Les Remparts d'Aigues Mortes

Sur les remparts d’Aigues Mortes

Publié le 6 septembre 2013 | Par kantutita | Escapades en France, Expat en France, Voyage

Comme promis dans le billet sur la St-Louis, nous retournons explorer Aigues Mortes! Je ne vous raconterai pas de bêtises: cette cité est ma destination touristique fétiche de la région. C’est-à-dire que quand je reçois des amis pour la première fois dans mon fief de Montpellier, je les y emmène en balade. Ben ouais: elle en jette et ne se trouve pas trop loin! (et je m’en lasse toujours pas)

aigues-mortes

Voici donc Aigues-Mortes, vue des salins avec ses étangs rose crevette.

La cité fortifiée qui ne semble pas avoir subi les affres du temps se dresse fièrement au milieu des étangs de la Petite-Camargue. En empruntant les routes de campagne, sa vue soudaine à de quoi surprendre!

Les curieux de nature seront heureux d’apprendre qu’étymologiquement, son nom signifie « eaux mortes » et fait référence aux étangs qui entourent la ville et ses historiques remparts. Quant à la « Petite Camargue« , il s’agit de la région accolée à la « véritable » Camargue, aux paysages humides et similaires. Je vous rappelle que la Camargue est délimitée par les deux bras du Rhône. Donc c’est bon, là, vous situez, on peut entrer dans la cité.

Vu depuis le ciel, Aigues Mortes ressemble à ceci.

Photo de l'Office de Tourisme d'Aigues Mortes

Photo de l’Office de Tourisme d’Aigues Mortes. Ben oui, mon hélico était en panne cet été.

À l’assaut des remparts!

Comme vous le voyez ci-dessus, les remparts font tout le tour d’Aigues Mortes. On peut les parcourir à pied, à la manière de guets, tout en admirant le paysage. C’est d’ailleurs ce que nous allons faire. L’accès (payant: 7 € 50 en tarif plein Ouille.) se trouve non loin de la Porte de la Gardette, une des entrées principales de la Cité.

Conseil d’ami: j’ai entrepris cette expédition relativement courte sous un soleil peu clément, et vous conseille donc de en pas oublier votre seyant chapeau de touriste avant de vous lancer dans cette entreprise. Crème solaire requise dans les heures chaudes! Eh oui, contrairement aux petits remparts en bois de Morat, en Suisse, y’a pas de toit ici!

AG-rempart

La balade est ponctuée par une quantité de tours et de panneaux historiques. Vous vous extasierez en pénétrant dans les 4 premières tours de guet… sondant chaque recoin…. et puis au fil de la balade trouverez que finalement elles se ressemblent fort. Vous finirez blasé, avec peut-être même un petit coup de soleil sur le nez.

Quoique… L‘anecdote sur les cadavres de Bourguignons entassés sous du sel au 15ème s. dans une des tours à l’angle a tout de même de quoi surprendre!

Le clou de la visite reste la Tour de Constance, emblématique d’Aigues-Mortes – voir les 4 photos ci-dessous. D’abord bâtie pour surveiller et protéger le port, elle devient ensuite une prison, où fut enfermée la vaillante Marie Durand et d’autres figures de la résistance protestante cévenole (soit de la région des Cévennes).

Ne la manquez pas, une fois votre ticket pour les remparts dans la poche, elle vous sera accessible par un pont, au départ de la visite.

aigues mortes tour de constance

 

aigues mortes tour de constance

Après avoir visité la tour de Constance et espéré apercevoir un crocodile dans l’eau verdâtre de ses douves, nous entreprenons le tour des remparts. De là-haut, on ouvre grand les yeux sur les paysages qui s’offrent à nous:

Vue sur… la Cité d’Aigues Mortes et ses toits

aigues mortes

aigues mortes

toits-aigues-mortes

Les canaux d’Aigues-Mortes…

aigues mortes

Les paysages de Petite Camargue, parsemés d’étangs (et parfois de crins blancs) et si pittoresques pour les visiteurs de Suisse ou d’ailleurs…

aigues-mortes: vue depuis les remparts

Vous êtes plutôt cigale en faïence ou flamant rose en peluche?

aigues mortes

On le voit aussi depuis là-haut: très touristique, la petite cité compte quelques rues vendant produits locaux et déco pour les visiteurs. Amateurs de cigales en faïence, chapeau de gardian, linges de cuisine* et nappes ornés de motifs pittoresques rappelant la Provence: vous serez aux anges! Sans oublier les hordes de taureaux ou flamants roses en peluche, bien sûr. Bon, il y a aussi de jolies boutiques dans les ruelles transversales, heureusement.

(*rha je parle encore en « suisse » sans m’en apercevoir: des torchons donc)

Côté restaus, plein de petites adresses vous proposent des produits du coin, comme la gardiane de taureau et son riz de Camargue (de la viande de ces bovins semi-sauvages dont je vous parlais ici). De nombreux établissements ont un petit patio côté cour… et sinon, la touristissime place Saint Louis déploie ses terrasses, à côté de la beauté gothique de l’église Notre Dame des Sablons.

Aigues Mortes, la Cure gourmande

D’autres atouts reconnus d’Aigues Mortes sont la confiserie La Cure Gourmande, où de gentils vendeurs vous feront déguster des douceurs comme des navettes ou des olives en chocolat (c’est un leurre! Je croyais découvrir une véritable olive à l’intérieur, dans ma grande naïveté). Miam! Ils savent que c’est irrésistible, et qu’après y avoir goûté, vous repartirez de chez eux avec une boîte! Vous pouvez par exemple choisir entre des dizaines de sortes de nougat: quel casse-tête.

Pour les becs salés, il a les soirées charcuterie à gogo du bar le Tac-tac qui sont très renommées des connaisseurs.

Alors, la balade virtuelle vous a plu ? Si vous êtes de passage dans la région, je vous encourage à visiter Aigues-Mortes, et aussi à jeter un coup d’oeil à ses salins ( Au Pays de l’Or blanc)

Ainsi se conclut le 101ème billet de Y’a pas le feu au lac! Autant que les dalmachiens! Il fait suite à celui de la semaine dernière, où nous avions assisté à la Fête médiévale de la Saint-Louis à Aigues Mortes. ;) En garde!

salins aigues mortes

2 Responses to Sur les remparts d’Aigues Mortes

  1. J’habite Montpellier et pourtant, je n’ai jamais pris le temps de m’y rendre… Il va falloir que je remédie à ce manque très vite…

  2. Kantu says:

    C’est sûr! Il faut que tu y remédies! :)
    Tu es trop occupée à voyager loin pour visiter cette petite ville à côté de chez nous, c’est ça non? :P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *