Carnet de route d’expat – Trois superbes villes en un clin d’œil

Publié le 26 septembre 2012 | Par kantutita | Escapades en France, Voyage
En quelques impressions et images, je voulais vous faire découvrir trois villes coups de cœur: Toulouse, Carcassonne et… Lyon! Si vous n’y avez encore jamais mis les pieds, une visite s’impose. Et comme on est en France, pays à la gastronomie alléchante, il faut en profiter pour goûter aux spécialités.

Un petit résumé de mes escapades

Jusqu’ici, je vous ai emmenés en balade dans quelques lieux magiques autour de Montpellier, comme le lac artificiel du Salagou, ou les cités médiévales de La Couvertoirade et de Saint-Guilhem-le-Désert. Nous avons courageusement tenté la pénible ascension du Pic St-Loup sous un soleil de plomb, et visité l’imposant Pont du Gard (dont j’ai déjoué l’arnaque avec brio!).

Depuis mon QG d’expat, j’ai mis le cap sur bien d’autres jolies destinations… Mais je ne vous ai parlé que de ma virée à Marseille!

J’y remédie ici, avec quelques impressions sur deux grandes villes géniales et une très belle cité médiévale.

Coups de cœur pour deux villes du sud-ouest

Toulouse, la ville rose

Comme vous pouvez le constater, elle n’usurpe pas son surnom de « ville rose », la belle Toulouse aux petites ruelles. Au bord de la Garonne, elle déploie des espaces verts qui invitent à la détente. Son centre comporte plein de petits restaus où on  mange du canard, en confit, en magret ou en cassoulet (ben oui, le volatile est LA spécialité du sud-ouest!) Du coup, je rêve de m’y installer un jour… Pour le canard et pour l’ambiance!

La cité de Carcassonne

Lorsqu’on aperçoit les fortifications de Carcassonne depuis l’autoroute, on croit rêver. Cette vision semble sortie d’un conte de fée médiéval. Une fois passés les remparts, impossible d’être déçus, il y a de quoi faire tourner la tête aux amoureux de vieilles pierres. Le centre est très charmant, mais on en fait le tour assez rapidement, étonnamment. Et je dois avouer qu’avec tous ces touristes et les boutiques qui vendent des panoplies en plastique pour mini-chevaliers, je me suis parfois sentie à … Disneyland. Mais bon, le cadre est là!

Et Carcassonne, c’est LA ville du Cassoulet! (Que les Castelnaudariens ne se vexent pas) En voici la recette…

Interlude

Futures destinations

Lorsque je vivais en Suisse, l’idée ne me serait jamais venue d’explorer notre grand voisin! Trop proche, et en plus, on y parle la même langue… Pas assez dépaysant.  Je m’étais bien trompée, et je vous avoue que les paysages si variés de cet immense pays m’attirent à présent de tous côtés. Je rêve de lire les mots que Dali  a tracés à la gare de Perpignan, de commencer à chercher un très bel hôtel à Bordeaux pour visiter cette ville dont on m’a dit beaucoup de bien,  d’écouter le brame du cerf dans le Berry, de me retrouver sur une falaise bretonne sous la pluie, et bien sûr de me perdre dans les arrondissements de Paris… Eh bien, pour commencer, ce dernier vœu va se réaliser le mois prochain! Youpie! (oui, je vais sortir mon écharpe)

 

Lyon: ville du nord…

Comprenez, pour les habitants du Sud de la France, le « nord » commence au-dessus de Valence…

Ce très joli cliché de Lyon est de Juan V (CreativeCommons)

J’ai eu la chance de trabouler* à Lyon, et la malchance de goûter à l’andouillette, une spécialité pas faite pour moi. Comme chacun le sait, c’est la ville de la charcuterie! Dynamique et immense, elle m’a grandement plu. Je ne me plaindrai pas si je dois y vivre un jour, surtout que j’ai bien sympathisé avec certains autochtones (les oies et les gibbons du magnifique parc vert de la Tête d’Or, qui comprend un zoo public et une… Pelouse des Ébats. C’est là aussi, ironiquement, que j’ai vu mes premiers flamants roses de près – dans le zoo donc, pas en train de se faire des mamours sur la pelouse.) Par contre, ça caille, comparé à Montpellier…

*pour les non-initiés, les traboules sont des passages couverts du Vieux-Lyon, sortes de raccourcis passant sous les maisons.

Bribes de Lyon autour de la Croix-Rousse. J’ai grimpé 750’000 escaliers pour accéder à ce quartier perché (celui des Six Compagnons de la Bibliothèque Verte!!). Mais je suis redescendue par l’autre flan de la colline, en maximisant mon usage des traboules :)

Sur ce, je vous laisse, ces histoires de canard m’ont donné faim. Prochaine étape du carnet d’expat: une virée dans l’Aude pour respirer un bol d’air frais!

 

5 Responses to Carnet de route d’expat – Trois superbes villes en un clin d’œil

  1. Héhé, je n’ai pas encore goûté au canard mais ça ne saurait tarder…;o)

  2. Tu me donnes envie, d’autant que je ne connais pas ni Toulouse ni Carcassonne! Je ne connais pas bien le Sud de la France en fait (je suis Bretonne).

    C’est amusant ce que tu dis sur le fait que cela ne te serait pas venue à l’idée de partir explorer la France quand tu étais en Suisse.

    C’était un peu pareil pour moi (dans l’autre sens,comme d’hab!) alors que maintenant j’ai des tooooooooonnes d’idées d’escapades en Suisse!

    Il n’y a pas assez de week-ends pour tout faire! :-p

    Laurène, Carnetdescapades.com

  3. Kantu says:

    My Little Discoveries: Mais qu’est-ce que tu attends??!! ;)

    Laurène: C’est vrai que ça marche dans l’autre sens, la Suisse, la France, cela semble si proche… et pourtant! Et oui, prévois un week-end dans le Sud, ça vaut la peine :)En plus Toulouse et Carcassonne sont toutes proches. De mon côté, la Bretagne me fait rêver: j’y ai jamais mis les pieds!

    • Jamais mis les pieds en Bretagne? Oh, il faut que tu ailles y faire un tour, c’est vraiment beau! Bon il fait moins chaud en revanche, hein! ;-)

      Quand tu seras décidée, n’hésite pas à me le dire, je te filerai quelques conseils et adresses! :)

      Laurène, Carnetdescapades.com

  4. Kantu says:

    C’est très sympa, Laurène, dès que l’occasion se présentera, j’enfilerai mes bottes de pluie et un pull, et je te demanderai des conseils d’itinéraire :D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *