Avis sur la BD Pilules polonaises - livre d'expat suisse

BD: La Pologne racontée par une illustratrice suisse

Publié le 16 avril 2017 | Par kantutita | Différences culturelles

Et s’il existait des pilules pour devenir polonais? C’est ce qu’aurait aimé Fanny Vaucher, une illustratrice suisse expatriée à Varsovie… Elle raconte sa vision du pays dans une bande dessinée très réussie: « Les Pilules Polonaises ».

C’est une BD aux penchants artistiques, qui nous plonge tête la première dans la vie polonaise. De la Pologne, je ne sais pas grand chose, et en tournant ces pages est née l’envie de m’y rendre, pour découvrir cette ambiance douce amère racontée par l’auteure, l’ébullition des créatifs, une ville où je serais perdue face à une langue étrange(`re) et des mœurs différentes des miennes.

Mon avis sur les « Pilules polonaises » de Fanny Vaucher

L’auteure des Pilules polonaises est une illustratrice lausannoise: Fanny Vaucher. Après une année d’expatriation à Varsovie à noircir des pages pour raconter son décalage culturel, elle publie cet ouvrage aux éditions « Noir sur Blanc ». Ce n’est pas une BD avec des cases et des bulles, mais des pages expressives à l’aquarelle et à l’encre noire, annotée à la main en français, anglais et polonais. Le lecteur a l’impression de tourner les pages du carnet de bord de l’expatriée.

BD Pilules polonaises: avis sur ce livre d'une expatriée suisse en Pologne

Un extrait de la BD

 

Fanny Vaucher a organisé ainsi sa BD trilingue: chaque planche est une question qu’elle se pose sur la Pologne. « Pourquoi est-ce qu’il n’y a pas de volets aux fenêtres, en Pologne ? » « Pourquoi les films en v.o. sont-ils lus et non pas doublés ? » « Pourquoi les Polonais sont-ils friands de glaces, même en hiver ? » En tentant de répondre (ou pas) à ces interrogations anodines, elle dresse une image de Varsovie et des Polonais, avec sensibilité et humour.

En tournant ces pages, on rit, on est ému, on est intrigué… Mais une fois qu’on a commencé à gober ces pilules polonaises, on ne peut plus s’arrêter. J’ai dévoré le premier tome, vraiment séduite par ces dessins, ces observations, et je le recommande à tous ceux qui sont curieux d’une autre culture, si proche de nous géographiquement et si différente.

L’effet secondaire de cette lecture, c’est d’avoir très envie de s’y rendre, en Pologne, vous voilà avertis.

Où trouver cette bande dessinée? Par exemple sur Amazone (17 €) – ou chez Payot (CHF 21.50)

 

 

Livre expatrie suisse - Fanny Vaucher Les pilules polonaises - Avis sur la BD

→ Bonne nouvelle: un tome deux des « Pilules polonaises » vient de sortir, qui poursuit cette démarche poétique! Il est sur ma table de nuit, j’ai hâte de le lire aussi…

→ L’illustratrice avait au départ commencé à distiller ses BDs sur le blog éponyme, que vous pouvez découvrir ici.

→ Si vous vous intéressez à la Pologne, la maison d’édition Noir sur Blanc, fondée en Suisse, est spécialisée dans les ouvrages créant des ponts entre le monde francophone, la Pologne et d’autres pays de l’Est.

Je les remercie pour cette bande dessinée, qu’ils ont accepté de m’envoyer pour me la faire découvrir.

 

Pendant qu’on y est, d’autres livres d’expats que je trouve irrésistibles, à retrouver sur le blog:

Et vous, rêvez-vous de Pologne? Ou l’avez-vous déjà visitée?

Qui a déjà tourné les pages de cette BD?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *