Quand le blog se retrouve dans une méthode de FLE

Publié le 10 juillet 2018 | Par kantutita | Langues & Francophonie

Le blog dans une méthode de français langue étrangère!

Yapaslefeuaulac se retrouve dans des méthodes de français pour étrangers, pour représenter la diversité de notre belle langue!

Je suis très fière de vous annoncer que Yapaslefeuaulac a contribué à une méthode de français langue étrangère (FLE pour les initiés), à la hauteur d’un petit son sur l’accent du Sud.

Eh oui, c’est le son avec mon amie Pauline, originaire de Béziers, que vous pouvez écouter ici sur le blog!

Je trouve cela chouette que les étudiants souhaitant apprendre le français puissent goûter à différents accents lorsqu’ils étudient notre langue. Voici la méthode en photo!

Ce dossier est dédié à l’accent du Sud!

L’éditeur allemand Klett m’a contactée l’an dernier pour me demander s’ils pouvaient faire figurer ce son sur le CD de leur méthode. J’étais très contente et j’ai accepté, après avoir demandé bien sûr à Pauline si elle était d’accord. Son bel accent chantant donnera sans doute envie aux Allemands de filer dans le Sud!

Comme vous le voyez sur l’image, toute une série de mots du Sud sont aussi reproduits dans le chapitre, comme ceux dont je vous parlais ici. J’imagine les élèves de FLE s’exclamer « Je crains dégun » ou « peuchère! » avec leur accent étranger! Trop drôle non?

Le blog dans une autre méthode de français

Il y a quelques années, un autre manuel pour apprendre le français,  Alter Ego (Hachette), m’avait contacté: je me suis retrouvée ainsi dans ses pages pour représenter la diversité du français et les mots suisses (voir ci-dessous) :P C’est trop drôle non? Jamais je n’aurais imaginé me retrouver dans une méthode de langue!!

Une ressource pour le FLE

Et dans le même goût, il y a une fiche dédiée au blog YPFL sur le site de ressources pour les profs de FLE « T’enseignes-tu »!

C’est dingue tout ça, je n’aurais jamais cru que Yapaslefeuaulac puisse servir de support pour apprendre le français! Je suis assez admirative des étudiants qui ont le courage d’étudier mes billets de blog  – souvent longs et pas si faciles. Cela m’amuse d’ailleurs car parfois je reçois des messages de ces étudiants de FLE qui surfent sur le blog depuis un pays à l’autre bout du monde :D

Pourquoi je suis enchantée de ces publications?

Parce que je trouve qu’en montrant la diversité du français, et en ouvrant les apprenants de notre belle langue aux différences de vocabulaire et de norme, ces manuels font un travail important.

Même si les élèves apprennent la norme française de Paris – ce qui me semble normal vu que c’est la plus représentée dans les médias et celle qui leur sera la plus utile – je trouve génial qu’ils soient sensibilisés aux autres variantes qu’ils pourront croiser lors de leurs voyages. Qu’ils sachent qu’on ne dit pas partout soixante-dix ou qu’ils notent que certains mots ne s’utilisent qu’en Suisse.

Je suis ravie que ces méthodes de langues laissent une place à l’accent du Sud et aux mots hérités de l’occitan et utilisé dans le Sud, ainsi qu’à la Suisse et à ses helvétismes.

Mon conjoint a suivi récemment des cours d’allemand à Bâle, et dans la même idée leur prof leur apprend parfois deux variantes d’un mot – celle la plus utilisée en Allemagne, et celle préférée en Suisse… Ces petites différences font aussi le charme de nos langues!

Alors bravo à ces concepteurs de manuels pour ce point de vue qui montre la richesse du français, et merci d’avoir intégré un petit bout de Yapaslefeuaulac dans leurs pages ! J’en suis très fière ;)

Ps. Et je vais représenter la Suisse romande dans un autre contexte: Canal Plus prépare un docu sur le pays avec l’humoriste Paul Taylor pour fin 2018/début 2019, et fin juin je me suis rendue au Cabaret Voltaire pour figurer dans une petite séquence… Photo ici!

Et vous, que pensez-vous de cette ouverture vers les français de Suisse, du Sud ou d’ailleurs?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *