Balade dans les Vosges: Les tourbières de Lispach

Publié le 10 février 2017 | Par kantutita | Escapades en France

Escapade en Lorraine: Vous êtes conviés à une balade autour des tourbières de Lispach, près de la Bresse dans les Vosges! Avec en bonus un cours de prononciation et une vue sur le lac de Longemer, au prix d’une petite marche…

L’automne dernier, j’ai passé un petit week-end dans les Vosges, autour de la Bresse! Nous avons de la chance car depuis Nancy, on arrive en 1h30 dans les paysages vallonnés de ce massif. Un vrai bonheur, et c’est  un coin de pays que j’ai vite adopté!

→ Et il devient magique aussi quand on l’admire sous la neige!

Aujourd’hui, je vous propose une balade en images dans une tourbière près de la Bresse, pas loin de Gérardmer. On se trouve donc toujours en Lorraine, dans le département des Vosges.

Pour étoffer mes billets spécial « escapades à l’Est », je vais vous emmener découvrir d’autres morceaux des Vosges prochainement. Des endroits que j’ai découvert, comme la balade d’aujourd’hui, autour de ma nuit dans une cabane perchée dont je vous parlais là! J’avais invité mon amoureux pour un week-end « romantique »… mais en fait je lui ai tendu un piège et je l’ai emmené faire des marches dans la nature sous la pluie hinhinhin (rire démoniaque).

Mais revenons à nos tourbières…

À quoi ça ressemble au juste une tourbière? À ça! C’est un milieu naturel particulier…


Balade autour des tourbières de Lispach

En quête d’une activité à faire pas loin de la Bresse, nous sommes donc partis à la découverte des tourbières de Lispach. La balade, modeste, consiste à faire le tour du lac de Lispach situé à +900 mètres d’altitude.

Savez-vous techniquement ce qu’est une tourbière? C’est un milieu humide, formé d’eau stagnante et d’une flore et faune typique… Celle de Lispach s’est formée après l’ère glaciaire, il y a 10’000 ans!

Le paysage est tout de suite prenant. Des radeaux de végétaux flottent sur une eau sombre et insondable… Dans ce milieu fragile vivent même des plantes carnivores, comme la droséra.

Les sphaignes, ces mousses typiques des tourbières, forment une couche épaisse à la surface… Et non, on ne peut pas marcher dessus – à moins d’être Jésus. Avec le temps, la végétation peut finir par recouvrir entièrement un lac, qui disparaît alors… C’est dans ce milieu particulier, et acide, que se forme la tourbe, parfois utilisée en jardinage.

C’est surtout très beau! Voici des photos prises cet automne…

Balade dans les tourbières de La Bresse en LorraineBalade dans les Vosges: Lac de Lispach et tourbièresLes tourbières de Lispach et leur sentier baliséLa Bresse: idée de balade dans les tourbières! Balade dans les tourbières de La Bresse sur le blog Yapaslefeuaulac.ch

Le sentier autour du lac de Lispach

La balade autour des tourbières de Lispach est agréable, car le sentier est bien aménagé, avec des petits ponts pour traverser les passages les plus humides, ou surmonter le lac par endroits. Un tronçon moins poétique longe une route, peu fréquentée heureusement lors de notre balade. Par contre le temps était couvert et il a plu quelques gouttes…

Le hic: c’est vraiment court, le tour du lac est vite bouclé, alors nous avons décidé de poursuivre la balade en nous rendant à la Roche des Vieux Chevaux, qui offre une vue sur le lac de Longemer! On était en quête d’un bel endroit pour pique-niquer…

MON VERDICT: une bonne idée de petite balade si vous vous rendez à la Bresse en vacances. En revanche, je n’irais pas spécialement là pour voir ces tourbières: il en existe sans doute plus près de chez vous!

Curiosité: une ancienne mine de cuivre

En suivant un sentier balisé depuis les tourbières, on arrive à l’entrée d’une ancienne mine de cuivre. Une curiosité qui vaut le coup d’oeil en passant, parce que c’est toujours intrigant… Il s’agit d’un boyau datant du 16ème siècle, taillé dans la roche. Il forme un Y, et on peut s’y glisser…

Ancienne mine de cuivre près des tourbières de Lispach

Je suis légèrement vraiment un peu claustro, mais la curiosité m’a poussé à m’y aventurer un petit bout… On se faufile en crabe dans un tunnel de pierre, et on découvre après quelques mètres un coude, et sur les murs des marques laissées par les mineurs (vues à la faible lueur de mon smartphone)!

Le tronçon n’est pas bien profond, car il a vite été abandonné… Mais je ne suis pas allée jusqu’au bout, dès que je n’ai plus vu l’entrée et la lumière du jour, j’ai vite fait demi-tour :P Si vous souhaitez entrer, notez qu’il y a des flaques et qu’avoir une lampe de poche est un plus.

Pique-nique avec vue… sur le lac de Longemer

Après, nous avons suivi le sentier balisé pour arriver jusqu’à cette magnifique vue sur le lac de Longemer!

Longemer…. c’est un nom poétique, non?

Vue sur le lac de Longemer depuis la Roche des Vieux Chevaux

Encore un super spot à pique-nique!

Je crois que c’est le moment idéal pour ouvrir une PARENTHÈSE SUR LA PRONONCIATION LORRAINE.

Cela fait un moment que je ronge mon frein!

SOS –  comment prononcer les noms: Gérardmer, Longemer, Retournemer

Il y a pas mal de noms de lieux étranges en Lorraine, avec des subtilités de prononciation que seuls les locaux maîtrisent. Pour ne pas avoir l’air d’un touriste, j’ai appris de mes informateurs qu’il fallait prononcer la localité « Gérardmer » GERARMÉ. Ok.

  • Mais attention au pièèège, à côté, il y a le lac de Longemer qui cette fois se dit LONGEMERR.
  • Citons aussi Retournemer qui se dit aussi -merrr.

Pour la prochaine fois j’essaierai de découvrir comment dire Xonrupt (autre localité du coin) et Saurupt :P

Comment faire pour accéder à cette vue sur le lac de Longemerrr?

Le chemin n’est pas très long depuis les tourbières jusqu’à la Roche des Vieux Chevaux, mais il grimpe un peu. Le hic: les panneaux nous ont joué des tours, alors soyez attentifs. Sinon vous vous baladerez un peu plus longtemps que prévu dans la forêt avant de devoir rebrousser chemin, comme nous!

Ce qu’il faut faire pour ne pas suivre notre exemple! Depuis les tourbières de Lispach, viser le sentier de l’ancienne mine, puis arriver à la Chaume de Fachepremont et continuer vers la Roche des Vieux Chevaux, direction nord selon cet itinéraire.

C’est l’embranchement qui nous a foutu dedans. Surtout ne descendez pas la grande pente pour rien, découragement garanti sinon lorsque vous vous rendrez compte qu’il faut tout remonter! Je crois que nous avons essayé les chemins dans toutes les directions avant de trouver le bon, au bout d’un panneau qui était un peu caché! M’enfin, ça fait bouger les muscles et la forêt est jolie.

Remarquez, c’était pas désagréable c’est une jolie forêt…

Liens:

 

Même si c’est très joli, la balade autour des tourbières est toute petite alors cela ne vaut pas la peine de venir exprès pour ça ici… Mais peut-être que cela vous donnera envie de chercher un sentier près des tourbières dans votre région! Si vous êtes en vacances à la Bresse par contre cela vaut le coup d’y faire un saut, et de monter à la Roche des Vieux Chevaux.

Je connaissais déjà les tourbières des Ponts-de-Martel, dans mon canton de Neuchâtel en Suisse (qu’il faudra que je vous montre!), mais c’était intéressant de voir un autre de ces milieux…

Cliquez sur le flamant pour voir d’autres idées de choses à faire et à voir en Lorraine ;)

Que voir & que faire en Lorraine? Une série de billets de blogs sur Yapaslefeuaulac!

La suite de cette escapade dans un prochain billet comme promis! Avec au programme le Lac des Corbeaux & le Jardin du Haut-Chitelet, et une petite rando sur le Hohneck. Suivez-moi sur FB ou via l’infolettre du blog si vous voulez être avertis de la suite de cette aventure vosgienne ;)

Avez-vous d’autres suggestions de balades et randos à faire dans les Vosges? N’hésitez pas à partager également vos conseils! Je cherche des idées pour le printemps…

4 Responses to Balade dans les Vosges: Les tourbières de Lispach

  1. Cela peut éventuellement vous intéresser, on peut faire du canyoning dans les Vosges.
    Informations sur http://www.canyonescalade.fr
    Sportivement
    Jean-François

  2. Erwann says:

    Au delà du lac / tourbière de Lispach qui se situe dans le haut de la vallée du Chajoux, il y a bien d’autres points remarquables à La Bresse.
    Le lac des Corbeaux, le lac de Blanchemer ainsi que le lac de la Lande, tous les trois se situant dans la vallée de la Vologne.
    Pour les cyclistes courageux, il faut faire en été le « Tour du Grandjean » qui consiste à partir du centre du village à monter par une vallée et à redescendre par l’autre ; les fonds des deux vallées (Vologne et Chajoux) étant reliés par la route de Lispach.
    La Bresse est une commune d’une très grande superficie (près de 58 km2) et, en conséquence, il y a de nombreuses possibilités de randonnée (en été) et de ski alpin et nordique (en hiver).
    Pour les amateurs de tourbières et autres lieux humides et sauvages, il y a également sur le versant sud du massif Vosgien, le plateau des milles lacs (situé au Nord de la Haute-Saône).
    Le massif des Hautes Vosges (y compris les versants franc-comtois et alsaciens) est une ressource inépuisable en découvertes, de calme sauvage et de superbes paysages (la plus belle vue du massif alpin est celle que l’on a depuis les sommets vosgiens par de belles journées froides d’automne et d’hiver).
    Même si les Vosges ont une altitude raisonnable (Grand Ballon / Ballon de Guebwiller 1’426 m), la prudence est de mise sur les crêtes car le climat (rude et froid par mauvais temps) et la topographie (de nombreux couloirs sur le versant Alsacien) peuvent vite devenir piégeux et dangereux. Le PGHM local se plaint régulièrement de l’inconscience et du manque de préparation des touristes (je n’ose pas les appeler « randonneurs »).
    Quant à la prononciation : on dit effectivement « Gérardmé » pour Gérardmer mais on dit « -mère » pour Blanchemer, Longemer, Retournemer.
    La justification serait que pour Gérardmer, il ne s’agisse pas du lac (mer) mais du « Meix » de Gérard (probablement Gérard d’Alsace, premier Duc de Lorraine) ; le « meix » étant une habitation (ou groupe d’habitation) rurale.
    Dans le Massif Vosgien, les tourbières et autres lieux humides sont facilement identifiables par la toponymie : feignes, faings.
    Bonnes découvertes !
    Erwann

    NB: il ne faut pas confondre la vallée de la Vologne de qui va de Xonrupt à Jarménil, avec la vallée de la Vologne à La Bresse dont la rivière constitue avec le Chajoux les deux sources de la Moselotte, premier affluent important de la Moselle dont le confluent se situe à côté de Remiremont.

    • kantutita says:

      Wahou, merci beaucoup Erwann pour toutes ces infos sur la Bresse et sa région! Je devine que tu dois être vosgien toi-même pour en savoir autant.
      Super les infos sur la prononciation de ces toponymes en -er qui me donnent du fil à retordre! Tes explications semblent logiques après tout (-mer / -meix) Mais je trouve drôle ce -mer pour désigner… des petits lacs! :P
      Je vais garder ces infos de côté pour ma prochaine balade dans la région…
      Et oui, je suis allée au Lac des Corbeaux, je montrerai quelques photos sur le blog dans un prochain billet!
      Une excellente fin de semaine à toi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *