Livre d’expat: vivre à la danoise

Un couple d’Anglais a une année pour se fondre dans le mode de vie danois, et relève le challenge! Helen Russell raconte cette expérience d’expatriation dans le livre « The Year of Living Danishly ».

Pour ceux qui sont curieux de découvrir la vie quotidienne au Danemark, ce livre d’une expat anglaise se retrouvant au pays des Lego est une bonne introduction! Son conjoint a trouvé le job de ses rêves au siège de l’entreprise fabricant des petites briques colorées en plastique. Helen finit par accepter le défi de partir, quitter le magazine où elle travaille et bosser comme journaliste pigiste pendant cette année au Danemark. Ce n’est pas à Copenhague que se retrouve le couple de Londoniens, mais au milieu de la campagne, dans le Jutland (avec vue sur la mer tout de même).

Bienvenue chez les Danois

En se penchant sur les différences culturelles, Helen se consacrera à écrire « The Year of Living Danishly », qui devient « Bienvenue chez les Danois » dans sa traduction française. Avec humour, sans nous épargner ses mésaventures gênantes comme ses grands moments d’intégration, Helen raconte ce que ça fait de tenter de vivre à la danoise durant un an, et d’entrer en contact avec ses voisins!

En plus de raconter son quotidien avec l’humour propre aux Anglais, elle enquête aussi sur les raisons qui feraient du Danemark un pays si heureux… Système de santé, scolarisation, confiance incroyable en l’autre, elle dissèque les rouages de la société danoise! Au bout de l’aventure, elle sera prête elle aussi à une habitude qui la surprend tout d’abord: laisser poussette et bébé sur le trottoir quand elle entre dans une boulangerie! Impensable en plein Londres. La norme dans son nouveau lieu de vie.

Au détour, on découvre plein de traditions danoises étonnantes qu’elle s’efforce de suivre, car elle est déterminée à adopter un lifestyle à la danoise – bien qu’elle force un peu trop sur les délicieuses pâtisserie, que ses trajets à vélo ne suffisent pas à compenser!

Des Danois à cheval sur les règles

Et les Suisses remarqueront aussi que les Danois ont l’air encore plus chiants à cheval sur les règles que nos compatriotes! Helen et son mari vont le découvrir en faisant pas mal de gaffes culturelles – comme de hisser un drapeau suisse (!) devant leur maison en l’honneur d’un ami venant en visite – sans s’être informés sur la stricte législation des drapeaux en amont. Oui, Helen raconte que c’est absolument interdit de hisser n’importe quel drapeau sans autorisation dans son jardin, et ses voisins viendront le lui faire remarquerü!

Bref, j’ai beaucoup ri, et découvert plein de choses sur le mode de vie danois que je ne connaissais que très peu, malgré mon étude du hygge pendant les mois d’hiver une tasse de thé à la main, et ma chouette escapade d’un week-end à Copenhague (à voir sur Birds & Bicycles).

Témoignage expatriation Danemark

Expatriation au Danemark: trouver ce livre

Je suis tombée sur ce bouquin par hasard dans un aéroport, et je l’ai lu en anglais, voici son titre complet The Year of Living Danishly : Uncovering the Secrets of the World’s Happiest Country d’Helen Russell (parution en 2015, Kindle ici à 2 €) On peut le retrouver aussi dans sa traduction française, « Bienvenue chez les Danois« .

Si comme moi vous aimez confronter les différences culturelles en lisant des bouquins écrits par des expats, il y en a d’autres par ici sur Yapaslefeuaulac, ces livres d’expats qui font voyager au Japon, en Pologne, au Québec ou… changent notre regard sur la Suisse! ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *