En France, paie ton vaccin et garde-le au frigo!

Publié le 25 juin 2013 | Différences culturelles, Expat en France

vaccin repevax

Étonnante découverte sur les Français! Il leur arrive de stocker des vaccins dans leur frigo, le plus naturellement du monde.

Je vous explique: il y a peu, je suis partie en vacances en République dominicaine. Avant le départ, j’ai dû mettre à jour mes vaccins.

Enfin essayer.

Cette fois, je vous passe les problèmes de lecture de mon carnet de vaccination suisse (en bonus en bas de billet). Cette médecin-là a eu la décence de ne pas attraper de fou-rire (pas comme mon ancien médecin du travail), mais m’a demandé le plus naturellement du monde si le Di-Te-Per était l’équivalent du DTPCoq, quelle était sa combinaison, et un tas de questions auxquelles j’étais bien incapable de répondre.

Heureusement, il y a internet.

Rendez-vous a été pris la semaine d’après pour me présenter ses aiguilles. Ma médecin a griffonné une ordonnance, puis m’a raccompagnée à la porte en insistant: « N’oubliez pas d’apporter votre vaccin. »

Pas sûre d’avoir bien compris, j’ai demandé des éclaircissement à mon référent « culture française » (mon petit ami, donc).

« Eh bien quoi, c’est une ordonnance pour tes vaccins! Tu vas le demander à la pharmacie. Tu peux y aller juste avant de te faire vacciner, ou le récupérer dès maintenant. On le gardera au frigo. »

Il me faut à présent expliquer ma surprise aux lecteurs français: chez mes médecins suisses, les vaccins étaient fournis et facturés par eux-mêmes! Cette façon de faire m’était donc totalement étrangère.

« Et on peut garder son vaccin au frigo, comme ça? Les maladies dedans risquent pas de s’échapper et de passer dans les tomates? »

Regard exaspéré du Français. Non, je suis pas hypocondriaque, je suis prudente.

Mise à jour: je suis retournée faire un vaccin et j'ai pensé à prendre la boîte en photo avant ;)

Mise à jour: je suis retournée faire un second vaccin 6 mois plus tard et j’ai pensé à prendre une photo de la boîte sur le chemin entre la pharmacie et le docteur ;)

Je me rends donc docilement dans une officine du quartier, et récupère mes précieux vaccins. La pharmacienne me rappelle de bien les conserver au frais, dans le réfrigérateur. Il s’agit de boîtes avec une dose de vaccin, bien empaquetée.

Ils passeront une semaine à côté de la mayo (suisse) et du bocal d’olives, avant de m’accompagner chez ma docteure. Miracle: j’ai réussi à ne pas les oublier le jour J, grâce à des post-its judicieusement positionnés dans l’appartement. En été, je les aurais peut-être transportés dans une glacière, mais c’était encore l’hiver.

Par contre, j’ai été tellement étonnée par cette façon de procéder que j’ai oublié de les prendre en photo, zut!

Ps. Voilà à quoi ressemble un carnet de vaccination du canton de Neuchâtel. Je vous l’avais déjà montré ici, en vous parlant des médocs qui changent de noms en passant la frontière.

Carnet de vaccination suisse

 

Vous aimez le blog? Partagez cet article!

12 Responses to En France, paie ton vaccin et garde-le au frigo!

  1. Mais qu’elle est moqueuse!!!
    Moi je mets aussi mes parfums, parce que j’en ai beaucoup, dans un bac à légumes, des copines y mettent des crèmes ou des contours pour les yeux, et les photographes leurs pellicules « argentiques »!!
    Ma mère était infirmière, parfois elle en gardait chez nous pour des patients agés pour qui elle était allée chercher les vacccins, tu imagines…bises !

    • Kantu says:

      Ah, mais non, je ne moque pas Anne, j’écarquille les yeux, c’est tout ;) C’était totalement inattendu comme coutume! (Je mets aussi des crèmes au frigo, et avant j’y mettais des pellicules de photo, en Suisse :P pas de choc culturel de ce côté-là hihi )

  2. JP says:

    Je flippe déjà de penser au jour où je vais devoir aller chez le médecin « pour de vrai »… J’entends pas là qu’une fois j’ai voulu y aller, mais après avoir entendu trois fois d’affilée « désolé mais nous ne prenons pas de nouveaux patients » (enfin, en Schwiitzatüütsch comme il se doit), j’allais déjà mieux!

    Par contre pour le carnet de vaccinations, les casent ressemblent bien à celles que j’ai sur mon carnet de santé bien français! Y’a juste les « DiTePiPolPierJaq » et compagnie qui ne sont pas pareil. Mais c’est justement le plus problématique!
    Et je me rappelle très bien avoir conservé (enfin, ma maman) les vaccins au frigo. Et les tomates s’en sont très bien sorties! ;) Mais quand j’étais petit je n’aimais pas trop les y voir, ça annonçait la piqure tant redoutée!

    • Kantu says:

      Argh! Bon courage si tu dois aller chez le médecin en langue étrangère ;) Bah, maintenant je sais qu’il faut prévoir la traduction des vaccins moi-même à l’avance, vu que les docs n’ont pas de correspondances dans leurs bureaux (ben oui, ils auraient pu non?) Sympa tes anecdotes d’enfance :)

  3. Et oui, ca se fait chez nous ! Mais dis-moi tu as dû apprécier la note à payer en comparaison à la Suisse ;) non non il ne manquait pas un zéro !

    • Kantu says:

      Tu parles Ollie! En comparaison maintenant, tout me semble hors de prix en Suisse. Assurances, dentistes, lunettes… Bon, après, les salaires sont aussi adaptés vers le bas/haut, il faut le préciser!

  4. Ahahah…. même chose en Autriche! Faut croire que c’est nous les bizarres en Suisse ;-)… Vu le nombre qu’on a du en faire, on a eu des vaccins dans le frigo pendant quelques temps ;-)

    • Kantu says:

      Ben oui alors, c’est drôle! L’exception suisse?
      J’imagine que vous avez dû avoir de quoi remplir votre frigo en vaccins! Et je pense à votre pauvre médecin, vous lui avez fait la liste de tous les pays par lesquels votre tour du monde passerait, et il a dû vérifier les recommandations pour chacun? Quel casse-tête…

  5. C’est vrai que cela peut paraitre bizarre! Mais on a toujours fonctionné comme ça! Ton vaccin dans ton frigo :)

  6. Bonjour, je lis toujours tes articles avec beaucoup d’intérêt. Et oui, à chaque pays, ses habitudes, ses coutumes, son fonctionnement. Cela peut parfois surprendre, paraitre incongru. Mais n’est-ce pas le charme lorsqu’on part à l’aventure ? Lâcher prise, oublier ce que l’on connait pour s’ouvrir à l’inconnu… Quand on y réfléchit, c’est un peu comme avec un blog : on écrit, on s’attend à certaines réactions et ce qui se passe est totalement différent de ce que l’on imaginait. Sérendipité…

    • Kantu says:

      Coucou Cécile! C’est sympa de passer me mettre un mot! C’est tout à fait le charme de mon expérience d’expatriée, de me sentir parfois dépaysée dans un pays aussi proche du mien… Les différences culturelles sont bien plus importantes que ce que j’imaginais en posant ma valise à Montpellier!

  7. Lili says:

    Bah pour être honnête, j’avais oublier qu’en France on mettait les vaccins au frigo avant d’aller chez le médecin… Faut dire que je fais pas des vaccins tous les 4 matins. Les derniers que j’ai fait, c’était l’an dernier au Québec et ici, tu prends rendez-vous et tu paies à l’infirmière le vaccin…
    Bref les bizarreries françaises (mais bon… il y a des bizarreries partout)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>