Le marché de Noël de Nancy

Publié le 22 décembre 2015 | Par Kantutita | Culture & traditions, Expat en France

Marche de Noel

Un bretzel dans une main, un verre de vin chaud dans l’autre, faisons un petit tour sous les guirlandes lumineuses du marché de Noël de Nancy…

Mais avant de vous montrer les photos, je fais un petit point spécialités. Oui je ne parle que de manger ces temps sur le blog, c’est la saison qui veut ça.

Comme j’aime découvrir les traditions françaises, je me suis rendue au Marché de Noël de Nancy avec l’intention de goûter toutes les spécialités qui croiseraient mon chemin. Mon palmarès: bretzel aux lardons et fromages, vin chaud, pâté lorrain (le fameux), pain d’épices en forme de Saint-Nicolas, beignet (une sorte de boule de berlin, mais énorme), caissettes de patates avec fromage fondu coulant dessus (cela se rapproche du concept de raclette!), hot-dog alsacien (l’arnaque du stand alsacien) et… je crois que c’est tout. Le marché ayant lieu tous les jours depuis le 27 novembre, je précise que j’y suis retournée deux fois par semaine pour tout goûter – je ne suis pas une goinfre non plus.

Spécialités de l'est: Bretzel et pâté lorrain

Un pâté lorrain et un bretzel gratiné aux lardons et au fromage. J’ai adoré les deux!

Caissette-patates

Ma barquette de patates, avec des lardons et des fromages fondus goûtus (plusieurs à choix!) Top!

Vous remarquerez que les légumes (non, les pommes-de-terre ne sont pas des légumes) sont absents du menu et que les lardons et les fromages sont ajoutés partout où l’on peut.

J’ai aussi fait ma Suisse en voulant acheter cette friandise de la Saint-Nicolas en demandant « un biscôme » au monsieur derrière son stand… Autant vous dire qu’il n’a pas compris.

C'est un pain d'épices!

Même si ça y ressemble comme deux gouttes d’eau. Non, c’est un « pain d’épices »! Le biscôme (mot suisse) est une sorte de pain d’épices à la texture un peu différente.

Pain d'épices

J’ai quand même été perplexe en faisant la queue dans les stands de bretzels (d’ailleurs j’ai même reçu, une carte de fidélité, « le 11ème bretzel offert! ») car j’ai vu de nombreuses personnes en commander des quantités qui me semblaient exagérées. Alors que vu la taille d’un bretzel, c’est amplement suffisant d’en avoir un par tête.

Ici, les gens commandent des sandwichs énormes plein de lardons et de fromage, et ajoutent « oh, et avec ça je vais vous prendre 3 bretzels ». Alors que toi tu te dis déjà que tu pourrais jamais finir juste le sandwich.

Il y a un mystère culturel là-derrière. Peut-être que les locaux utilisent des bretzels pour décorer leur sapin. Ou qu’on en fait des réserves pour tenir jusqu’à l’année prochaine. Je ne sais pas.

J’ai aussi été étonnée de découvrir qu’en plus du vin chaud standard (rouge pour moi), on trouve dans les stands de boisson du vin blanc chaud, du jus de pommes chaud et parfois même du jus d’orange chaud… Si, si! Je ne peux rien vous en dire par contre, car je n’ai pas goûté – préférant me cantonner à l’option la plus classique.

Le marché de Noël de Nancy, honneur au bon Saint Nicolas

Le marché de Noël de Nancy est appelé « le village de Saint-Nicolas », car je vous rappelle que ce mec est le Saint Patron de la ville, et que normalement il y a un grand défilé et des fêtes le 6 décembre – annulées cette année pour cause de risque terroriste. Oui, annulées juste l’année que je passe à Nancy, c’est quand même pas de bol.

Parmi les petites chaumières du marché, j’ai d’ailleurs croisé plusieurs fois un barbu blanc habillé en rouge, mais je ne suis toujours pas certaine de savoir si c’était le Nico ou le Santa. Je sais j’aurais dû regarder sa crosse et s’il était suivi par un âne ou un renne.

Mais bon place aux photos. Voilà l’entrée du marché! Le ton est tout de suite donné et les stands soignent la déco. Le combo ski – chalets me fait toutefois plus penser à la Savoie.

Au Marché de Noel de Nancy

Une super table vache!

Une super table vache!

Stands-Marché-de-Noel

Stand de pains d'épices

C’est le gentil vendeur de pains d’épices qui ne comprend pas le mot « biscôme » ;)

Marché de Noel de Nancy

Les vins chauds sont rouges… ou blancs!

 

Marché-de-Nancy Nancy-NoelMarché-de-Noel-de-Nancy2 Un stand du marché de Noël de Nancy  Pain-depices

Les pains d’épices sont décorés avec soin!

Bon, je sais que maintenant, on trouve des variantes de marchés de Noël un peu partout en France… et en Suisse. Et que vous avez sûrement parcouru une agglomération de petits chalets comme ici par chez vous. D’ailleurs cela m’a fait un peu mal de réaliser que le Marché de Noël de Montreux était vachement plus étendu que celui de Nancy, même si ce n’est pas tant une tradition locale au bord du Léman. Il compte 150 chalets, soit trois fois plus qu’ici! Pffff…

Mais bon, au départ, c’est quand même une tradition du côté de l’est de la France et de l’Allemagne, non? En tout cas, je suis contente d’avoir pu y goûter des spécialités qui font couleur locale. Même si la plupart sont plus alsaciennes que lorraines, selon ce que j’ai pu voir.

Pour faire plus authentique, ce week-end je suis d’ailleurs allée voir le marché de Noël de Riquewihr en Alsace, un joli village à colombage que je vous montre par ici.

Bon, les Fêtes approchent et j’ai encore plein de cadeaux à emballer, moi, avant de retourner voir la famille à droite et à gauche…

Alors je vous souhaite de Très Joyeuses Fêtes, et je vous dis à très bientôt!! :)

 

 

10 Responses to Le marché de Noël de Nancy

  1. anahaddict says:

    Ton paragraphe sur la consommation de bretzel et de sandwich aux lardons des Lorrains m’a bien fait rire ! On est des ventres ici ahah :’)

  2. Oui j’ai eu le même sentiment que toi sur la taille du marché de Noël de Nancy, j’ai l’impression que c’est l’un des plus petits de l’Est par rapport à la taille de la ville :(

  3. chloe says:

    J’adore la période de Noël rien que pour vos articles sur tous ces jolis marchés :)!!!

  4. AdA says:

    Nancy n’avait pas de marché de Noël pendant très longtemps et quand j’étais petite (il y a de cela 30 ans) n’en avait pas. Mais, comme toujours, elle a voulu copier Metz (vous devez avoir entendu parler de la rivalité des deux villes). Metz en avait un car de tradition plus germanique que Nancy, et son marché était bon pour le tourisme et les finances. Ce n’est donc pas étonnant que le marché de Noël de Nancy soit tout riquiqui, c’est juste un truc touristique importé, comme dans toutes les villes de France. Les plus anciens sont en Alsace et, après, à Metz.

    • Kantutita says:

      Bonjour Ada, merci de votre message! Ah oui j’ai entendu parler de la rivalité entre les deux villes… Et grâce à vous je comprends mieux pourquoi le marché de Noël de Nancy semble riquiqui, ce n’est donc pas une vieille tradition ici!

  5. Erwann says:

    Les marchés de Noël sont initialement germaniques.
    L’histoire et la culture régionale ont laissé leurs traces en Alsace-Moselle depuis quelques siècles (de mémoire, le marché de Noël de Strasbourg date de l’époque de la Réforme – voire peu avant – , c’est-à-dire plus de 5 siècles).
    Nancy ainsi que le reste de la Lorraine (ce que certains appellent la « Vieille France » par opposition à l’Alsace-Moselle concordataire) était plus de culture Française où les marchés de Noël étaient totalement inconnus jusqu’au début des années 90. L’apparition des marchés de Noël en France a d’abord été (et est sans doute restée) très commerciale. En l’occurrence, pour une fois, je ne pense pas que l’éternelle rivalité entre Nancy et Metz soit la cause de l’apparition d’un marché de Noël / Saint Nicolas à Nancy.
    Saint Nicolas est d’abord le saint patron de la Lorraine, comme Sainte Odile est la sainte patronne de l’Alsace.
    La dévotion pour Saint Nicolas en Lorraine et en Alsace est partagée avec les Pays-Bas. Là-bas aussi, Saint Nicolas est grandement fêté. J’étais d’ailleurs à Schiphol en transit le week-end du 6 Décembre, et Saint Nicolas se promenait avec sa suite dans l’aéroport :-)
    Tant en Alsace qu’en Lorraine, de nombreuses églises sont dédiées à Saint Nicolas.
    Bonne année à tous.
    Tout de bon pour 2016 !

    • AdA says:

      1- on n’appelle pas ça la « vieille France », on l’appelle « la France de l’intérieur ».
      2- ce que je disais est que ce n’était pas du tout une tradition à Nancy, c’est purement une opération commerciale. Nancy a regardé d’autres villes, dont Metz (et les villes alsaciennes), et s’est dit, comme bon nombre de villes françaises, que pour le tourisme et les finances, c’était très bon.

      • Erwann says:

        Je sais que la plupart des gens dit « France de l’intérieur » ; je trouve l’expression « vieille France » moins péjorative et surtout pleine d’un charme quelque peu désuet.
        C’est la raison pour laquelle je l’emploi.
        L’adjectif « vieille » se rapporte aux frontières de la France d’avant 1914.

        Pour apporter de l’eau à ton moulin, (ou du grain à moudre), quant à la récupération commerciale de la Saint Nicolas et de Noël, il y a quelques années, un organisme en Lorraine a même essayé de déposer la marque « Saint Nicolas ».
        Ce fût heureusement un tollé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *