Confusions autour des petits noms des gares françaises

Publié le 11 décembre 2013 | Différences culturelles, Expat en France

gare-de-lyon-parisLes Français choisissent avec soin des noms pour leurs gares. Montpellier-Saint-Roch, Toulouse-Matabiau, Lyon-Partdieu…  Le simple nom de la ville en question ne leur suffit pas toujours, quel ennui! Même si on peut apprécier leur dimension poétique, ces noms de gares françaises m’ont causé quelques soucis, et je pense ne pas être la seule.

En embarquant dans mon premier TGV français, j’avais en tête la bête idée que la gare principale d’une ville devait porter par défaut le simple nom de la localité (comme en Suisse), et qu’une gare au nom composé était forcément une gare secondaire, différenciée de la principale par cette appellation spécifique… Ben non, cela ne marche pas en France.

Et notez-bien cette subtilité qui ne finit pas de m’espanter: la gare de Lyon ( ci-dessus en photo ) se trouve bien à…  Paris!

[Crédit photo ci-dessus: La Gare de Lyon (de Paris) par David McKelvey / Licence Creative Commons ]

À Montpellier, je descends à la gare Saint-Roch ou bien quoi?

Montpellier-gare-saint-roch

La gare de Montpellier (avant travaux) par Ingolf  / Licence: Creative commons

En France, les grandes agglomérations possèdent parfois deux gares distinctes, dont l’une spécialisée dans le trafic à grande vitesse. De quoi justifier de nommer sa gare centrale avec un nom spécial, je vous l’accorde.

Par contre, dans le cas de Montpellier, il y a de quoi s’interroger. Si vous souhaitez vous rendre dans cette belle ville du sud, votre billet de train indiquera  » Montpellier Saint-Roch ». Lorsque je reçois des amis dans mon fief, ils m’envoient souvent des messages inquiets: « Au comptoir des CFF, on m’a refilé un billet pour la « gare Saint-Roch » de Montpellier, c’est la bonne? » Réponse: ben oui, car c’est la seule!

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, n’est-ce pas amis français! Selon cet article, la gare du centre de Montpellier a été renommée à la gloire du Saint patron de la cité en 2005 – et portait auparavant le simple nom de « gare de Montpellier ». Notez: comme une nouvelle gare TGV est à présent en construction projet, ce n’est peut-être pas plus mal.

La gare de Lyon n’est pas à Lyon (hein?)

 http://www.flickr.com/photos/maxelio/4413101705/

La « vraie » gare de Lyon. Photo par Maxelio (Creative Commons)

En escale à Paris cette semaine (je reviens d’un merveilleux voyage au Japon), j’ai pris mon TGV pour le Sud à la Gare de Lyon. Car oui, la « Gare de Lyon » se trouve bien à Paris, et la principale gare de la ville de Lyon est baptisée « Lyon Part-Dieu ». Dans une conversation, on peut vite s’emmêler les pinceaux.

Par exemple, sur le Facebook de YPFL je vous disais cette semaine que j’avais découvert avec surprise un « Montreux jazz café » Gare de Lyon. Je vous parlais bien de la gare parisienne.

Pour enrichir votre culture générale d’un détail fort peu utile, notez qu’il existe d’autres gares à Lyon, dont « Lyon Perrache ».

Merci Avignon!

Je n’ai pas parcouru toute la France en train (pas encore!), mais j’ai apprécié la clarté de la nomenclature des gares de la cité d’Avignon. Vous avez Avignon Centre ou Avignon TGV (qui est en-dehors de la ville) – c’est tout de même plus facile pour les touristes dans la lune comme moi! « Nice-ville, Valence-ville… » il y a heureusement d’autres villes françaises qui misent sur la clarté! Merci.

Et en Suisse?

Je vais prendre en exemple deux grandes villes*. Genève, sans doute influencée par ses voisins, (;)  a nommé sa gare « Genève Cornavin », par opposition à l’autre grande gare, « Genève Aéroport » située très logiquement à Cointrin. Or sur les panneaux bleus de la gare du centre-ville, que l’on aperçoit depuis le train, c’est indiqué juste « Genève ».

Nos amis suisses-allemands ont choisi Zurich HB ( pour Hauptbanhof, soit « gare principale ») pour leur plus grande station – et la gare de l’aéroport est simplement nommée « Zurich Flughafen » (=aéroport). On s’y retrouve à condition de comprendre trois mots de cette belle langue!

(Idée admise en France: l’allemand serait une langue horrible. Comme j’en ai ras-le-bol d’entendre ce genre de propos qui m’irritent les oreilles, j’ai décidé de faire une discrète propagande en contresens sur le blog.)

*Attention, je rappelle aussi aux Français que la capitale officielle de la Suisse est Berne, et aucune des localités mentionnées ci-dessus. N’est-ce pas Steven.

http://www.flickr.com/photos/maxbucher/7722949552/

Zurich HB, la gare principale de Zurich. Photo par Max Bucher (Creative Commons)

Pour conclure, amis suisses,  je vous conseille d’apprendre les noms des gares des principales villes de l’Hexagone par cœur pour faciliter vos futurs voyages en France:

Bordeaux Saint-Jean
– Montpellier Saint-Roch
– Marseille Saint-Charles
– Toulouse Matabiau
– Lyon Part-Dieu (que de bondieuseries dans ces noms tout de même!)
Paris: gare de Lyon, gare du Nord, gare de l’Est...  Laquelle choisir? Facile, leur nom indique la direction que prennent les trains! Par exemple pour aller à Montpellier, on passe par Lyon. Pour le détail je vous renvoie vers cet article wikipédiesque car la capitale comporte trop de gares pour en faire l’inventaire ici. Cela m’épuise d’avance.

Cette carte géniale permet d’y voir plus clair sur l’organisation ferroviaire de Paris: elle indique quelle gare dessert quelle région!

http://www.flickr.com/photos/maxbucher/7722949552/

La gare de Toulouse. Photo par Le Nerd du CDI (Creative Commons)

Et vous, les noms des gares françaises vous ont-elles déjà fait perdre le fil?

Lecture suggérée sur le blog si vous détestez prendre le train en France: Anecdotes ferroviaires en France: des trajets semés d’embûches

 

Vous aimez le blog? Partagez cet article!

15 Responses to Confusions autour des petits noms des gares françaises

  1. Anne says:

    Hello, tu me fais rire…je crois bien que moi-même j’y vois du coup plus clair dans les noms de gare, :D. Bises, j’espère que te remets du décalage horaire. Bonnes fêtes!

  2. Pomdepin says:

    Ah mais il n’y a pas que les Français! La gare de Liverpool street est à Londres!

  3. JP says:

    Là où les français sont encore plus forts, c’est qu’ils ont renommé la gare de Cornavin « Genève Voyageurs ». Des fois qu’on veuille aller à Genève marchandises… Et pareil avec Lyon Perrache qu’ils appellent parfois « Lyon Perrache Voyageurs »

  4. Je me suis fait exactement la même réflexion que toi quand au fait de nommer la gare de Montpellier. Pour info, la gare TGV est terminée depuis presque un an, et est en service, mais il ne s’agit pas d’une seconde gare puisque c’est en fait la gare historique qui a été réaménagée et agrandie.

  5. JP says:

    Mais en fait je trouve que tu exagères un peu de critiquer les noms des gares françaises! (Même si c’est vrai que ça peut porter à confusion parfois, et qu’il n’est pas utile de trouver un nouveau nom à une gare qui en a déjà un assez clair). Toutes les grandes villes ont plus d’une gare (tant d’un point de vue historique de par la présence de différentes compagnies que d’un point de vue géographiqu où une seule gare ne suffit pas à couvrir le territoire).
    Pour donner l’exemple de la Suisse, la ville de Genève a deux gares principales, Genève (Cornavin) et Genève Eaux-Vives (pour l’instant hors service), et je ne compte pas Genève-Aéroport qui dessert l’aéroport de Genève, mais pas la ville de Genève (comme la gare de Zürich Flughafen ne dessert pas Zürich). De même il y a Bern HB, Bern Wankdorf, Bern Bumplitz… Pour Zürich il y a HB, Stadelhofen, Oerlikon, Wiedikon, Enge, Hardbrücke… Et même Neuchâtel a sa gare principale (je te l’accorde, elle n’a pas de nom particulier), mais aussi Neuchâtel-Serrières, voire même Place Pury si on considère la ligne vers Colombier.
    D’autres exemples: je reviens de Berlin où la Hauptbahnhof n’existe depuis que quelques années, et où il y a entre autres Berlin Zoo, Berlin Ostbahnhof, Berlin Friedrichstrasse et Berlin Alexanderplatz. Londres a 11 gares, qu’il faut bien différencier! Et comme dernier exemple, New York a Grand Central Station et Penn Station.

    • Kantu says:

      Wouah JP, voilà un joli catalogue de gares :) C’est normal d’avoir plusieurs gares et de leur donner un nom distinct bien sûr :) Ne me comprends pas mal!

      Je ne critique pas vraiment le fait de donner un nom spécifique à une gare. Je trouve juste la nomenclature suisse plus claire, avec la gare principale qui porte un nom simple – et que les gares qui portent un nom « composé » soient des gares secondaires. De cette façon c’est facile, quand tu prends ton billet où cherches le bon arrêt, de trouver directement le bon!

      Comme en France, je croyais qu’il y avait une gare Lyon (tout court) ou Montpellier (tout court) ou Toulouse (tout court) – et je me suis inquiétée d’arriver à Pétaouchnok en entrant dans chacune de ces gares…et de devoir prendre un bus pour atteindre le centre-ville! Avant de comprendre au bout de quelques mois en France qu’il ne me restait plus qu’à apprendre le nom des gares principales de ces grandes villes…

      • JP says:

        Oui c’est vrai, c’est plus facile d’avoir un nom simple pour la gare principale (comme à Montpellier), mais dans certaines villes comme Paris ou Lyon, il y a plusieurs gares principales! À Paris, la Gare du Nord est autant principale que la Gare de Lyon ou d’autres. Ceci car elles ont été construites par différentes compagnies comme têtes de ligne sur leur réseau. Et admettons qu’elles se soient mises d’accord (sans oublier qu’elles étaient concurrentes), il était impossible de trouver un emplacement assez grand et assez central facilement accessible depuis toutes les directions. Il y a le même problème à Londres.

        • Kantu says:

          OH! Je comprends maintenant ce que tu voulais dire! C’est vrai que dans le cas de ces grandes villes qui comptent plusieurs gares principales, cela me semble plutôt logique… Mais je n’ai pas l’habitude de telles villes moi, pauvre petite Suissesse des campagnes ;)

  6. Ma Pomme says:

    Que de bondieuseries dans ces noms tout de même !

    Et encore, Matabiau (beouf tué, en Occitan), fait référence à un épisode de la vie de Saint Saturnin.
    Ça date de quand la France était la fille aînée de l’Église.

  7. Éric says:

    Attention, la carte indiquant où vont les trains en partance des différentes gare parisienne n’est pas à jour. Les trains à destination de Moulins et Clermont-Ferrand partent de Paris-Bercy depuis un peu plus d’un an.
    Je sais que j’ai un peu de retard vu la date de publication de l’article, mais si je peux éviter une mauvaise surprise à quelqu’un…

  8. Erwann says:

    Je complète la remarque sur la carte qui est erronée.
    Dijon, Troyes, Vesoul, Belfort, Altkirch, Mulhouse, Bâle ont toujours été desservis depuis la Gare de Lyon.
    Colmar est une exception car elle est accessible aussi bien depuis la Gare de l’Est via Strasbourg que depuis la Gare de Lyon via Belfort et Mulhouse.

    Les Chemins de Fer de l’Est ont construit la Gare de l’Est.
    La Compagnie Paris-Lyon-Méditerranée (PLM) ont construit la Gare de Lyon.
    Ceci explique cela !

    Pour info : Bâle
    – Bâle SSB – Gare Centrale des CFF
    – Bâle SNCF (a disparu il y a 20 ans et reprise par les CFF, même bâtiment que la gare sus-nommée)
    – Bâle Saint Jean / Sankt Johann
    – Basel Badischer Bahnhof, opéré par la Deutsche Bahn, il y a d’ailleurs un poste de douane dans la gare pour accéder aux quais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>