Les Hospices de Beaune, un incontournable en Bourgogne

Visite des Hospices de Beaune en Bourgogne

Publié le 18 mai 2016 | Par Kantutita | Escapades en France, Voyage

Aujourd’hui, je vous emmène voir les célèbres Hospices de Beaune, un lieu plein d’histoire qu’il ne faut pas manquer d’admirer lors d’un séjour en Bourgogne!

C’est d’ailleurs le début d’une escapade en Côte d’Or sur le blog avec 3 haltes choisies! Au prochain épisode, on tombera sous le charme de Dijon malgré les gouttes et on se baladera dans le mignon village de Châteauneuf-en-Auxois. J’espère que cela vous donnera une idée de circuit à faire en un week-end dans la région.

Je suis ravie de vous parler de ma virée en Bourgogne, parce que c’est un coin de France où j’ai toujours eu envie d’aller. J’étais attirée par ses verts paysages et son art de vivre gastronomique! Eh bien on n’a pas été déçus. Parce que si on connaît tous le vin et les escargots bourguignons, il y a d’autres spécialités à goûter… Mais on verra ça au prochain épisode! Aujourd’hui, c’est visite culturelle!

Les Hospices de Beaune: en avant la visite!

Les Hospices de Beaune sont un ancien hôpital tenu par des religieuses, datant du 15ème siècle. Le bâtiment est situé en plein cœur de Beaune – et c’est joli par ici! Je ne sais pas pourquoi, je les imaginais plutôt isolées dans la campagne, mais non.

Escapade à Beaune en Bourgogne

L’imposant bâtiment que nous allons visiter se nomme « l’Hôtel-Dieu ». Regardez comme il est beau avec ses façades gothiques et ses toits polychromes aux motifs géométriques en losanges! Ces tuiles vernissées (c’est leur nom!) sont typiques de l’architecture de Bourgogne.

Escapade à Beaune en Bourgogne

Ici, les bonnes sœurs soignaient les pauvres gratuitement, et les riches contre financement. Les hospices de Beaune ont vu le jour à la fin du Moyen-Âge sous l’initiative de Nicolas Rolin, le chancelier du Duc de Bourgogne, avec l’aide de son épouse Guigone de Salins. On se souvient bien de ces deux-là après avoir visité les lieux, car ce sont eux qui nous parlent dans l’oreillette… L’audioguide qui vous accompagne à travers les différentes salles les a en effet mis en scène comme narrateurs!

J’ai bien apprécié la visite des lieux, surtout la cour intérieure avec son puits, et la Grande Salle des Pôvres, avec ses lits pour les malades et ses rideaux rouges.. qui vous sera étrangement familière si vous avez comme moi vu et revu La Grande Vadrouille!

Bourgogne: Visite des Hospices de Beaune

Salle des Pôvres aux Hospices de Beaune

Si le mobilier de type médiéval semble en si bon état dans la Grande Salle, c’est parce qu’il a été reconstitué au siècle dernier lors d’une restauration. Et vous vous souvenez, dans la Grande Vadrouille, l’Anglais à la Big Moustache est caché dans une des alcôves par les nonnes! Si, si, cela a été filmé ici!

Grande salle des pôvres à l'hotel-dieu - Hospices de Beaune

Et il faut lever les yeux dans la salle aux lits rouges, et admirer le plafond…

Plafond-grande-salleengoulants-hospices-de-beaune

Cette longue salle des Pôvres (50 mètres de long) est en plus ornée de poutres polychromes, qui sont uniques au monde selon les explications du site. Les monstres et animaux colorés qui semblent avaler les poutres traversières s’appellent des « engoulants ». J’ai adoré ces détails architecturaux si étonnants!

Dans la suite de la visite on découvre en plus les cuisines, la pharmacie, et d’autres pièces qui servaient à la vie quotidienne des hospices. En bonus, il y a quelques bonnes sœurs en cire dans le décor.

lacuisine-hospices-beaune-bourgogneLa pharmacie des hospices de Beaune

Grâce à l’audioguide, fourni à tous les visiteurs avec le billet d’entrée, on a une idée précise de comment se déroulait le traitement des malades. Avec presque 20 pistes et de très nombreux détails, vous ne voudrez peut-être pas non plus tout écouter, je vous avertis! Mais c’est pratique, car grâce au sommaire indiqué sur la carte remise à l’accueil, on peut piocher les chapitres qui nous intéressent le plus!

Les amateurs d’art pourront aussi admirer la collection des hospices, dont le Polyptique du Jugement dernier du peintre flamant Rogier van der Weyden.

J’ai bien apprécié la visite des fameuses hospices de Beaune: cela vaut la peine de s’y arrêter! Son architecture et sa grande salle sont mes souvenirs favoris, ainsi que la salle de pharmacie avec tous ses bocaux.

Visite & Patrimoine en Bourgogne

Que faut-il savoir en plus sur cette visite?

  • Nous avons payé notre entrée 7€50 par adulte: un tarif que je trouve correct!
  • Les Hospices de Beaune ont un centre hospitalier moderne aujourd’hui, qui accueille toujours les malades, mais avec moins de courants d’air que dans les bâtiments historiques!
  • Les caves en revanche servent toujours aux activités du domaine viticole…
  • Et puis avant de partir, faites un petit tour dans les rues de Beaune, c’est charmant! Si si regardez!

Dans les rues de Beaune

Beaune en Bourgogne

J’espère que cet aperçu de ce site patrimonial archi-connu vous aura plu!

Pour suivre la suite de ce saut en Bourgogne, rendez-vous demain… Et pour ne pas oublier, je vous tiendrai informé de sa publication sur la page Facebook du blog ou via l’infolettre du blog!

6 Responses to Visite des Hospices de Beaune en Bourgogne

  1. Ophélie G. says:

    Je trouve le tarif super correct par rapport à la visite ! Ça m’a l’air super intéressant et joli à visiter ! xx

  2. Tiphaine says:

    J’ai eu la chance de visiter les hospices de Beaune lors d’une sortie scolaire au lycée. Tous mes souvenirs remontent à la surface ! Il faudrait vraiment que j’y retourne un jour.

    • Kantutita says:

      Excellent comme sortie scolaire, quelle chance! Mais c’est vrai que quand on est si jeune, on ne regarde pas forcément monuments de la même façon…
      À refaire à l’occasion ;)

  3. Monique says:

    Que j’aime te façon de nous décrire tout cela. J’y suis allée il y a quelques années, mais avec toi, on refait toute la visite et on revit tous ses émerveillements, j’adore!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *