zurich-assurance

Mots d’enfants en suisse-allemand (Billet sponsorisé)

Publié le 3 juillet 2015 | Par kantutita | Sponsorisé

Qu’y a-t-il de plus attendrissant qu’un enfant prononçant des mots d’amour en suisse-allemand?

Je vois les Romands froncer les sourcils, sceptiques à l’idée que ces sonorités puissent sembler adorables à leurs oreilles. Et pourtant…

C’est les assurances suisses Zurich qui ont tendu le micro à ces petits Kinder, non sans peine, parce que c’est jamais facile de faire causer des gamins! Je le sais car il m’est arrivé d’essayer cet exercice, et il faut choisir avec soin la formulation de ses questions, sous peine de n’enregistrer que des « Ouiii. » « C’était bien. » « Non » sur la bande et ne ne pas pouvoir en faire grand chose. L’astuce est toute simple, il faut poser des questions grandes ouvertes – c’est à dire qui attendent une réponse plus large que le simple oui ou non. Plutôt que de demander -Comment s’est passée ta journée? – Bien -Peux-tu me raconter ta journée? – Alors…on a fait de la pâte à modeler, et Luc ben il en a mangé, et la maîtresse après est devenue toute rouge et….

Bref, pour revenir dans le thème du jour, qui est la présentation de cette vidéo, je dois vous dire que les francophones allergiques aux autres langues vont se sentir mis de côté parce qu’elle est sous-titrée dans la langue commune suisse, c’est à dire l’anglais, et que les dialogues sont en anglais, schwyzerdütsch, italien.

Ce qui donne une vidéo bilingue de type:

Question de la voix off: « What would you love to be one day? » Que voudrais-tu faire quand tu seras grand?

Réponses (plutôt attendues): « Maîtresse d’école » – « Astronaute » …

Réponse d’un gamin imaginatif: « Dracula. Parce qu’il peut se transformer en Fledermaus » Ce gamin est génial, son ambition est de devenir une chauve-souris!

Réponse d’une gamine très terre-à-terre: « Eine Frau » Une femme

Enfin, je vous laisse découvrir la suite en images ci-dessous.

L’astuce au niveau de la réalisation de ce spot publicitaire, c’est de mettre en place un dispositif à base d’une vitre, d’un écran et de nombreuses caméras… Les parents et les enfants se trouvent dans deux pièces différentes, séparés par un mur de verre. Les enfants ont ainsi toujours l’impression d’être un peu avec leurs parents. Ces derniers pouvaient suivre l’interview en direct sur un moniteur. Et la Zurich en a profité pour filmer leurs réactions, surtout quand il ressort que ces enfants considèrent leurs papas comme des superhéros et aiment très fort leurs mamans.

Voilà, fin de la happy pub!

Et on ne sait toujours pas pourquoi les compagnies d’assurance choisissent des noms de villes suisses.

– BILLET SPONSORISÉ PAR ZURICH-

Yapaslefeuaulac.ch est un blog tenu bénévolement depuis 2012, même si c’est un travail de longue haleine! Ma récompense principale est de partager mes expériences avec vous, de lire vos réactions et vos commentaires. De temps en temps, j’accepte toutefois un billet sponsorisé, clairement mentionné comme de la pub!

Et vous, dans quelles langues vos enfants vous disent-ils des mots d’amour?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *