Dans les tranchées du Hartmannswillerkopf

Je vous emmène sur un site passionnant en Alsace, le massif du Hartmannswillerkopf, lieu de mémoire de la Première guerre mondiale. En gros? On va se balader dans des tranchées tout en prenant une bonne leçon d’histoire dans la tronche!

Le Hartmannswillerkopf est le nom d’un éperon rocheux en Alsace, qui a une histoire particulière. Ce qui rend la balade prenante, c’est qu’il s’agit d’un site de mémoire, classé au titre des monuments historiques. Dans ce massif eurent lieu les combats de la Première guerre mondiale entre soldats français et allemands, dans un impressionnant réseau de tranchées toujours debout.

Lors d’un circuit sur le Hartmannswillerkopf, on suit leur tracé – parfois digne d’un labyrinthe – en faisant un saut sombre dans l’histoire. Or la nature qui a repris ses droits et les oiseaux qui chantent nous emmènent loin des horreurs de la Grande guerre. De nombreux panneaux didactiques délivrent des informations enrichissantes sur les événements qui ont eu lieu ici, la vie dans les tranchées, les combats.

C’est une visite pleine d’émotion, à ne pas rater, que je vous recommande chaudement! Le site du HWK (comme il est surnommé en langage militaire!) se situe dans les Vosges, pas loin de Cernay et de Thann, et est facilement accessible en voiture de Mulhouse. Le lieu a été rebaptisé Vieil Armand après la guerre, et porte les deux noms aujourd’hui sur les cartes.

Découverte du site du Hartmannswillerkopf

Après avoir laissé notre voiture près du mémorial, nous entamons le circuit. On commence par passer devant le Monument national (voir plus bas) à l’architecture impressionnante, et qui renferme une crypte, avant de traverser un cimetière militaire. Le ton est donné, l’émotion monte.

Cimetière militaire - Hartmannswillerkopf

Ensuite, nous voilà sur la colline, à sillonner les chemins bordés de murets de pierre et ponctués d’abris datant de la Première guerre mondiale. Les combats ont eu lieu il y a plus de 100 ans! C’est vraiment une leçon d’histoire à ciel ouvert.

Si on ne savait pas où on était, on trouverait juste ces chemins creusés et entourés de murets charmants. Il y a un certain cachet avec la végétation qui les recouvre de mousse. En réalité, on se retrouve à marcher dans des tranchées remarquablement conservées, et on y distingue des restes du matériel servant aux combats qui ont causé la perte de 30 000 soldats français et allemands.

Le site, avec cet éperon rocheux culminant à 956 m, était un lieu stratégique. Il est l’enjeu de furieuses batailles entre Français et Allemands entre décembre 1914 et janvier 1916.

La colline avait été pelée durant les combats – difficile d’imaginer cela alors qu’on se balade dans une forêt… Les photos sur les panneaux nous le rappellent.

Le site de la première guerre mondiale du Hartmannswillerkopf

Des témoignages de soldats, en français ou en allemand, sont aussi reproduits.

Témoignage de soldat dans les tranchées

Circuit dans les tranchées franco-allemandes

On suit le parcours, composé de deux boucles formant un 8, pour 4,5 km de marche. Je vous recommande vraiment de parcourir l’ensemble du site! Après la première boucle, qui explore les tranchées françaises, on se retrouve au point baptisé Dora, où il y a aussi une croix mémoriale. Cela vaut la peine d’aller ensuite jusqu’au bout et de suivre la seconde boucle, car vous passerez ainsi derrière la ligne allemande, et découvrirez combien les tranchées et techniques sont différentes.

Hartmannswillerkopf: mémorial statue monumentale sur l'éperon rocheux

Tout au bout de la balade, sur l’éperon rocheux du Hartmannswillerkopf, vous verrez cette immense statue fixée à même la pierre, un hommage aux soldats. Et découvrirez que l’éperon cachait une forteresse souterraine bien camouflée!

Une forteresse dans le rocher au HWK en Alsace

Le massif du Hartmannswillerkopf est un endroit vraiment dingue. Je n’ai jamais visité un lieu pareil – mais c’est la première fois que je me laisse convaincre par la visite d’un site de mémoire. Un seul conseil: allez-y!

Le circuit que nous avons fait

Voici une photo, avec notre circuit en rouge. Le chemin est très bien balisé.

Circuit sur le Hartmannswillerkopf - balade de mémoire

→ Vous pouvez aller jusqu’à l’éperon rocheux, le Hartmannswillerkopf, au-dessus de la plaine d’Alsace, sans y passer 4 heures si vous ne lisez pas tout (et vous survolerez forcément certains des 45 panneaux, à moins d’être un féru d’histoire). C’est une balade accessible. Or sur les panneaux, le temps annoncé pour cette promenade est vu à la hausse et peut décourager.


D’autres images du parcours sur le HWK

Que visiter au Hartmannswillerkopf

En plus de la balade dans les tranchées, sur le terrain, il y a aussi différents sites à visiter. Lorsque nous visitons le HWK, ils sont fermés malheureusement.

Le Monument National de 14-18

Erigé en souvenir des combat de WW1, c’est un des quatre monuments nationaux de la Grande Guerre, avec Douaumont dans la Meuse, Dormans dans la Marne et Notre-Dame-de-Lorette en Artois. Ce mémorial à l’architecture étonnante, de 1932, est l’oeuvre de Robert Danis et Antoine Bourdelle, et renferme une crypte. En savoir plus

L’Historial franco-allemand du Hartmannswillerkopf

L’Historial franco-allemand de la Grande Guerre du Hartmannswillerkopf est une sorte de musée mémorial, existant depuis 2017. Il se veut à la fois historique, touristique et mémoriel, avec une approche pédagogique. Le visiteur y trouvera des informations pour mieux comprendre les événements de la Première Guerre mondiale, avec une place centrale laissée au Hartmannswillerkopf. L’exposition permanente met aussi en avant l’amitié franco-allemande, débutant dès l’après-guerre lorsque les combattants des deux camps se retrouvent sur les champs de bataille. En savoir plus

Après cette sortie, nous reprenons des forces dans une ferme auberge autour d’un plat roboratif. Et nous avions passé la nuit dans une auberge spa à recommander non loin (je partage un billet sur ces adresses prochainement sur le blog). Oui, un week-end bien-être et mémoire, c’est un drôle de cocktail, mais il y en a pour le corps et l’esprit!

→ Voir aussi: toutes mes escapades dans le Grand Est, entre Alsace & Lorraine

Et vous, avez-vous déjà visité un site de mémoire? Est-ce quelque chose qui vous intéresse? Jusqu’ici, je pensais que ce n’était pas ma tasse de thé, mais j’ai été émue et passionnée par les lieux, qui nous renvoient à la folie et à l’absurdité de la guerre. Je visiterai volontiers d’autres sites à présent!

Merci à la personne qui m’a recommandé ce site sur les réseaux! Je n’aurai pas forcément eu l’idée de m’y rendre sans son enthousiasme.

A épingler sur Pinterest

Une réflexion sur “Dans les tranchées du Hartmannswillerkopf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.