Aventure au Québec: Canoë en Mauricie

Publié le 10 juin 2015 | Par kantutita | Escapades au Québec, Six mois au Québec, Voyage

Canot en Mauricie - QuébecLe canoë, c’est un incontournable au Québec! Un petit tour à pagayer dans les méandres d’un lac ou d’une rivière permettent de s’aventurer dans un territoire qui reste inaccessible par voie pédestre… et de se sentir comme Pocahontas. On a testé, validé, et adoré!

Les sorties en canot sont tellement populaires au Québec, qu’il y a même une pratique dingue qui se nomme le « canot camping ». Si, si! Vous imaginez de quoi il s’agit! C’est comme un trek si on veut, sauf que le parcours de plusieurs jours se fait à bord d’une embarcation. Il y a tellement de lacs au Québec, souvent reliés par une langue d’eau, qu’il est possible de se balader de l’un à l’autre. Parfois il faut marcher en portant le lourd canoë sur sa tête sur un chemin de portage. Les aventuriers bivouaquent sur des emplacements prévus pour les canoteurs le long des berges. Pour partir, il faut une carte précise des lacs, des tentes, et de quoi se sustenter. Là, au milieu de la vie sauvage, il faut suspendre ses vivres dans les arbres pour ne pas appâter les ours – et accepter d’être dévoré vivant par les maringouins voraces. Je vous raconte tout ça, car ma copine MC, Suissesse expatriée au Québec m’en a fait le récit. Elle explique aussi les principes du canot-camping ici.

Canoë dans le Parc de la Mauricie

Moins ambitieux, nous avons mon Français et moi décidé de faire du canot pour quelques heures. On a bien choisi notre coin pour notre baptême de canot en terre québécoise: le splendide Parc de la Mauricie. Ceux qui ont suivi nos précédents articles voyage sur le Québec savent que c’est un de nos gros coups de cœur!!! La région fourmille de lacs de tailles variables, mais nous n’en avons pas choisi un au hasard…

Lors de notre première incursion en Mauricie, nous étions partis à la rencontre d’ours noirs avec un guide, Eric Allard. Ce monsieur fort intéressant est aussi passionné d’orignaux, qu’il étudie, et nous a parlé d’un méandre d’un lac où on pouvait les apercevoir à certaines périodes, savourant des herbes aquatiques. Curieux de s’y rendre, nous sommes retournés quelques mois plus tard dans la région, et avons booké une nuit dans son auberge  « Aux Berges du Saint-Maurice« , et profité de son service de location de canots. Il est possible chez lui aussi de s’inscrire pour une sortie avec un guide.

Canoes au Québec

La collection de canots de l’auberge « Aux Berges du St Maurice » (Photo: YPFL)

En quelques minutes, un canoë était monté sur notre voiture de location grâce à un système ingénieux ne nécessitant pas de galerie, et nous avions noté sur la carte du parc l’endroit  où nous devions pagayer à l’aube pour espérer croiser un orignal. Nous avons fait un fiasco de ce côté là, mais l’expérience était néanmoins fantastique!

Canoe dans le parc de la Mauricie - Québec

Rencontre avec des loutres au petit matin

Tôt le matin donc, nous avons pris la route qui mène au parc, très proche de l’auberge, et une fois arrêtés sur un des parkings du site, nous avons dû porter notre lourd canot jusqu’à la zone de mouillage du Lac du Fou. Puis, embarquement immédiat!

Canoë en Mauricie - Québec

Le tableau est magique, un lac calme et désert, à l’aube, entouré de toutes part d’une forêt d’épineux impénétrable. En guise de bande-son, des chants d’oiseaux inconnus à nos oreilles, et donc exotiques, résonnent au milieu des trilles des écureuils, et nos pagaies s’enfoncent doucement dans une eau sombre recouverte par endroits de plantes aquatiques qui s’y emmêlent. On se sent vraiment comme Pocahontas. Quelle impression de calme! Nous croisons un crapaud. On peut imaginer ce qu’ont ressenti les premiers explorateurs européens qui ont « découvert » ces endroits. Ou comprendre pourquoi les amérindiens sont si liés et attachés à la nature.

Je compte sur mon amoureux qui a un meilleur sens de l’orientation que moi pour ne pas s’égarer parmi les différents méandres du Lac du Fou, reliés entre eux par des passages plus ou moins étroits, et parsemés d’îlots. Surtout qu’une brume s’installe et il commence à bruiner. Puis soudain, à l’endroit où un des lacs se rétrécit, nous sommes interpellés par… des loutres! Je n’avais jamais eu la chance de croiser des loutres sauvages avant, c’est une rencontre magique. Enfin surtout pour nous. Renfrognées par notre visite, elle se tiennent dressées dans l’eau, montent et descendent dans les flots, en poussant de drôles de grognements qui signifient (on l’a vite compris) « barrez-vous!!! » Épatés, nous continuons à ramer plus loin, croisons différents canards inconnus… et deux hommes silencieux, chacun sur son canot, qui disparaissent bien vite dans le brouillard. Nous sommes les quatre seuls humains dans cet endroit, à cette heure qui appartient encore à la faune.

Nous finissons par glisser sur l’eau à côté d’un tas de branchage, que nous identifions comme un nid de castors. Nocturnes, ils se sont déjà recouchés. Mais en passant tout près, on les entend piailler à l’intérieur, c’est surprenant.

Canoe en Mauricie - Québec

Je ne sais pas si j’ai réussi à retransmettre la magie de cette aventure avec des mots. J’en doute franchement. Faire du canoë en Mauricie, c’est une expérience incroyable, ne passez pas à côté si vous visitez le Québec, et mettez votre réveil tôt!

Pour trouver d’autres idées de choses à faire en Mauricie, cliquez ici – et si vous en avez marre que je vous parle d’escapades dans trois pays uniquement, vous pouvez trouver des idées plus larges pour vos prochains voyages sur mon blog lifestyle Birds & Bicycles!

Et vous, le canoë, c’est votre truc? Avez-vous des conseils à me donner pour en faire en France? Ça me dirait bien après cette belle expérience. Je ne recherche pas quelque chose de sportif, mais bien une immersion dans la nature!!

Enregistrer

4 Responses to Aventure au Québec: Canoë en Mauricie

  1. Koalisa says:

    Et en plus ces canoës sont très beaux ! J’ai fait de la pirogue et du kayak, j’aime beaucoup car c’est accessible à tout le monde…

    • Kantu says:

      Tu as raison! je ne l’ai pas mentionné dans l’article c’est vrai, mais ces embarcations sont facilement maniables – et le fait de pagayer sur un lac paisible et sans courant rend la sortie très tranquille :)

  2. Nath' says:

    Tu as parfaitement retranscrit la magie de cette aventure ! J’embarquerais bien dans un canoé : les paysages sont fabuleux et si on peut voir des loutres, je suis encore plus fan ! :-)

    • maryse says:

      Ca fait envie tout ca. J´ai fait 3 semaines a la voile sur le North Channel du Lac Huron ou il y a plein d´iles et au niveau contact avec la nature, c´est top.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *