Parler québécois grâce aux conseils de Pierre !

Publié le 23 mai 2017 | Par kantutita | Langues & Francophonie, Six mois au Québec

Interview: aujourd’hui faites la connaissance de Pierre, un Français fan de québécois, et qui lui dédie même un site, JeParleQuébécois.com ! Il nous dévoile ses 5 films québécois préférés et ses 5 quiproquos les plus drôles…

Envie de vous faire l’oreille au québécois? Pierre a la solution! Ce Français qui a vécu au Québec et a eu un coup de cœur pour le français d’outre-atlantique propose des astuces sur son site. Extraits de films québécois à visionner (avec sous-titres en option), lexique et même cours de québécois visent à aider les francophones européens à appréhender l’accent et les tournures typiques de la Belle Province! Faites-y absolument un tour si vous prévoyez des vacances ou une expatriation au Canada francophone. De retour en France, Pierre a aussi à cœur de faire connaître les films et séries québécois, qui manquent de visibilité par ici!

Je voulais en savoir plus sur Pierre et sa passion pour le français du Québec… et il a accepté de répondre à ce petit questionnaire!

Pierre et le français du Québec: une passion qui a donné un site!

Bonjour Pierre! Peux-tu te présenter, ainsi que ton lien avec le Québec?

Je suis un Breton de 31 ans qui aime voyager, découvrir de nouvelles cultures et goûter à la vie d’expatrié. La première fois que je suis allé au Québec, c’était en 2010, j’étais venu à Montréal pour réaliser un stage de fin d’étude d’une durée initiale de 3 mois. Je m’y suis beaucoup plu, à tel point que j’y suis finalement resté plus de 2 ans!

Quelle a été ta première réaction en entendant le québécois dans les rues de Montréal?

À vrai dire, je ne m’étais pas vraiment  préparé à ce voyage et j’ai découvert le phrasé québécois en arrivant sur le territoire. L’accent pouvait parfois poser quelques problèmes de compréhension, surtout les premières semaines, c’était une période très amusante. Les termes et les expressions québécoises utilisés par mes interlocuteurs produisaient régulièrement de drôles de quiproquos dans mon esprit. Je crois que j’ai assez vite pris cela comme un jeu et je me suis rapidement amusé à référencer les différences linguistiques et culturelles entre la France et le Québec.

Tu as eu l’idée de lancer un site pour que les francophones puissent mieux appréhender l’accent et les expressions québécoises. Pourquoi cette envie dans le fond?

Lorsque je suis revenu m’installer en Europe, je me suis rendu compte à quel point les Français avaient une image erronée et parfois réductrice de la culture québecoise. L’accent est assez facilement considéré comme drôle, voire ridicule. Et j’avais parfois l’impression que le rayonnement du Québec en Europe se résumait à la voix d’une célèbre chanteuse, à la mode des chemises à carreaux et à la pratique de la chasse au caribou.

Partant de ce constat, j’ai eu envie de partager un peu mes découvertes audio-visuelles québécoises. J’utilise ce support en espérant promouvoir quelques films ou séries injustement méconnus de ce côté de l’Atlantique. Je m’en sers surtout comme prétexte pour familiariser les francophones avec l’accent québécois. C’est également devenu un outil  d’intégration pour les nouveaux arrivants. En plus des vidéos, des expressions et du vocabulaire québécois, nous avons développé un cours de français québécois : il s’agit d’une méthode d’apprentissage complète et structurée pour comprendre toutes les subtilités de la langue utilisée par les Québécois. Ce projet à pris la forme d’un cours interactif disponible sur japprendslequebecois.com. Le contenu à été réalisé avec Alexandre Coutu, un collaborateur spécialiste de l’apprentissage du français au Canada.

Le site Je Parle Québécois avec des astuces pour appréhender le français du Québec!

Quel conseil donnerais-tu à des Français ou autres francophones avant de se rendre en vacances dans la Belle Province? (Côté langue)

Je leur rappellerai surtout qu’une fois arrivé au Québec, ce sont eux qui auront un drôle d’accent. D’un point de vue plus pratique, je les inviterai à s’intéresser aux termes québécois les plus courants pour ne pas avoir l’air trop étonné lorsqu’ils les entendront.

Qu’est-ce qui te séduit dans le québécois? Pourquoi cette passion?

J’aime le phrasé et les expressions. Probablement que pour moi, cet accent est associé a tous les bons moments que j’ai pu passer au Québec.

Sur ton site, tu proposes des extraits de films en québécois pour se familiariser avec l’accent. Quels sont les 5 films (ou séries) que tu conseilles pour s’initier à cette variété du français?

Le film culte est évidemment « Bon Cop Bad Cop » d’Érik Canuel. Les films de Xavier Dolan sont également très beaux, mon préféré est « Les amours imaginaires ».

Côté séries, c’est assez amusant de découvrir les versions québécoises des programmes télé que l’on connaît en Europe. Par exemple il existe la série « Caméra café » (le concept est français et a été importé au Québec) ou encore « un gars une fille » (là c’est un concept québécois qui a été importé en France).

Plus récemment les web série « vérités et conséquences » de Louis T et « Fiston » ou « Papa » de Jonathan Roberge sont très intéressantes pour se faire à l’accent québécois

Selon toi, quelle est la plus grande difficulté pour un Français, Belge ou Suisse face au français du Québec?

La plus grande difficulté je ne sais pas, mais un bon début sera sûrement d’accepter de ne pas tout comprendre tout de suite.

Ton top 5 des expressions québécoises les plus cute?

Pas d’chicane dans ma cabane

Passer la nuit sur la corde à linge

L’affaire est ketchup

J’ai mon voyage

Le boss des bécosses

 

Un quiproquo qui t’est arrivé au Québec?

Il y a en plein, j’en ai sûrement oublié quelques uns. Voici ceux qui me viennent spontanément à l’esprit :

J’ai cherché un garagiste du regard la première fois qu’on m’a dit d’aller au dépanneur.

J’ai été surpris lorsque qu’on m’a proposé une verge dans un magasin de tissu.

J’ai été déconcerté lorsqu’on m’a proposé une liqueur à 9:00 du matin lors de mon premier jour de travail.

J’ai ri lorsque j’ai appris que les hommes avaient des foufounes comme tout le monde et que les femmes ne pouvaient pas avoir de gosses.


Une vidéo de la websérie de JeParleQuébécois

Dernière question, mais cruciale: Dans ta poutine préférée, tu mets quoi?

Ah ah, question cruciale effectivement ! J’adore la poutine, toutes les poutines, mais je crois que ma préférée reste la grande classique : frites, fromage en grains et sauce brune ! Je suis devenu accro à ce mets québécois. Depuis que je suis revenu en Europe il a bien fallu trouver un moyen pour retrouver le goût inimitable de la poutine québécoise dans mon assiette, j’ai d’ailleurs partagé mon bon plan pour se faire livrer de la poutine du Québec en France et en Europe. J’ai également listé les restaurants qui servent ce plat sur le site oumangerdelapoutine.fr.

***

Merci beaucoup à Pierre d’avoir répondu à mes questions par mail!

Il faut noter qu’en qu’en plus d’être fan de films et de mots québécois, Pierre a un goût prononcé pour la poutine! J’adore personnellement son site Où Manger de la Poutine – avec des adresses en France mais aussi en Suisse…

Je vous laisse explorer le québécois grâce au site de Pierre, et on se retrouve très vite pour parler encore de la Belle-Province sur le blog ;) J’ai des billets en préparation dans ma manche…

Et vous, vous avez des films québécois à nous conseiller, ou d’autres quiproquos à raconter? Une réaction sur le français du Québec à partager? :)



Commenter avec Facebook (commentaires standards plus bas!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *