Coup de coeur pour le moulin à papier de Bâle

Je dois vous recommander une visite du Basler Papiermühle, un super musée à Bâle dédié au papier et à son univers! Son expo ludique invite même le visiteur à mettre la main à la pâte… à papier.

À Bâle, un superbe petit musée a pris ses quartiers dans un ancien moulin à papier médiéval. On y suit les traces de l’imprimerie dans la ville suisse, mais on peut aussi y fabriquer une feuille de papier et essayer différents ateliers, dans ce lieu à la fois ludique et super instructif.

J’ai ADORé ma visite, car tout ce qui est lié au papier, aux livres et à la typographie me passionne.

Le Basler Papiermühle déroule différents thèmes sur les quatre étages de l’ancien moulin. Le parcours nous éclaire sur l’histoire du papier, de l’écriture et des lettres, mais aussi celle de l’imprimerie.

Des machines anciennes redonnent vie à des techniques disparues ou devenues obsolètes – mais pas moins charmantes. D’un étage à l’autre, l’exposition permanente aborde différents thèmes (reliure, typographie, alphabets, livres et manuscrits, etc) et on peut flâner plus longuement dans ceux qui nous intéressent le plus… ou alors y passer tout l’après-midi comme je l’ai fait avec une copine il y a quelques semaines!

Curiosités à voir: des papiers à filigrane anciens, des livres miniatures, une collection de machines à écrire ♡ et du matériel d’impression (machines, caractères de plomb, etc)

Ce musée se trouve à Saint-Alban, ancien quartier d’artisans qui comptait 12 moulins au Moyen-Âge! Le canal a été creusé par les moines du monastère de Saint-Alban.


Le moulin à papier: un musée ludique à Bâle

Le point fort du musée, en plus de l’éventail d’objets qui ont traversé les âges, sont les ateliers pour les visiteurs qui invitent à toucher, faire et essayer, et pas uniquement à rester spectateur (gratuit avec le billet d’entrée). On peut ainsi imprimer des feuilles, fabriquer du papier ou écrire à la plume d’oie.

L’expo est en trois langues (DE/FR/EN), et bien que nous ayons choisi de suivre les ateliers en allemand pour s’entraîner, on nous a aussi proposé le français. L’idéal est d’y aller en semaine pour être au calme si vous pouvez, et ainsi avoir accès aux ateliers sans devoir attendre.

Les ateliers au moulin à papier de Bâle

On a pu s’amuser à fabriquer une feuille de papier dans un tamis, en plongeant les mains dans un bac d’eau où flottent des fibres…
mais aussi lui intégrer un filigrane!

Ecrire avec une plume d’oie ou un calumet… c’est vraiment amusant. On a aussi imprimé un calendrier médiéval en deux couleurs (d’après ce calendrier je suis née en plein Weinmonat, c’est cocasse).

Le plus artistique: on a essayé la technique d’impression de papier marbré, où les couleurs flottent sur l’eau et on dessine des motifs en mélangeant les taches de couleurs d’un geste gracieux pour former des motifs. Vous me voyez en pleine action ci-dessous.

Mon oeuvre! :P


Nous avons aussi essayé diverses machines d’impression et d’embossage (quand un motif en relief est marqué sur le papier) avec un animateur très sympathique et motivé à partager son savoir. Il nous a raconté avoir été apprenti sur les machines qu’il présente aujourd’hui au musée, incroyable non?


Notre visite du musée bâlois en images

Typographie oldschool

Des caractères en plomb, des machines d’impression ou de fonderie de caractères utilisés par les journaux….

Linotype - impression caractères plomb

La Linotype, une machine révolutionnaire née en 1885 aux Etats-Unis, qui permettait de composer des lignes de texte de caractères de plomb d’un seul tenant et d’imprimer le journal très rapidement. Elle combine une machine à écrire et une micro-fonderie, et a été utilisée jusque dans les années 1960.

L’art de la reliure

Des milliers de livres reposent dans nos bibliothèques… Chaque ouvrage est non seulement le témoin d’un travail intellectuel, mais également d’un travail manuel, artisanal. Les livres sont le miroir de notre culture et notre histoire

dans l’expo du Basler Papiermühle

J’ai appris que la ville suisse-allemande avait été un centre important pour l’édition d’ouvrages. Berthold Ruppel, disciple de Gutenberg, introduit l’imprimerie à Bâle en 1468.

Clin d’oeil: la Colombe de Bâle


Je suis repartie du musée avec de la cire et un cachet représentant la colombe de Bâle (que je vous montrais dans ce Reel sur instagram) – ayant été une philatéliste enthousiaste durant mon enfance j’ai craqué pour ce symbole de l’un des premiers timbres émis en Suisse, en 1845.

Faites un petit tour à la boutique du Basler Papiermühle avant de partir si vous aussi aimez la papeterie ^^

J’ai découvert l’existence du Papiermuseum de Bâle en tombant sur leur stand au beau marché de Noël de Bâle que je vous montrais en lien, moi qui suis friande de papeterie. Au printemps, je l’ai visité un jour de semaine – totalement incognito (je veux dire, je n’étais pas là en tant que blogueuse, j’ai eu l’accueil habituel réservé aux visiteurs) – et l’accueil vraiment sympa comme l’originalité du musée m’ont totalement séduite.

Je ne peux que vous conseiller de visiter ce superbe musée, si vous passez par Bâle et êtes vous aussi intéressé par cet univers du papier!

→ D’autres idées en Suisse romande cette fois? Un autre musée coup de coeur par ici avec la magie des automates et par là un magnifique musée sur l’horlogerie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.