La ferme aux rennes, un air de Laponie en Alsace

En Alsace, pas loin de Colmar, j’ai rencontré ces magnifiques rennes lors de notre week-end dans les Vosges. La Ferme aux rennes de Stosswihr, c’est un petit air de Laponie en Alsace! Ils évoluent librement dans une forêt enchantée où on peut se balader et les apercevoir entre les sapins.

Lors de mon week-end à Gérardmer, j’ai découvert un petit coin bien sympa en Alsace. A 1096 mètres d’altitude, au coeur du massif du Tanet, se trouve la Ferme aux Rennes, à Stosswihr. Des passionnés y élèvent une trentaine de ces animaux du grand nord. Les rennes évoluent librement dans un parc de six hectares, et les visiteurs peuvent aller à leur rencontre en entrant dans leur territoire…

Une règle durant la visite: ne pas s’écarter du sentier long de 800 m. qui grimpe et serpente dans la forêt de conifères. Les rennes peuvent ainsi s’isoler loin des visiteurs (un peu comme à la Montagne des singes!). Il est bien sûr aussi interdit de les nourrir.

A la rencontre des rennes à Stosswihr dans les Vosges

Nous avons suivi le chemin qui commence par grimper dans une petite forêt de conifères: les rennes évoluent autour de nous, en liberté dans le parc. Ils nous ignorent et ne semblent pas avoir peur, passant près de nous sur le chemin. C’est fou de les voir de tout près et de pouvoir les observer! Evidemment, on se pose plein de questions sur ces belles créatures. Nous avons des réponses le long du parcours, car des bornes éducatives proposent un quiz sur les rennes.

Lors de cette visite, vraiment magique, le paysage était recouvert de neige. C’est vraiment un joli coin, avec même un ruisseau qui traverse aussi le terrain en pente. Du coup, s’il a neigé, prenez des bonnes chaussures et faites attention de ne pas glisser. Dans leur élément, les rennes faisaient pour la plupart la sieste nonchalants autour du chemin. Nous en avons aperçus aussi à travers les arbres: c’est superbe de les voir passer à une dizaine de mètres de nous, on retient notre souffle! Ils ont une de ces bouilles avec leur gros museau et leurs yeux expressifs. Ne vous étonnez pas en regardant mes photos: nombreux sont ceux qui n’ont qu’un seul bois, l’autre étant tombé. Les bois des rennes tombent en effet chaque année, et repoussent…

C’est très chouette en tout cas de pouvoir les observer sans barrière entre eux et nous.

Idée d'activité en Alsace: la ferme aux rennes

Le contact avec les rennes de la Ferme aux rennes

Pour ne pas les effrayer, je n’ai pas trop osé les caresser en passant. A un endroit cependant, des rennes étaient réunis au même endroit. Un bébé adorable dort à côté de sa maman! Le gardien nous dit qu’on peut le caresser, qu’il aime beaucoup les câlins – mais par contre que la mère n’apprécie pas le contact!

Sans avoir parlé au gardien, je n’aurais pas osé m’approcher de peur de les déranger… Le bébé continue sa sieste pendant que je lui gratte le cou: il est si doux!

Pour une fan d’animaux et en particulier de cervidés comme moi, c’est une très belle visite! Nous y sommes passés un lundi, et il n’y avait personne par chance!!

Si vous y allez autour de 16h, vous pourrez participer au nourrissage des rennes les plus gourmands avec des lichens, des friandises commandées spécialement depuis la Finlande!

Sur place, il y a aussi une petite cabane en bois avec des objets du peuple autochtone des Samis, un hommage à ces éleveurs de rennes du Grand Nord. Cliquez sur le lien pour en apprendre plus!

Si vous passez à midi, notez qu’il y a l’auberge des propriétaires de la Ferme aux Rennes sur place aussi, où manger ou boire un thé (que nous n’avons pas testée).

→ Et voici le site web de la Ferme aux Rennes, où vous retrouverez toutes les infos sur les horaires et les tarifs d’entrée. (Stosswihr se trouve à 30 minutes de Colmar en voiture.)

L’histoire de la Ferme aux rennes

Passionnée par le grand nord, la famille de Thierry Hiniger, propriétaire de l’auberge du Schantzwasen, attenante à la Ferme aux Rennes, a décidé en 2005 d’adopter trois de ces animaux: Vixen, Blixen et Comète. Ils ont ensuite fait venir de Finlande les femelles Tara, Aimesi, Neige et Nokia. Les premiers bébés rennes sont nés au printemps 2007, et depuis, l’élevage se poursuit! Certaines des rennes élevés ici sont ensuite confiés à d’autres parcs: des échanges ont lieu pour éviter la consanguinité.

Il paraît qu’à la période des amours, en automne, le mâle dominant devient très très nerveux et excité… Il n’est pas laissé dans le parc avec les visiteurs à ce moment! Pour ceux qui se demandent, selon le gardien à qui j’ai posé la question, le cri des rennes en période de rut est assez curieux et pas aussi beau à écouter que le brame du cerf ^^

J’espère que cette visite et les images vous donneront envie d’aller faire un tour dans les Vosges! Sinon, regardez par ici pour voir tous les billets du blog sur cette région que j’aime tant.

Une réflexion sur “La ferme aux rennes, un air de Laponie en Alsace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *