6 Flares Twitter 2 Facebook 4 Google+ 0 6 Flares ×

gare-de-lyon-parisLes Français choisissent avec soin des noms pour leurs gares. Montpellier-Saint-Roch, Toulouse-Matabiau, Lyon-Partdieu…  Le simple nom de la ville en question ne leur suffit pas toujours, quel ennui! Même si on peut apprécier leur dimension poétique, ces noms de gares françaises m’ont causé quelques soucis, et je pense ne pas être la seule.

En embarquant dans mon premier TGV français, j’avais en tête la bête idée que la gare principale d’une ville devait porter par défaut le simple nom de la localité (comme en Suisse), et qu’une gare au nom composé était forcément une gare secondaire, différenciée de la principale par cette appellation spécifique… Ben non, cela ne marche pas en France.

Et notez-bien cette subtilité qui ne finit pas de m’espanter: la gare de Lyon ( ci-dessus en photo ) se trouve bien à…  Paris!

[Crédit photo ci-dessus: La Gare de Lyon (de Paris) par David McKelvey / Licence Creative Commons ]

À Montpellier, je descends à la gare Saint-Roch ou bien quoi?

Montpellier-gare-saint-roch

La gare de Montpellier (avant travaux) par Ingolf  / Licence: Creative commons

En France, les grandes agglomérations possèdent parfois deux gares distinctes, dont l’une spécialisée dans le trafic à grande vitesse. De quoi justifier de nommer sa gare centrale avec un nom spécial, je vous l’accorde.

Par contre, dans le cas de Montpellier, il y a de quoi s’interroger. Si vous souhaitez vous rendre dans cette belle ville du sud, votre billet de train indiquera ” Montpellier Saint-Roch”. Lorsque je reçois des amis dans mon fief, ils m’envoient souvent des messages inquiets: “Au comptoir des CFF, on m’a refilé un billet pour la “gare Saint-Roch” de Montpellier, c’est la bonne?” Réponse: ben oui, car c’est la seule!

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, n’est-ce pas amis français! Selon cet article, la gare du centre de Montpellier a été renommée à la gloire du Saint patron de la cité en 2005 – et portait auparavant le simple nom de “gare de Montpellier”. Notez: comme une nouvelle gare TGV est à présent en construction projet, ce n’est peut-être pas plus mal.

La gare de Lyon n’est pas à Lyon (hein?)

 http://www.flickr.com/photos/maxelio/4413101705/

La “vraie” gare de Lyon. Photo par Maxelio (Creative Commons)

En escale à Paris cette semaine (je reviens d’un merveilleux voyage au Japon), j’ai pris mon TGV pour le Sud à la Gare de Lyon. Car oui, la “Gare de Lyon” se trouve bien à Paris, et la principale gare de la ville de Lyon est baptisée “Lyon Part-Dieu”. Dans une conversation, on peut vite s’emmêler les pinceaux.

Par exemple, sur le Facebook de YPFL je vous disais cette semaine que j’avais découvert avec surprise un “Montreux jazz café” Gare de Lyon. Je vous parlais bien de la gare parisienne.

Pour enrichir votre culture générale d’un détail fort peu utile, notez qu’il existe d’autres gares à Lyon, dont “Lyon Perrache”.

Merci Avignon!

Je n’ai pas parcouru toute la France en train (pas encore!), mais j’ai apprécié la clarté de la nomenclature des gares de la cité d’Avignon. Vous avez Avignon Centre ou Avignon TGV (qui est en-dehors de la ville) – c’est tout de même plus facile pour les touristes dans la lune comme moi! “Nice-ville, Valence-ville…” il y a heureusement d’autres villes françaises qui misent sur la clarté! Merci.

Et en Suisse?

Je vais prendre en exemple deux grandes villes*. Genève, sans doute influencée par ses voisins, (;)  a nommé sa gare “Genève Cornavin”, par opposition à l’autre grande gare, “Genève Aéroport” située très logiquement à Cointrin. Or sur les panneaux bleus de la gare du centre-ville, que l’on aperçoit depuis le train, c’est indiqué juste “Genève”.

Nos amis suisses-allemands ont choisi Zurich HB ( pour Hauptbanhof, soit “gare principale”) pour leur plus grande station – et la gare de l’aéroport est simplement nommée “Zurich Flughafen” (=aéroport). On s’y retrouve à condition de comprendre trois mots de cette belle langue!

(Idée admise en France: l’allemand serait une langue horrible. Comme j’en ai ras-le-bol d’entendre ce genre de propos qui m’irritent les oreilles, j’ai décidé de faire une discrète propagande en contresens sur le blog.)

*Attention, je rappelle aussi aux Français que la capitale officielle de la Suisse est Berne, et aucune des localités mentionnées ci-dessus. N’est-ce pas Steven.

http://www.flickr.com/photos/maxbucher/7722949552/

Zurich HB, la gare principale de Zurich. Photo par Max Bucher (Creative Commons)

Pour conclure, amis suisses,  je vous conseille d’apprendre les noms des gares des principales villes de l’Hexagone par cœur pour faciliter vos futurs voyages en France:

Bordeaux Saint-Jean
- Montpellier Saint-Roch
- Marseille Saint-Charles
- Toulouse Matabiau
- Lyon Part-Dieu (que de bondieuseries dans ces noms tout de même!)
Paris: gare de Lyon, gare du Nord, gare de l’Est...  Laquelle choisir? Facile, leur nom indique la direction que prennent les trains! Par exemple pour aller à Montpellier, on passe par Lyon. Pour le détail je vous renvoie vers cet article wikipédiesque car la capitale comporte trop de gares pour en faire l’inventaire ici. Cela m’épuise d’avance.

Cette carte géniale permet d’y voir plus clair sur l’organisation ferroviaire de Paris: elle indique quelle gare dessert quelle région!

http://www.flickr.com/photos/maxbucher/7722949552/

La gare de Toulouse. Photo par Le Nerd du CDI (Creative Commons)

Et vous, les noms des gares françaises vous ont-elles déjà fait perdre le fil?

Lecture suggérée sur le blog si vous détestez prendre le train en France: Anecdotes ferroviaires en France: des trajets semés d’embûches