Val Verzasca: une excursion près de Locarno

Week-end à Locarno (2): le Val Verzasca

Publié le 3 novembre 2018 | Par kantutita | Expat en France, Voyager en Suisse

Locarno (Jour 2) : Pour notre deuxième journée autour de Locarno au Tessin, je voulais emmener mon Français dans une belle vallée de ce bout de Suisse italophone. Là, il faut choisir, Val Maggia ou Verzasca? On a choisi le Val Verzasca pour cette fois! Et on vous recommandera une bonne adresse de grotto dans un prochain billet, une de ces auberges typiques du Tessin, où on déguste des produits du terroir.

L’ironie, c’est que dans mon guide du Routard de la Suisse, vieux de 30 ans, ils recommandaient d’aller au Val Verzasca, « moins couru que le Val Maggia et plus sauvage ». Mais aujourd’hui, il est aussi pris d’assaut! Surtout que nous y sommes allés en plein mois d’août. Un samedi. #lestouristes Oui mais parfois on n’a pas le choix, c’est ça ou rien.

Une route y mène facilement depuis Locarno, et on la suit pour traverser la vallée étroite, au fond de laquelle coule la Verzasca aux flots couleur émeraude. C’est magnifique! Et en chemin, on croise des villages typiques, avec des petites maisons en pierre.

Nous avons donc roulé jusqu’au bout de la vallée de la Verzasca, en faisant différentes haltes en chemin. Je vous les détaille, cela peut vous donner des idées pour où vous arrêter si vous vous y rendez!

Grotto au Tessin au Val Verzasca

Le barrage de Bond, James Bond (ou pas)

La première halte possible est l’immense barrage de Contra, célèbre car il apparaît dans un James Bond. Certains fous y font du saut à l’élastique. Mais là, un samedi en plein été, c’est bondé, impossible même de se parquer. Ou de prendre une photo. Je dois me contenter de regarder le barrage défiler par la vitre de la voiture.

Et on n’aura pas plus de place pour s’arrêter au retour, le soir. Bah tant pis! J’aurais bien aimé avoir le vertige en regardant en bas, mais les villages m’attirent plus!

Corippo, Val Verzasca au Tessin (Suisse)

Corippo, village perché et préservé du Val Verzasca

Notre premier arrêt sera donc le village perché de Corippo. Il est étonnement bien préservé, et ici il n’y a …personne. Donc pas un touriste. Et pas l’ombre d’un habitant non plus, ce qui est un peu triste.

Corippo vaut le détour: on se balade dans ses ruelles et on observe ses constructions en pierre typiques, avec ses toits en ardoise. Par contre, c’est dommage qu’il semble éteint! D’après cet article, le village ne compte plus que 12 habitants, et un projet veut le réhabiliter pour accueillir… les touristes.

Et alors ils sont où, tous les touristes qui envahissent le Val Verzasca alors? Ils se pressent en fait dans les spots à baignade, comme nous allons le découvrir…

Baignade dans une eau turquoise à Lavertezzo

Baignade au Tessin (Suisse)

La foule de touristes s’est donné rendez-vous ici, à Lavertezzo, un des lieux où on peut se baigner dans la rivière Verzasca. Avec son pont à arcade typique, ses rochers lissés par le passage de l’eau, et la couleur émeraude de la Verzasca, c’est un vrai spot instagram – si on photoshoppe le monde.

Oui parce que quand même, regardez! On dirait une plage au Sud de la France et pas une rivière dans une vallée de montagne.

Lavertezzo au Val Verzasca au Tessin (Suisse)

On trouve un coin un peu plus calme pour se poser et profiter des lieux, en escaladant quelques rochers. La couleur de l’eau est fantastique, elle est si transparente et donne envie d’y plonger tête la première mais… je n’y ai trempé que les pieds car elle est GLACEE bien sûr. Aucune chance pour la grande frileuse que je suis. Hugo s’est jeté à l’eau, mais pas longtemps. Glaglagla! Il faut avoir du courage ou une combi de plongée. Oui parce qu’on croise aussi des plongeurs, c’est un spot réputé pour eux ici!

Lavertezzo au Val Verzasca au Tessin (Suisse)  Baignade à Lavertezzo au Val Verzasca au Tessin (Suisse)

Les fresques chrétiennes de Brione Verzasca

On reprend la route après cette pause rafraîchissante, parce qu’une petite faim se fait sentir et on veut manger dans un grotto, un de ces restaurants typiquement tessinois.

Mais d’abord, on s’arrête à l’église de Brione Verzasca,  dédiée à S. Maria Assunta, qui est réputée pour ses fresques gothiques. L’Eglise date du 13e siècle. On s’arrête par curiosité, et on apprécie beaucoup cet intermède pictural au calme. Car ici, il n’y a personne non plus. On contemple les lieux avec un autre couple de touristes et c’est tout. Comme quoi…

Sonogno, le dernier village du Val Verzasca

Nous roulons ensuite jusqu’à Sonogno, qui est tout au bout de la vallée. La route s’y arrête en fait! Terminus. On laisse la voiture au parking et on poursuit à pied.

La vallée se rétrécit ici et on se sent encore plus proche des montagnes. Quel dommage que nous n’ayons pas le temps de faire une rando en plus!

Sonogno, village au Tessin (Suisse)

Si le coin est beau, le village de Sonogno me laisse une impression étrange. C’est joli, fleuri, tout propre... mais peut-être un peu trop! Il y a un côté lisse, village de vacances, si vous voyez ce que je veux dire. Le village semble très axé sur le tourisme en fait.

Mais cela doit être chouette de passer quelques jours ici pour se mettre au vert. En voyant des beaux chalets en location, on a trop envie de programmer un long week-end dans le coin. Et il y a carrément beaucoup moins de monde que dans les spots de baignade.

Sonogno, village du Val Verzasca au Tessin (Suisse)

Bon plan au Val Verzasca:

Les parkings sont payants, prévoyez de la monnaie pour les parcmètres, ou alors prenez le macaron à 10 CHF pour la journée (qui évite de se poser des questions). On l’achète au barrage par exemple! Il y a des parkings régulièrement au fil des étapes: vous trouverez des espaces où vous arrêter, en notant que dans les lieux les plus populaires il peut être difficile de trouver une place – ou alors il faut patienter un peu.

Comme les lieux sont très courus pendant la haute saison, avec des réactions positives ou négatives face à cet afflux touristique (voir cet article du Temps de 2017), je vous conseillerais si vous avez le choix d’y aller hors saison pour profiter de ses paysages sauvages… dans une ambiance un peu plus tranquille. Après, selon mon expérience, les touristes se massent surtout autour de la rivière et du barrage. Les autres charmes de la vallée un peu plus reculés sont beaucoup moins envahis.

Typique du Tessin: manger dans un grotto

En allant au Tessin, un classique est de manger dans un grotto. Ce sont des bâtisses rustiques, souvent à l’écart, qui servent des plats simples et traditionnels. Je vous parlerai de ce grotto qui nous a plu au Val Verzasca dans quelques jours, à la rubrique dédiée aux bonnes adresses du blog ;)

Grotto au Tessin au Val VerzascaChute d'eau à Sonogno

Après, on fait une petite promenade digestive: en quelques minutes de marche, on rejoint cette jolie cascade.

Et il est temps de rentrer à Locarno, pour profiter encore un peu de la ville tessinoise. Voir nos bonnes adresses dans le premier billet dédié à cette escapade dans le canton suisse italophone. Et pour le troisième jour, je vous reparlerai d’un jardin botanique sur une île… À venir dans la rubrique escapades en Suisse du blog! D’ailleurs, vous y trouverez peut-être des idées pour vos prochaines excursions dans le pays ^^

→ Et restez connectés sur le blog, pour d’autres escapades en Suisse, en France ou au Québec! Vous pouvez vous abonner à l’infolettre (envoyée une fois par mois au max.) pour ne rien rater. Ou alors nous rejoindre sur la joyeuse page Facebook de Yapaslefeuaulac!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *