a initiée aux chansons en suisse-allemand. C’est en partant de leurs morceaux avec mon amie neuchâtelo-bernoise que j’ai pu dérouler le fil et découvrir Polo Hofer et d’autres grands noms… Alors « Merci QL » et Nic !

BONUS Hit punk zurichois de 50 secondes

Il y a aussi une culture de rock alternatif en Suisse-allemande! J’écoute plusieurs groupes qui chantent… en anglais (comme The Jackets ou le Reverend Beat-Man). Mais voici un hit punk underground des 80s! Je l’ai découvert à cette expo et j’adore la voix puissante de la jeune chanteuse et l’énergie de ce morceau de moins d’une minute. Faut dire aussi que c’est plus mon style de musique que les autres titres de cette page!

Le titre est devenu le symbole d’une contestation de la jeunesse zurichoise dans les années 80. Le tube est chanté par Sara Schär, 14 ans, membre du groupe TNT. Voir cet article de la NZZ sur ce clip et ce qu’il représente à l’époque. Ah, et on ne comprend rien aux paroles, du coup, c’est plus pour le plaisir!

Non, moi non plus je ne sais pas pourquoi il y a tant de Bernois dans ma sélection, quelqu’un a dû m’orienter

Bon alors, ça vous a plu? Alors que je termine ce billet en écoutant les morceaux, mon copain français a dit « C’est quand même étrange comme langue », hahaha.

Quels autres groupes chantant en dialecte souhaitez-vous me et nous faire découvrir ?

2 Commentaires

  1. Ah, dans le genre, il y a aussi ce bon vieux « Grüeziwohl Frau Stirnimaa, säged si, wi läbed si
    wi sind si ä so draa?  » (1970), interprété par un groupe nommé « Minstrels »)… Pas rock du tout, mais amusant.

    • J’allais justement l’écrire !
      Elle était super je crois bien que c’était une des seules chansons en « switzerdütsch » que les romands reprenaient en choeur 😄

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici