Tresse un pain typiquement suisse

J’ai essayé de faire de la tresse!

Publié le 6 août 2015 | Par kantutita | Bienvenue en Suisse, Gastronomie, Spécialités suisses

Adieu tout le monde! Un ptit billet un peu patriotique suite au 1er août. Contrairement aux nombreux expats qui ont partagé leur caquelon sur la page Facebook du blog, j’ai pas fait de fondue pour la fête nationale suisse cette année, moi. En revanche, j’ai essayé de faire de la tresse! Verdict, elle est moche, mais bonne.

Alors je sens qu’il va y avoir des quiproquos si je n’explique pas ce que c’est tout de suite pour les lecteurs français. Une tresse, c’est une sorte de brioche au beurre suisse, qui a pour particularité une forme tressée, comme la coiffure.

C’est si goûtu que c’est un des trucs sur lequel je me rue quand je rentre en Suisse, parce qu’on n’en trouve pas en France évidemment. (Vu qu’ils ne mangent que des baguettes de toutes façons) Côté ingrédients, c’est assez basique!

Ingrédients de la tresse, pain suisse Cube-levure

Avec de la vraie levure en cube, hein! J’ai eu trop de peine à en trouver dans mon giga-supermarché en France: c’est simplement dans un frigo proche du rayon des pains, mais vu la taille de l’objet il m’a fallu des mois pour mettre l’œil dessus à mon arrivée dans l’Hexagone.

Se débrouiller dans la vie sans Croqu’menus: dur, dur

Alors, comme c’est quelque chose de faisable à la maison, j’ai décidé de tenter l’expérience de faire de la tresse depuis mon fief à Montpellier. Parce que je suis tombée par hasard sur une recette de « Zopf » (son sympathique nom en allemand) sur un site français de partages de recettes il y a quelques jours (c’était sans doute posté par une suisse-allemande).

Vous allez penser que je ne suis pas très dégourdie parce que je n’ai jamais essayé avant – alors que faire sa tresse maison est un classique dans les campagnes suisses. Ben oui, voilà!

Le Croqu'Menus, livre légendaire distribué dans les écoles suisses. La version suisse-allemande porte un titre à calembour: de Tip Topf

Il va sans dire que j’aurais préféré utiliser la recette du Croqu’menus, la bible culinaire que l’on reçoit pendant les cours de cuisine à l’école en Suisse – or le mien est enfoui dans un carton. (Parce que je n’ai pas encore pu récupérer tous mes cartons depuis le Québec!) Blasphémerie! Il a donc fallu ruser et faire sans.

Je précise quand même que j’ai comme coutume de bobo de fabriquer du pain au four une fois par mois – parce que ça m’amuse. Donc faire une tresse, ça me faisait pas trop peur, même si c’était une première. Le challenge, c’est surtout de réussir, avec son cerveau, à tresser les brins de la bonne façon. Mais mon amoureux qui est scientifique m’a aidé alors on s’en est sortis.

Point chaud: le tressage du pain!

Il faut partager sa pâte en deux longs boudins, les disposer en croix, et entrecroiser deux brins en face. On l’a montée à la verticale, je sais pas si c’est très catholique mais ça a bien marché.

Pour avoir une idée de cette manœuvre, je vous ai trouvé cette vidéo d’une Suissesse vachement douée! Ah, un jour j’aimerais être capable de faire une aussi belle tresse…

Une tresseuse chevronnée, je vous dis!

Une œuvre esthétiquement discutable

Verdict: faire de la tresse c’est amusant, et si la mienne est moche, c’est sans doute un problème de qualité de la pâte, qui ne voulait pas rester lisse… Ce n’est pas qu’un problème de doigté, je vous jure! Je vais réessayer avec la recette proposée à la fin de la vidéo, et on verra ce qu’on verra, groumpf.

Faire une tresse

Allez, je vous remets la photo pour le plaisir de l’auto-dérision ;)

Tresse un pain typiquement suisse

Malgré le fait qu’elle soit un brin vilaine, on en a fait quelques bouchées au petit-déjeuner, avec du beurre et de la confiture. Et c’était bon. Oui, j’adore mettre du beurre sur un pain au beurre, y’a rien de meilleur!

Le vrai bon goût de la tresse industrielle

Côté goût, j’ai cependant un petit problème avec ma tresse maison: je la trouve moins délicieuses que la tresse de la Jowa que je grignote d’habitude en Suisse, parce qu’elle a moins un goût de beurre et est moins aérée. (Pour les français: La Jowa est la boulangerie industrielle de la Migros) Bizarre non, normalement, tout ce qui est maison n’est pas meilleur? Mon Français prétend que c’est une simple question d’habitude parce que j’en mange depuis que je suis gamine…

En tout cas, si vous avez des astuces pour réussir sa tresse, et la rendre belle, je vous écoute! Je compte bien recommencer ^^

Et pour ceux qui veulent essayer, il y a une recette et toutes les instructions avec un schéma ici! Rassurez-vous, ce n’est pas la recette que j’ai essayée.

Un nouvel essai de tresse!

Edit de novembre 2016.

J’ai à nouveau essayé de faire de la tresse, et elle s’est avérée encore plus moche que la dernière fois. Regardez plutôt.

tresse suisse ratee

On pourrait avancer que je ne suis pas douée. Et pourtant j’aime bien faire du pain et de la pâtisserie, sans avoir jamais ce genre de problèmes! Une seule explication, c’est la tresse qui m’en veut. Celle que vous voyez ci-dessus était magnifique avant que je la place dans le four. Là, elle a commencé à gonfler à outrance… L’aurais-je laissée trop lever?

Par contre cette fois, elle avait un vrai goût de beurre et de tresse, et relègue la version industrielle à la poubelle. C’est que j’ai changé de recette, de farine, de méthode de lissage… Une révolution!

Mieux vaut une tresse moche mais bonne qu’une belle tresse dég après tout. Je compte bien refaire la recette, quitte à me retrouver à dévorer un monstre de ce genre à nouveau.

Cette fois, je me suis basée sur une super recette qu’une lectrice m’a envoyée. Alors merci à Gisèle S!

Je me demande aussi s’il est envisageable de fabriquer des petits pains au lait, du pain tessinois, des biberlis et des chaussons aux poires bernois à la maison – ce sont en vrac et dans le désordre les autres trucs suisses qui me manquent et je suis pleine d’ambition!

Et vous, quelles recettes suisses vous réalisez dans vos pénates d’expats?

Et les Suisses qui n’avez qu’à vous pencher sur un rayon d’un des géants oranges pour avoir de la tresse, est-ce que vous en faites quand même chez vous?

33 Responses to J’ai essayé de faire de la tresse!

  1. xavier says:

    Du haut de ma très grande connaissance de la cuisine (principalement le kugelhopf)
    J’ai eu le même genre de soucis d’aspect de pâte au début.
    et j’avais en fait 2 problèmes:
    – pour malaxer la pâte, je suis passé à la fourchette (et sa marche super bien avec toutes les pâtes qu’il faut remuer. (Je ne connais plus les grumeau dans la pâte à crêpe par exemple))
    – l’ordre dans lequel on ajoute les ingrédients (je dirais qu’il faut commencer par la farine, le sel et l’œuf; Puis la levure préalablement dissoute dans un peu de lait tiède; Puis le reste de lait)

    Je testerai ce week-end d’en faire une.

    • Kantu says:

      Bonne chance alors pour le test! Cela s’est bien passé? Merci pour l’astuce de la fourchette!

      • xavier says:

        Bon j’aurai tenté,
        d’ailleurs je n’ai pas le problème d’homogénéité de la pâte comme tu l’as eu.
        Mais de mon coté elle à lever non en hauteur, mais en largeur (peut être à cause des 30°C ambiant;
        J’ai aussi constaté la densité de la tresse et pense que cela pourrait-être réglé en la faisant lever deux fois;
        J’ai mis trop de sel dedans;
        Je n’ai pas fait lever dans un torchon humide, du coup une croute épaisse et très dur c’est constitué (marre de cette chaleur qui fait tout rater)

        voily, voilou,
        sinon, elle était tout de même mangeable, mais je retenterai à l’automne.
        Pour le moment c’est les valises pour les vacances au Quebec :p

        • Kantutita says:

          Ah, toi aussi tu dois parfaire ta technique! :) Merci pour ce compte-rendu précis – je ne suis pas autant une experte que toi mais ça me donne des pistes à étudier pour la prochaine tresse.
          Quoi, tu pars aussi au Québec? J’ai l’impression que tout le monde part au Québec cet été – c’est génial!!! (non, en fait je suis hyper jalouse :P )

        • Véro says:

          Fille de boulanger, je peux donner une information sur le fait que la pâte n’a pas levé en hauteur. J’ai fait deux expériences ratées dans la confection de pain.
          La première : faire des lapins en pâte pour Pâques avec mes enfants. Mes lapins avaient gonflé, gonflé… Mon père est arrivé quand je les sortais du four. Verdict : tu as oublié le sel. :-(
          La deuxième, une tresse. Toute plate en sortant du four. Verdict : trop de sel.
          Maintenant, je sais :-)

  2. Aline says:

    Oh la la ça me rappelle tellement de souvenirs !

    On avait l’habitude de faire de la tresse avec ma maman quand j’étais ado. C’est moi qui était préposée au tressage et je l’ai toujours montée à la verticale, c’est comme ça que j’ai appris :p

    Par contre comme toi je trouve généralement les tresses maison un peu compactes, c’est pour ça que je n’ai pas continué d’en faire (ok aussi par flemme) (mais là ça me donne envie de réessayer). Du coup notre tresse du dimanche on préfère l’acheter en boulangerie :)

  3. Gin.net says:

    Je fais souvent la tresse moi-même, en fait c’est rare que je l’achète en magasin ou en boulangerie. Mais j’avoue qu’elle est souvent un peu ratée (trop compacte ou d’aspect extérieur grumeleux) :)) Je n’ai pas encore trouvé le secret absolu pour la réussir, surtout que parfois ma pâte lève super bien et a bonne façon et une fois tressée finit par me faire une tresse moche… Ce que je n’arrive pas à avoir, c’est l’aspect lisse et propre des tresses du commerce, sauf rare exception. Je crois que la température du beurre a son importance, mais j’avoue que je ne me suis pas trop penchée sur le problème.

    Et pour la recette, c’est vrai qu’en Suisse on ne la cherche pas longtemps, puisqu’elle figure au dos des emballages de « farine pour tresse » ;-)

    • Kantu says:

      Ah, génial! Ils pensent à tout ^^ Je ne savais même pas que ça existait, cette farine spéciale, il y a quelques jours encore.
      Mais une lectrice m’a soufflé l’idée de ressayer avec de la farine pour tresse – enfin du coup je vais chercher une farine pour brioche parce qu’en France je ne risque pas d’en trouver.
      …ou alors j’en ramènerai bêtement de Suisse!

      Mais si toi non plus tu n’arrives pas à obtenir une pâte lisse, je me dis que ce n’est peut-être pas la clef du problème esthétique ;) Enfin, c’est surtout le côté compact que j’aimerais alléger!

  4. Monique Mathez says:

    J’aime déjà réagi sur Facebook, mais maintenant que je lis tout ton reportage, je le trouve vraiment bien fait, bravo, tu es super!

  5. Anne says:

    Bonjour, j ai trouvé une solution de feignasse pour que ma pate soit bien lisse et ne soit pas trop compacte, tous les ingrédiens dans la machine a pain et programme sans cuisson. Et le beurre liquide mais pas chaud

  6. Pour avoir déja tenté l’aventure de faire un pain tressé, je sais à quel point c’est de la haute voltige et je dis bravo ! Si tout va bien je serais en Suisse le weekend du 22/23, j’espère y gouter de la tresse alors :)

    • Kantu says:

      Ah oui, il faudra que tu goûtes la tresse alors, miam! Et aussi… ne rate pas la double-crème de Gruyère avec des meringues, si tu ne connais pas encore ;)

  7. Nicole says:

    Bonjour,
    Je vous admire d’avoir essayé et … réussi puisqu’elle est bonne. C’est le tressage pour me semble compliqué. Même avec video à l’appui, je vous avoue me mêler les pâtons. C’est dire ! Quant à la levure fraîche, j’ai renoncé à en dénicher au Québec ; je ne trouve que la magique poudre à pâte. Je reconnais que le souvenir d’une tresse me hante parfois. Comme d’autres « banalités » suisses : le cervelas, la saucisse aux choux, etc. Bref !
    Bravo pour votre blogue, super !

    • Kantu says:

      Bonjour Nicole, merci pour votre message depuis le Québec!
      Ah bon, pas de levure fraîche? Zut alors! Ah oui, j’adorais l’emballage de cette poudre à pâte – découverte lors de mon semestre à Montréal l’an dernier. Mais pour du pain frais, c’est pas pareil!!

      C’est vrai qu’il y a plein de Français au Québec qui font des croissants, mais pas croisé de boulangers suisses faisant de la tresse encore! Moi aussi les bêtes cervelas me manquent en France, mais bon, je vais souvent en Suisse pour en dévorer heureusement!

      Je vous souhaite une très belle semaine!

  8. JiPeKa says:

    Moi je suis un as du rösti à la zürichoise (les autres aussi). Mais la où j’excelle c’est dans la réalisation de l’émincé de veau à la zurichoise (encore) avec rognons de veau le tout accompagné soit d’un rösti soit du rizotto aux cèpes (c’est des bolets pour les bobets qui connaissent pas ce champignon).

    • Kantu says:

      Oh, ça donne faim!!

      • JiPeKa says:

        Pas de soucis, si tu passes par chez nous à Villeneuve sur Lot, je te ferai ce plaisir, il te faut seulement me lancer un ptit message avant (le temps d’aller chercher les rognons …).
        Je vais essayer de faire la tresse parce que je me souviens que ma maman en faisait une tous les samedis pour le dimanche matin. Les pâtons, elle ne les roulait pas mais elle les allongeait en les tapant sur la table, une vraie pro et je peux te dire que c’était drôlement bon. Cré nom de sort, j’men souviens encore.

        • Kantutita says:

          Excellent, c’est super gentil cette invitation! Si un jour je passe à Villeneuve sur Lot, je vous ferai signe ;)
          Ces mamans et leurs gestes de pro! Je regrette de ne pas avoir appris ce genre de choses. Bon tressage alors!

  9. Koalisa says:

    Ce qui compte c’est que ça soit bon ! ;)

  10. Letizia says:

    Tu veux que je t’envoie la recette du Croc’Menu? Le mien est posé sur ma cuisine :)

    Je ne vais pas me vanter mais ma tresse ressemble à celle de la vidéo alors je vais peut-être pouvoir t’aider. On lit souvent que la température du lait, du beurre, des mains ou de l’air à une influence mais ce n’est pas vrai. J’ai fait des tresses avec du lait froid, des mains gelées et elles ont toujours la même tête… Je laisse lever ma pâte environ une heure (il faut contrôler si la pâte à doublé de volume), je la tresse, je la dore avec du jaune d’œuf et de la crème à café (premier secret qui permet d’avoir une croute croquante) et je l’enfourne dans une four froid (deuxième secret qui permet à la tresse de lever gentiment quand le four chauffe et de ne pas être manipulée une deuxième fois). Si jamais tu as des questions, n’hésite pas :)

    • Kantu says:

      Merci Letizia, mais je vais récupérer mon bouquin dans 10 jours alors je vais me débrouiller d’ici là ;) C’est très gentil!!

      Merci aussi pour tes conseils, c’est génial l’astuce de la crème à café pour la croûte croquante, je vais essayer! Je note tes astuces pour mon prochain essai. Des bises!

  11. Noemi says:

    Bonjour,
    si jamais pour les intéressées, la « farine de tresse » est en fait un mélange de 90% de farine blanche et 10% de farine d’épeautre.

  12. steve says:

    tisuissedu49 bonjour moi je fais cette recette regulierement en la divisant par deux et ca marche a tous les coups. je te mettrais une photo http://www.marmiton.org/recettes/recette_tresse-vaudoise-brioche-suisse_219175.aspx

  13. Alex says:

    Bonjour,
    Ah ces produits Suisses qui nous manquent! Je suis un peu comme toi, à la recherche de certaines saveurs impossible à trouver ici en France! Pour ma part je cherche une recette pour le pain Tessinois…
    Je sais que sur les paquets de farine spéciale tresse de la Migros il y a un schema pour le tressage. Les deux pâtons sont schématisés par 2 couleurs différentes et ça aide à comprendre ! (Je suis parisienne mais adore la tresse Suisse, si bien que lorsque je visite les beaux-parents, je ramène quelques paquets du mélange spécial tresse pour en faire de retour sur Paris! Et du cervelas, et le bon gruyère, et la crème double, et… )
    Bon tressage!

  14. Camille says:

    Hello, je pense que ta pâte était trop sèche. il faut qu’elle soit bien tendre et élastique. 300 gr. de lait pour 500 gr. de farine blanche. Pour de la farine plus foncée, ajouter du lait.
    Et tes brins doivent être plus longs.
    Bon courage, tu vas y arriver !

  15. Ac says:

    Entre-temps tu dois être devenue une vrai spécialiste!! 😊 En tant que bond petite Suissesse, je me devait de savoir la faire cette fichue tresse! Mais malgré de beauc efforts mes tresses étaient toujours compactes, moches et plates… Alors j’avais abandonné. (C’est tellement plus facile d’aller s la Coop ou à la Migros! ) Et puis Je suis partie une année sur une île du pacifique. Et malgré la beauté de l’océan, le pain était degueu!! Alors je m’y suis remise. Seulement comme toi, plus de croque menu! Heureusement, y a la technologie, j’ai pianoté sur mon smart phone et pour ce qui est des recettes suisses, y a rien de tel que: Betty bossi! toujours réussi!! Alors je m’y suis remise avec du temps et avec amouuuuur!!
    Et voici mes 3 conseils:
    1) se débrouiller pour que levure et sel n’y aille pas en même temps ( le sel tue la levure)
    2) travailler la pâte pendant 10 min montre en main, (en l’ouvrant et la refermant) c’est la sueur qui fait monter une belle tresse!! 😝
    3) pendant que je pétris, je sens bien si la pâte est trop compacte, alors je rajoute un peu de lait ça la rend toute gluante, mais en continuant à pétrir elle absorbe. et je répète l’opération autant de fois que nécessaire jusqu’à ce qu’elle soit bien souple!
    Perso je fais tout comme dit Betty bossi, je la laisse lever encore 30min après tressage, directement sur la plaque pour éviter de la re déplacer.
    Merci pour ce chouette partage!!

    • kantutita says:

      Bonjour Ann,
      Un immense merci pour tes précieux conseils !!!
      J’en prends bien note et j’espère améliorer ma technique grâce à toi et notre célèbre Betty Bossi ;D
      Cela a dû être magique ton expérience sur une île du Pacifique… si un jour tu as envie de parler de cette expérience, envoie-moi un petit mot!
      Je cherche toujours des nouveaux portraits pour la rubrique d’expats du blog !
      Des bises et une super journée à toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *