Ciel mes claviers: QWERTZ vs AZERTY

Publié le 21 février 2012 | Par kantutita | Bienvenue en Suisse, Différences culturelles, Expat en France

Après une journée à tâter du clavier français, je remarque avec horreur que je me trompe à présent sur mon clavier suisse. Il me faudrait deux cerveaux afin de retenir efficacement les automatismes liés aux deux agencements de touches. On a beau parler la même langue, on ne l’écrit pas avec les mêmes doigts!

Exemple illustrant la difficulté de jongler entre Qwertz et Azerty

Voilq ce aui arrive si je tente de piqnoter sur un clqvier frqn4qis; mqis en conservqnt mes qutomqtismes helv%tiaues: Insupportqble, n)est!il pqs] Mqis o+ va le zeb$ Qucune chqnce au’un yigoto me comprenne:

Comme vous le voyez sur l’illustration, le problème est sérieux et réside à plusieurs niveaux.

  • Le clavier français situe le A à la place du Q (et vice versa), le W en lieu de notre Y, tandis que le Z a pris l’emplacement de notre W et le Y celui de notre Z. Ben voyons.
  • Le M est parti en balade à côté du L.
  • Les lettres accentuées se trouvent sur la ligne de chiffres et non dans le tas franco-germanique de droite.
  • Les chiffres ne sont atteignables qu’en tenant la touche maj enfoncée.
  • Les signes de ponctuation sont complètement mélangés. Le point-virgule est plus facilement accessible que le point, bien que cela semble absurde.

Si vous êtes Français, lisez l’inverse de ces phrases et concluez à l’aide des illustrations: je n’ai pas le courage de réitérer ces épuisantes explications à l’envers.

Donc, vous en conviendrez, difficile de rester yen zen, quand il faut jongler entre les deux. Heureusement, à moins de passer une journée dans un bureau derrière un ordi équipé d’un clavier Azerty, je pianote allégrement sur le clavier suisse de mon portable… je frémis toutefois à l’idée qu’il tombe en panne, que je doive changer d’ordinateur et me conformer à l’azertysme ambiant.

Le Qwertz surprend

Une fois, un copain geek était chez moi, au téléphone avec un type qui lui dictait une adresse zeb web et il a tenté de la taper sur mon ordinateur. Il s’est exclamé: “Attends… ça écrit n’importe quoi! Ah, c’est pas un Azerty, mais…C’EST PAS UN QWERTY NON PLUS! Je te jure, hallucinant, c’est un QWERTZ! Ouais! J’ai jamais vu ça! Attends, je vais demander. ” Il se tourne vers moi. “Mais ça sort d’où?”

Je ne savais pas qu’on caressait des touches d’une espèce rare en Helvétie. Après un tour sur Wikipédia, je peux vous l’apprendre: le qwerty est utilisé en Europe centrale et il en existe des déclinaisons austro-allemande, suisse, hongroise etc… Quant à la Francophonie, c’est le bordel. Belges et Français utilisent différentes variantes de l’Azerty, alors que les Québécois préfèrent un Qwerty spécialement adapté au français…

Pour faciliter ma vie de bureau, je compte investir dans un clavier suisse déroulable et mou que je garderai toujours dans ma poche: ainsi je pourrai le brancher sur tout ordinateur français qui voudrait résister à mes pouvoirs dactylographiques. Ou, comme me le dira sûrement mon cousin nerdique, il suffit de régler le type de clavier sur “qwertz” et ne plus se fier aux lettres indiquées dessus…

Illustrations:
-Schémas de claviers empruntés à Wikipédia, StuartBrady
-Photos de claviers souhaitant garder l’anonymat

25 Responses to Ciel mes claviers: QWERTZ vs AZERTY

  1. olivier clavel says:

    Tu m’as tellement fait rire!! Et je me retrouve a fond dans ton article. Je suis français mais j’ai ‘réellement appris a taper au clavier pendant mes années à l’Université de Genève. Depuis je configure tous mes claviers en quertz qui est tellement plu pratique que l’azerty à tous points de vue (et en particulièrement pour coder).

    Mes collègues me prennent pour un extra terrestre et mon admin m’a même acheté un clavier avec le bon mapping par pitié pour moi (alors que perso, je regarde pas les touches). Bref: quertz Modah !

    • messalt says:

      bonjour, on m’a offert un pc portable qui a ce fameux clavier quwertz. je ne connais que l’azerty. pouvez-vous me conseiller afin de m’y retrouver et surtout de m’y habituer. merci d’avance

  2. Kantu says:

    Un Français qui préfère le Qwertz! Eh bien! Peut-être que le clavier suisse pourrait conquérir l’Hexagone… ;) Merci, Olivier, pour ce commentaire poilant!

  3. Peanut says:

    Pour les chiffres, notre clavier Suisse est bien plus pratique je trouves… Après je suppose que c’est une question d’habitude ! :-)

  4. Cynthia says:

    Depuis le sejour aux USA, j’ai un clavier américain QWERTY et mise a part qqs erreurs sur le Y ou le Z ca donne le tour. Par contre, mon mari serait preneur d’un clavier QWERZ déroulant, ca lui ferai moins de troubles que de passer de AZERTY au boulot a QWERTY a la maison (et remarque intelligente, mes accents sont capricieux sur clavier americain et moi trop paresseuse pour corriger manuellement)

  5. Léo Maradan says:

    qwertz, qwerty ou azerty, ca reste des claviers absolument pas pratique (le placement des caractères proviens de l’époque des machines à écrire, ou une alternance maximum de frappe entre main droite et main gauche est nécessaire, afin de ne pas « croiser » les tiges de frappe.

    Quitte à devoir réapprendre à taper, je te conseil de passer sur un clavier BEPO (http://fr.wikipedia.org/wiki/Disposition_b%C3%A9po). La dactylographie est parfaitement adapté à la langue française. Et vue qu’aucun ordinateur grand-public n’as de clavier BEPO, tu apprend forcément à taper à l’aveugle, donc le passage sur un autre clavier demandera juste l’installation du logiciel

  6. Pauline says:

    Hihihi ça m’a bien fait rire :) Et ça me rappelle lorsque j’ai voulu skyper avec l’ordi de mon amie française ici aux USA. Je voulais entrer mon pseudo et mot de passe et ça écrit n’importe quoi. Je réessaie une fois: toujours pas. « Bon ça va bien je sais plus écrire mon prénom ! » Je regarde le clavier… ah ouais zut, j’avais pas pensé qu’ils puissent en avoir un autre… Bon ben on tape avec un seul doigt… P A U L I N E… Il me faut la barre en bas (_)… après 10 min j’ai réussi à la trouver et y « accéder » ^^
    Sinon, ben sur mon natel (pardon : portable ^^) j’utilise le clavier azerty parce que j’ai naturellement choisi le clavier « Français » et maintenant j’y suis habitué. Et sur celui que j’utilise aux USA c’est un clavier qwerty ! Donc en fait je change de clavier selon l’appareil que j’utilise…

    • Kantu says:

      C’est un casse-tête, quand tu as un affichage de caractères différent sur ton ordi perso, celui du boulot, celui que tu empruntes chez un ami… Alors en plus comme tu combines claviers français, américains et suisses, je te souhaite bon courage Pauline!! :)

  7. BrancheCaillers says:

    Bonsoir,

    Ca serait intéressant de se demander d’où viennes ces différences. J’ai encore pas compris l’intérêt qu’il peut y avoir à utiliser shift pour entrer des chiffres… c’est sûrement parce que je ne suis pas français.

    Par rapport à la question du nouveau PC, il suffit d’installer le pilote françAis suisse; j’ai rarement vu des systèmes où il n’était pas possible de l’avoir. Ce qui est écrit sur le clavier ne correspondra plus, mais si on sait dactylographier correctement sans regarder son clavier, ça n’a pas d’importance; physiquement c’est pareil.

    Rien à voir avec les différences franco-suisses, mais un jour il faudra aussi qu’on m’explique pourquoi sur les calculatrices et les pavés numériques les touches sont numérotées de bas en haut (*1), alors que partout ailleurs (téléphones, automates(*3), etc.) elles le sont de haut en bas (*2).

    *1: en effet si on regarde un pavé numérique de PC, on a :
    7 8 9
    4 5 6
    1 2 3
    0

    *2 mais si on regarde un téléphone on a :
    1 2 3
    4 5 6
    7 8 9
    0

    *3 je me surprends moi-même à écrire des régionalismes sans m’en apercevoir; tant pis. Il n’y a qu’en suisse qu’on appelle un distributeur de billets un automate…

    • Daniel says:

      A l’origine, les ancêtres des calculatrices étaient mécaniques. Les premiers claviers étaient inspirés de ceux des caisses enregistreuses, sur lesquelles les chiffres commençaient par le bas.

      Sur un téléphone, chaque chiffre correspondant à un groupe de trois lettres (sauf le « 7 » et « 9 » qui en ont quatre), il était logique de commencer, comme pour l’écriture, en haut à gauche…

  8. Alfred says:

    on dit même BANCOMAT , voire POSTOMAT!

  9. Wandana says:

    Moi je travaille en Alsace pour une entreprise allemande. Donc notre logiciel est en allemand, mais nous écrivons aussi en français. En changeant les ordinateurs, je leur ait vite fait comprendre qu’il fallait absolument acheter des claviers suisse. Pourquoi?? Parce-que c’est le seul clavier qui permets d’écrire rapidement les é et les ö etc. sans les chercher je ne sais pas où. En tout cas, ça bien amuser la galerie et moi ça me faciliter la vie ;-)

  10. diane Mars says:

    Ouais, ben, genre à mois de taper parfaitement à l’aveugle et ne MÊME PAS jeter un coup d’oeil à son clavier machinalement, c’est casse-gueule…. (quoi ? Hein… Oui, ben j’ai mon clavier préféré qui est naze, et comme j’avais un clavier suisse-allemand qui traînait ici et qui est très ergonomique, je m’suis dit que ce serait parfait… MAIS non, en fait ! il a ses lettres écrites dessus, et ça m’enduit constamment avec de l’horreur quand je dactylographie ^_^ )

  11. Graal says:

    Tu sais on a un cerveau et si tu l’utilises bien il n’y a aucune difficulté à jongler d’un clavier à l’autre.

  12. adam7500 says:

    Bonjour et merci pour ces quelques minutes de bonheur!
    J’adore la tournure de cet article plein d’humour et de vérité.
    Par contre pour moi je ne vois pas comment je pourrais changer mon bon vieu clavier azerty en qwertz ou autre.
    Le temps d’adaptation doit être hyper long non?

  13. Google says:

    J’ai un clavier qwertz: où est l’apostrophe.svp?

    • Louis says:

      Pour Gougle : sur le clavier Suisse, l’apostrophe est juste à droite du zéro (en minuscule)
      il y a une belle (et très utile) photo qu début de cette page web ;)

  14. Daniel says:

    Encore un français qui préfère le clavier suisse. Ex-travailleur frontalier suisse, j’ai toujours eu l’habitude du clavier suisse et n’ai que ça chez moi (en France !). Si je dois utiliser un azerty chez des amis, je rouspète quand mes ‘a’ sont des ‘q’ etc… Les chiffres en majuscule de l’azerty me paraissent très malcommodes.

    Le clavier suisse est tellement plus pratique pour écrire en français ET en Allemand, choses que je fais couramment. D’ailleurs le clavier suisse est aussi utilisé au Luxembourg où on écrit fréquemment en Français ET en Allemand.

    Si dans le futur je m’achète un ordi portable (en France), la première chose que je ferai sera d’acheter des autocollants pour transformer le clavier en qwertz suisse. Pas question de m’énerver sur un azerty. Pour les autocollants, aliexpress vend à très bas prix des autocollants de clavier russes, espagnols, portugais, azerty, qwertz allemand, mais le qwertz suisse semble introuvable, la Suisse est sans doute trop petite pour les chinois!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *