Montréal Le Plateau

De Montréal à Montpellier

Publié le 10 novembre 2014 | Par kantutita | Différences culturelles, Expat en France

Goodbye Montréal! Tu vas me manquer…

Montréal Le Plateau

Il y a une dizaine de jours, les températures ont commencé à descendre, à descendre et j’ai profité d’une après-midi ensoleillée pour  faire une dernière balade sur le Plateau munie de mon appareil photo. Ma façon de dire au revoir à ces façades magnifiques qui font de Montréal la plus belle ville où j’ai eu la chance d’habiter. Oui, sûrement, je parle encore sous le coup de l’émotion! Mais les villes européennes me sembler manquer de couleur après ces six mois…

Bref, après avoir tassé mes affaires dans mes deux valises – 32 kilos max – viré ce qui n’entrait plus, goûté à un pâté chinois (une spécialité québécoise à base de purée), il était temps de partir. L’avion d’Air Transat qui devait me ramener tranquillement en France a eu un problème technique décelé à temps, ce qui nous a valu un retard de trois heures. Je vais passer sur les trains ratés, les billets à racheter hors de prix à la SNCF pour rejoindre Montpellier, les heures à poireauter à la gare… Bienvenue en France, quoi! Mais nous avons positivé, et nous sommes félicité d’avoir échappé aux grèves qui étaient prévues deux jours plus tard plutôt que de râler.

Je crois que mon cœur flotte encore un peu entre Montréal et Montpellier. Ce doit être le jet lag! D’ailleurs cela va demander un temps d’adaptation pour arrêter de dire « Allô » aux copains lors de soirées (oups), de lancer des « Tu veux-tu une autre bière? », d’ajouter des « c’est comme » partout et … non heureusement je ne tabarnak pas à tout va.

J’ai retrouvé avec plaisir les points forts du Sud de la France, en passant mon premier dimanche en T-shirt à manger dans le jardin de copains à Avignon, avant d’aller payer une visite aux flamants roses fidèles au poste, planté dans les étangs, et d’admirer la mer… Elle m’avait manqué cet été!

Avant d’être jaloux à cause de la météo, sachez que je sors quand même avec mes gants et ma polaire le soir dans les rues de Montpellier!

Les verres de vin, plateaux de fromages et saucissons ont remplacé les têtes de violon, cretons et bières de microbrasseries pour le 5 à 7 – qu’on appelle à nouveau l’apéro. Et il vaut mieux, parce que si je propose un 5 à 7 à un de mes potes, cela pourrait être mal interprété.

J’entends avec plaisir ces accents chantants autour de moi, je me rince les cheveux en 5 minutes (c’est si facile de se laver avec une pomme de douche au débit normal), je retrouve le joli cœur historique de Montpellier. Et je suis à la recherche d’un deux-pièces meublé temporaire dans la ville, en surfant sur des sites d’annonces et en faisant appel aux bons plans de mes connaissances. Pour la première semaine, j’ai donc été en escale chez mes beaux-parents – qui nous ont consolé de ne plus prendre de brunchs et de burgers de wapiti avec mult plats délicieux. Parce que oui, en partant pour six mois au Québec, on avait préféré lâcher notre appartement à Montpellier plutôt que de sous-louer. Ne plus avoir de Home sweet home est une impression un peu bizarre, alors j’ai hâte de me fixer quelque part. Et de retrouver mes cartons rangés en lieu sûr car vivre avec une valise et les mêmes vêtements pendant six mois, cela commence à devenir longuet.

Bref, je me réinstalle gentiment, et je vous récris bientôt ici! Une escale en Suisse pour une dizaine de jours risque toutefois de retarder les opérations. Je vous enverrai probablement des nouvelles via une autre « carte postale virtuelle » depuis Neuchâtel. En tout cas, j’ai hâte de retrouver mon petit pays, le chocolat et les fondues!

 

À bientôt!

Kantu

8 Responses to De Montréal à Montpellier

  1. Un départ n’est jamais facile mais heureuse de revenir non ? Bon retour !

  2. Monique says:

    Bienvenue en Europe, gentille Kantu et bon séjour dans ton cher Neuchâtel. A bientôt

  3. C’est vrai que la vie québécoise a l’air douce sauf pour les températures hivernales mais on est pas mal non plus chez nous surtout dans le sud. Montpellier est une ville sympa et la mer n’est pas loin !!

  4. Haaaaa Montréal, J’arrive même pas à imaginer de rentrer en France ! Je suis tomber en amour <3 !

    • Kantu says:

      Tu m’étonnes :) Je suis rentrée à contre-coeur! Seule la fin de mon visa et la perspective de passer six mois sous la neige ont eu raison de mon enthousiasme pour cette ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *