Vue de Montréal depuis le MontRoyal_mini

Montréal, c’est l’fun!

Publié le 9 mai 2014 | Par kantutita | Six mois au Québec

Bons baisers de Montréal! Après quelques jours passés à arpenter le cœur de la plus grande ville francophone d’Amérique en tous sens, je laisse le soin à mon blond de vous expliquer la géographie de cette île. Comment ça, ça ne se dit pas « mon blond », il faut dire « chum » pour un garçon? De toute évidence, je ne maîtrise encore ni les expressions, ni l’accent local (je dois même me concentrer pour comprendre certains autochtones).

La parole à Hugo, mon Français du Sud:

«Je vais vous faire « la géographie de Montréal pour les nuls » en quelques lignes. Montréal a été construit au bord du Saint Laurent, au pied du Mont Royal (Mont Royal… Montréal… Mont Royal… Montréal… … Compris?). La légende veut que ce soit ce cher Jacques Cartier, découvreur du Canada, au service de sa majesté (la nôtre de majesté, François 1er) qui a escaladé cette petite colline et l’a appelée ainsi parce que la vue était à couper le souffle…

Maintenant, ça ressemble à ça.

Vue de Montréal depuis le MontRoyal_mini

Je vous laisse juges: à couper le souffle? Pas à couper le souffle? Mmmh.

Heu soit dit en passant, la photo c’est bibi qui l’a prise, après une marche d’une heure pour arriver au belvédère du Mont Royal. Durant ces derniers jours, on a beaucoup marché. Ben d’ailleurs, c’est peut-être la montée à pied qui lui a coupé le souffle, au père Jacques…

Bon, qu’est-ce que je disais? Gna gna gna, St Laurent, gna gna gna, Mont Royal… ah oui. Donc, la ville de Montréal s’est progressivement étendue jusqu’à faire actuellement 3 fois la superficie de Paris! Ah quand même!

Mais, les quartiers les plus sympas sont ceux se situant près du fleuve et du Mont Royal, j’ai nommé le Plateau, Mile End, le Quartier Latin et le Village (par ordre décroissant de coolitude).

Voici une petite carte pour illustrer le topo:

Montrealpourlesnuls_mini

(Merci de ne pas vous moquer, c’est super dur d’écrire à la main avec un pad d’ordi portable).

Et là, c’est en gros ce qu’on a fait, à pied (j’insiste), depuis trois jours:

(à regarder avec la musique de Benny Hill en fond sonore)

CHeminMontreal_mini

Mine de rien, ça en fait des bornes. La toute petite croix, c’est notre point de départ, notre petite chambre dans une résidence louée pour deux semaines, avec les toilettes et la douche sur le palier. Bon elle est sympa, mais ce dernier détail nous pousse à nous bouger le cul pour trouver un appartement au plus vite pour nos six mois icitte.

Surtout que la chambre est meublée, certes, mais c’est à peu près tout. On a tout de même réussi à traverser le quartier chinois dimanche, le lendemain de notre arrivée, pour repartir avec: une casserole, deux assiettes, deux tasses (y en a un trop jolie avec un dragon), deux fourchettes et deux cuillères (y zavaient pas de couteaux mais heureusement Kantu ne se sépare jamais de son couteau suisse… ah ces Suisses!).

Au fil de nos déambulades, on est monté en standing avec éponges, liquide vaisselle et tout! Ah et un parapluie aussi, parce qu’il a plu depuis notre sortie du métro samedi, après nos deux heures d’interrogatoire à la douane. Il a fallu qu’on leur fasse comprendre que non, on ne venait pas travailler au noir et voler leur travail aux honnêtes Canadiens. Bizarrement, quand on a parlé de compte en Suisse de Kantu, la situation s’est vite débloquée… ah ces Suisses!»

Merci Hugo!

Ouais, maintenant je (Kantu) peux en placer une, je dois vous montrer des photos. Après ces quelques journées agréables de flânage intensif, je suis tombée amoureuse des petits immeubles montréalais de trois étages avec leurs escaliers à l’extérieur, leurs balcons et leurs couleurs. Tellement cute!

Notez qu’ici, l’étage 1 équivaut au rez-de-chaussée.

Maisons mignonnes à Montréal

(Si on trouvait un petit appart dans une de ces maisons de poupée, vous m’en verriez ra-vie.)

Je dois vous dire que je suis agréablement surprise par certaines similitudes suisso-québecoises, comme le nom donné aux repas ou le goût de la moutarde. Par contre je ne sais pas si je dois dire septante ou soixante-dix…

Un symbole des Alpes se promène même à Montréal: les marmottes. J’en ai aperçu au Parc Jean Drapeau (balade en photos ici), et une bête y ressemblant à l’aube dans ma rue!

J’ai aussi eu le temps de faire connaissance avec un écureuil qui squatte l’arbre devant ma fenêtre. Il paraît que ces animaux que j’adore n’ont pas la cote à Montréal, car ils pullulent. Pour moi, ils ont beau pulluler, ils sont toujours aussi mignons. Si vous êtes du même avis, vous pouvez regarder (en famille) un film d’animation made in Canada qui les met en scène, « Opération Noisette« . Ma bêbete préférée reste le Cardinal Rouge, un oiseau classieux.

Pour les Français du Sud qui vont être heureux de l’entendre: c’est vrai, on a perdu une poignée de degrés en traversant l’Atlantique. Nous avons quitté Montpellier au début de l’été pour nous retrouver ici à la fin de l’hiver. Un jet-lag saisonnier assez déroutant, m’enfin,  j’aurais le droit de voir 2X les tulipes sortir des parterres, nananère. Deux printemps en une année, cela ne se refuse pas.

Oui, et bien sûr, il y a la douce mélodie de l’accent qui s’immisce dans nos oreilles, et les expressions que je vais commencer à noter ;) Je m’entraîne en regardant la série policière québecoise 19-2– mais calice, sans sous-titres je rate une partie des dialogues! C’est grâce à ces flics de fiction d’ailleurs que j’ai appris l’expression « c’est l’fun » – en Québecois dans le texte – qui illustre le titre de ce billet.

À bientôt pour la suite de ces aventures québecoises, qui débutent à peine! Prochains défis: trouver un logement meublé pour 6 mois et comprendre la gymnastique cérébrale du tip (le pourboire).

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

11 Responses to Montréal, c’est l’fun!

  1. sandrine says:

    Super ! J’aime bcp y aller pour visiter mes amis qui y vivent ;)
    Bon trip ;)

  2. sandrine says:

    mes « amis » et non mes « mais » ;)

    Dites, est-ce que vous avez aimé les frites à la poutine (la vraie hien pas celle de Mc Do ;p)

  3. lucile says:

    haha j’aime beaucoup votre trajet…
    moi aussi j’ai adore montreal !
    a voir ce que ca donne en hiver…

    • Kantu says:

      Tu es venue ici aussi? Chouette! Ah, l’hiver, j’en entends beaucoup parler… « Malheureusement » nous allons filer avant, en octobre… Tant mieux, car je crains les basses températures – même s’il paraît que c’est féerique de voir Montréal sous la neige.

  4. DF says:

    Certaines variétés d’écureuils d’Amérique du Nord sont justement nommés « suisses »…

  5. Hâte de lire la suite des aventures. Et quel chemin parcouru en 3 jours…

  6. Que j’ai hâte dârriver et me laisser emerveiller par Montréal !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *