Expat: Diana, de la Suisse au Danemark

Publié le 15 septembre 2017 | Par kantutita | Expat en France

On poursuit notre rencontre d’expats! Après Amy à New-York et Patricia au Val d’Hérens, c’est au tour de Diana, étudiante, de donner ses impressions sur la Suisse et le Danemark…

Diana a en fait joué les serial expat durant ses études! Cette jeune femme est née au Portugal de parents français, ce qui lui a facilité l’apprentissage de la langue, comme vous le verrez en lisant ses réponses à l’interview. D’une formation à l’autre, elle a étudié au Japon, fait un stage en Suisse, du côté de Fribourg, avant de partir au Danemark où elle étudie actuellement en master! Un super parcours, non?

Elle m’a confié que même après juste une année passée en Suisse, elle avait pris le pays en affection et des choses lui manquaient… Notamment le goût du lait, les yaourts au moka et la fondue! Et elle retourne en Suisse aussi souvent que possible pour voir ses amis.

Diana nous raconte aujourd’hui ses impressions sur ses différentes expériences à l’étranger !

[Crédit photo: toutes les images de cet article sont de Diana Rio]

Expérience d’expat: Diana, de la Suisse au Danemark

Diana à Lisbonne

Diana à Lisbonne, dans son pays natal !

Nom : Diana R.

Âge : 24
 ans

Activité: Étudiante en Master Économie

Quel est ton lien avec la Suisse ?

J’ai habité à Fribourg pendant presque 1 an, et travaillé chez Richemont.

Qu’est-ce qui t’a surpris en Suisse ?

La qualité de la nourriture au supermarché et dans les restaurants. L’hospitalité des gens, la sympathie dans les services publics et cantonaux, la beauté du pays, qui est vraiment magnifique, et les amitiés vraiment très fortes que j’ai nouées avec mes colocataires et mon entourage.

Quelles choses typiquement suisses te manquent au Danemark en ce moment?

La réponse à cette question est très simple : le goût du lait suisse ( tellement meilleur qu’au Danemark), les yaourts, en particulier au goût moka ( je suis retournée en Suisse il y a 3 semaines pour assister à la défense de thèse de mon meilleur ami et j’ai passé mon temps à manger ce yaourt !), le fromage, naturellement, et la fondue en particulier, toutes sortes de croissants avec ce goût au beurre tellement particulier, un bon vrai millefeuille à la vanille ( pas typiquement suisse mais je trouve que la crème pâtissière à la vanille en Suisse est tellement meilleure), le biberli, la double crème avec la meringue, et les vermicelles aux marrons.

Quelles sont les différences qui t’ont le plus marquées entre la Suisse et le Danemark ?

Les Danois sont plus timides et fermés que les Suisses, mais par contre ils profitent plus des fêtes locales et tout est prétexte pour prendre une bière et aller au parc avec les copains.
 Le système est plus social, les gens contribuent avec plus de 50% de leur salaire, et en conséquence tous les services publics sont complètement gratuits, de l’université aux soins de santé. Les gens sont moins conservateurs et plus libéraux sur des sujets de société et de vie privé. La culture d’entreprise est beaucoup plus relax. J’ai un job d’étudiant pour une boutique en ligne, et je peux dire que l’ambiance de start up est la règle au Danemark. 
Un petit avantage du Danemark par rapport à la Suisse est que tous les étudiants universitaires reçoivent une aide de l’état dont le montant est de 800 CHF par mois, en plus du fait que le logement est beaucoup moins cher qu’en Suisse.

Diana, expérience d'expat au Danemark pendant les études

La jolie Diana se fait un drôle de pote au Danemark :P (Crédit photo Diana Rio)

 

L’ambiance est-elle très différente entre les deux pays ?

Je pense que dans la vie personnelle et sociale les deux pays se ressemblent un peu. Cette timidité initiale qui peut être confondue avec de la froideur est rapidement dissipée après quelques bières et un bon dîner … La seule différence d’ambiance que je pourrais pointer c’est dans la vie professionnelle. Les Danois sont assez connus pour leur culture décontractée et informelle (presque personne dans les entreprises danoises ne porte de costume par exemple).

Portugal, Japon, Suisse et maintenant Danemark ! Tu as vécu dans plein de pays ! Comment définirais-tu chacun d’entre eux par trois mots ?

Portugal: chaud, familier, calme

Japon: exotique, enchanteur, moderne

Suisse: beau, précis, chaleureux

Danemark: hygge, hipster, informel

Les expériences à l'étranger d'une étudiante, du japon au danemark!

Notre jeune étudiante en kimono à Kyoto devant le Pavillon d’Or | Ambiance studieuse dans un café danois (Crédit photo Diana Rio)

Et maintenant une question qui m’intéresse particulièrement… Comment as-tu géré les différences de langues au gré de tes années d’étude à l’étranger ?

Je pense qu’en grandissant dans une maison bilingue, avec la télé en français et des parents qui communiquaient en portugais et français en permanence, j’ai gagné une certaine flexibilité sur le plan linguistique.

Je n’étais pas très bonne en anglais à l’école, j’ai appris la langue pendant ma Licence car celle-là était entièrement en anglais, donc j’avais 2 options, ou j’apprenais la langue, ou je n’arriverais pas à finir mes études.

J’ai eu des cours de japonais de base pendant 1 an, avant de partir au Japon, donc j’arrivais à établir la communication.
 Quand je suis arrivée en suisse, ça a été assez facile, mon français était plutôt correct, même si je n’ai jamais eu de cours, je n’ai jamais eu des difficultés de communication.

Arriver au Danemark a été un petit peu plus difficile, tout le monde parle un anglais parfait mais pour la première fois, je ne comprends vraiment rien de la langue locale ce qui rend les tâches administratives et les achats au supermarché un petit peu plus frustrants. Je me suis déjà installée depuis presque 1 an, et je commence maintenait des cours de danois, une langue parlé par 5 millions de personnes dans le monde ce qui n’est pas aussi utile que ça. Le pire dans les langues scandinaves est d’arriver à comprendre les syllabes car on a vraiment l’impression que les gens parlent avec « 10 pommes de terre dans leur bouche » comme on dit ici.

Wahou! Bon courage pour tes cours de danois alors !!

Je remercie beaucoup Diana d’avoir partagé son ressenti sur la Suisse et le Danemark dans cette interview, effectuée par e-mail en août.

D’autres paroles d’expats

→ Vous pouvez retrouver les autres témoignages & interviews d’expat à cette rubrique, et les livres d’expats par ici. Avec différents regards sur la Suisse, la France ou le Québec en particulier ! Mes favoris restent ce livre hilarant des surprises d’une Japonaise à Paris, et celui-ci d’un Anglais en Suisse.

Et vous, avez-vous le même ressenti sur la Suisse ou le Danemark? Qui est comme Diana en manque de yoghourts au moka? ;) Ce détail m’a bien fait rire, parce que c’est vrai que c’est un truc qu’on ne trouve pas partout ailleurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *