Cueillette de courges à Montréal

Publié le 15 octobre 2015 | Par kantutita | Escapades au Québec, Gastronomie, Six mois au Québec

J'ai testé l'auto-cueillette de potirons à Montréal

Cette semaine, je vous propose de découvrir un petit bonheur de l’automne québécois: la cueillette de courges dans les champs. Une activité bucolique et… populaire!

team-courgesL’an dernier, je vous le rappelle, j’ai vécu à Montréal pendant six mois. Et pour Halloween, la ville se pare d’un tas de déco, les gens (adultes compris) louent des déguisements et vont à des fêtes costumées, c’est la folie – paraît-il. Avec tristesse, j’ai en effet quitté le Québec le 30 octobre – et j’ai donc TOUT raté. ARGH.

Pour me consoler en amont, j’ai quand même pris part à une activité populaire de l’automne au Québec: la cueillette guillerette de courges dans les champs! Avec ma team de choc de Suisses égarés à Montréal (ci-contre), on s’est rendus à la Ferme Quinn, pas loin de Montréal, pour aller ramasser nos citrouilles et autres cucurbitacées.

Et il y avait du monde!

Auto-cueillette de potirons à la ferme Quinn

Je précise que j’avais boycotté l’auto-cueillette de pommes – autre activité culte – ne voyant pas l’intérêt parce que les pommes, c’est ennuyeux à mes yeux, alors que les courges, c’est l’fun bien sûr.

Le principe donc? Il s’agit d’auto-cueillette de courges: vous vous rendez dans le champ, vous choisissez les légumes qui sont à vos pieds, et ensuite, vous passez à la caisse!

Rhôôô, et si traverser l’Atlantique pour vous retrouver dans un champ de cucurbitacées ne provoque pas la même fièvre chez vous que chez moi (rabats-joie!), vous n’avez qu’à rêver à des expériences plus exotiques en découvrant notre road-trip au Québec en 7 épisodes.

Moi, cet automne, comme vous le constatez, je suis en mode « vive le terroir de nos campagnes ».

Auto-cueillette de potirons à la ferme Quinn, autour de Montréal

À la ferme Quinn, on a d’abord dû payer notre admission sur les lieux (5$) avant de pouvoir embarquer sur une charrette tirée par un tracteur. Et zoooou, direction les champs de courges et citrouilles!

Auto-cueillette de potirons à la ferme Quinn Ferme-Quinn-charrette

Assise sur ma botte de foin, je me sentais un peu comme dans la Comté.

Une fois débarqués dans le champ, on prend son temps, on cherche, on soupèse, on choisit ses légumes biscornus préférés. Les plus petits servent de déco et ne sont pas mangeables. Comme le creusage de citrouille est une activité toute indiquée pour Halloween, ces modèles-là ont un succès particulier! Moi je préfère les manger que les sculpter.

Auto-cueillette de potirons à la ferme Quinn

Courges au Québec: activité culte, l'auto-cueillette!

champ-de-courges

Voilà à quoi ressemble un champ de potirons!

Mais on trouve des courges de toutes sortes dans ce champ…

J'ai testé l'auto-cueillette de potirons à Montréal

Astuce: ne pas oublier son couteau suisse pour couper le pédoncule costaud du légume élu!

J'ai testé l'auto-cueillette de potirons à Montréal Courges-Quebec

Du beurre de courge!Pâtissons, potirons, courges musquées, butternut, potimarron et autres coloquintes, je les adore même si je suis bien incapable de nommer les variétés ci-dessus avec le bon nom! C’est un de mes légumes préféré, en soupe, en gratin ou en gâteau. Miam.

Après avoir arrêté notre sélection, on passe donc à la caisse, située en bordure de champ. Bonne surprise: les prix s’avèrent très raisonnables, franchement. Il faut bien sûr se souvenir qu’on a aussi payé un droit d’entrer – mais au final j’ai trouvé que c’était correct.

Et puis avant de partir, on a fini par un tour à la boutique de produits gourmands, où j’ai découvert le beurre de courge– qui malgré son nom étrange est une tartinade, une sorte de « confiture » délicieuse! J’en ai ramené à la maison bien sûr.

Et voilà la fin d’une chouette après-midi! cueillettecourgeCe qui m’a le plus étonné, c’est l’engouement des Québécois pour cette activité, un petit bonheur simple qui doit sembler un brin ringard aux yeux des « Européens », non? Bon, c’est vrai que ça fait très activité à faire en famille avec des enfants. Si jamais, il existe différentes adresses au Québec pour passer un moment agréable à cueillir des courges dans les champs – vous trouverez une liste sur ce site!

En France ou en Suisse, je n’ai jamais vu un tel engouement à filer dans les champs. Et vous?

J’adorerais aller cueillir des courges cet automne chez nous aussi, et prendre un bol d’air à la campagne! Est-ce que vous connaissez des adresses où cela se fait (en particulier autour de Nancy)?

Bon, en attendant de vous lire dans les commentaires ci-dessous je vous dis à la semaine prochaine! J’ai hâte de voir si vous êtes aussi des adorateurs de courges… Mon côté fleur bleue fait que je suis en plus fan des sorties à la campagne!

À épingler!

Cueillir des courges en automne! Une activité à faire au Québec, même autour de Montréal. Auto-cueillette de potirons à la ferme Quinn sur le blog Yapaslefeuaulac

Enregistrer

3 Responses to Cueillette de courges à Montréal

  1. Min says:

    C’est dingue le monde qu’il y a!!! On a finalement décidé la date de notre prochain voyage au Québec, ça sera en octobre 2016 et Bruno se réjouit surtout d’une chose: aller cueillir des pommes!! (tabarouette sont fous braque ces québécois!)

    • Kantutita says:

      Haha! C’est tellement drôle! J’espère que Bruno te fera découvrir la magie de cette coutume alors!
      Moi je suis toujours pas franchement enthousiasmée par les pommes – et si tu savais le nombre de fois qu’on m’a dit au Québec: « Génial, il faut que vous alliez cueillir les pommes cet automne, vous allez voir, c’est trop cool! »
      Trop bien pour votre voyage sinon, c’est génial :D

  2. Florence says:

    Cela a l’air vraiment fun en effet ! Et le cadre donne vraiment envie !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *