Expat suisse en France: Tu sais que tu deviens français quand... - Blog franco-suisses Yapaslefeuaulac

Tu sais que tu deviens un peu Français quand…

Publié le 4 janvier 2017 | Par Kantutita | Expat en France

Un billet d’humour franco-suisse pour inaugurer l’année sur le blog!

Adieu, 2017 ! Ça y est, on a tourné la page et j’entame ma 7ème année de l’autre côté de la frontière… Déjà!

Vivre en France est une expérience qui influence forcément mes habitudes de Suissesse… Eh oui. Au début on s’adapte, et on finit par adopter certains réflexes.

Cela va sans doute parler aux Franco-suisses qui me lisent!

Expat suisse en France: Tu sais que tu deviens français quand... tu plies les lettres en 3 plutôt qu'en 4 - Blog franco-suisses Yapaslefeuaulac

Tu plies sans réfléchir les lettres en 3 dans la longueur, plutôt qu’en 4! Parce que les standards d’enveloppes ne sont pas les mêmes des deux côtés de la frontière

Tu sais que tu deviens un peu Français quand…

Tu arrives à éviter le mot « chenis » dans tes phrases.

Tu réussis à donner ton 06 en articulant « soixante-dix-huit » plutôt que « septante-huit » Mais en te concentrant.

Expat suisse en France: Tu sais que tu deviens français quand... TU ARRIVES à PRONONCER les chiffres à la française- Blog franco-suisses Yapaslefeuaulac

Tu commandes du Ricard à l’apéro

Tu manges des escargots sans te poser de question (ou d’autres trucs dégoûtants)

Tu trouves que les croissants suisses manquent de beurre. Eh ouais.

Expat suisse en France: Tu sais que tu deviens français quand tu trouves que les croissants sont meilleurs en France!

Tu utilises couramment des acronymes franco-français dans tes phrases (alors qu’il y a 7 ans c’était du charabia à tes oreilles)

Tu lèves les yeux au ciel en voyant les prix des livres en Suisse

Tu n’as plus peur des heures de voiture pour rallier deux villes Même si avec le même budget temps tu aurais pu traverser toute la Suisse.

Par contre prendre le train tu trouves soudain que ça craint. Alors que c’était ton moyen de transport favori en Suisse.

Tu râles volontiers. Et souvent. Et sans même t’en rendre compte.

Tu n’oublies plus ton chéquier en allant chez le médecin

Différence franco-suisse: la ponctualité! Tu sais que tu deviens français quand tu tolères mieux les retards...

Tu as plus de tolérance concernant la ponctualité. Enfin juste un peu. Faut pas pousser…

Tu as comme une envie de produit laitier à la fin du repas…

Tu utilises le mot « quiche » plutôt que gâteau. Pour t’adapter à ton public

Tu dis parfois gâteaux pour évoquer des biscuits. À nouveau, juste pour être sûre d’être comprise.

Et dans le Sud, les gâtés, les papés et les mamés ne te font plus froncer les sourcils.

 

Mais bon, tu gardes un cœur en chocolat suisse, avec un placard plein de röstis, de branches et de tubes de parfait, tu dis toujours « chiclette » et n’arrive pas à dire « ice tea » au serveur, tu dis souvent francs à la place d’euros, tu écris « nonante » sur tes chèques qu’il faut alors déchirer et recommencer, et ton lac te manque toujours autant!

PS. En plus ton mec (100% Français lui) continue de pointer du doigt certains de tes mots qui ne se disent pas dans ton pays d’adoption… (Ce sera d’ailleurs le prochain billet du blog, un nouveau tome des helvétismes!)

→ N’oubliez pas de vous abonner à l’infolettre du blog & de suivre la page Facebook ! :P

Et vous, vous ajouteriez quoi à cette liste?

Vous aimez le blog? Partagez cet article!

5 Responses to Tu sais que tu deviens un peu Français quand…

  1. Tellement vrai !!!

    Et une de plus en France…une bonne je l’espère pour toi et ton « Français » :-D

    Tu es peut-être encore sous le soleil de Montpellier en mode « J’veux pas rentrer à Nancy » :-)

    Alors « Tout de bon » et des becs ;-)

    Yves Malinjod

    • kantutita says:

      Merci pour tes messages Yves (oui, j’ai fait le ménage dans les doublons t’en fait pas) :P

      Et toi alors, tu n’as pas chopé des réflexes belges après tout ce temps dans le plat pays? Raconte :)

      Une toute bonne année à toi aussi! Et à bientôt pour un café ;)

  2. Camille Legoline says:

    😂 mais continue d’utiliser tes expressions suisses moi j’adore! Et malgré que je vive en France depuis toujours il m’est impossible de dire autre chose que « chenis ». Je dois me faire violence pour dire bazar… ou autre. Et vive le parfait et les röstis ! Et les saucisses de veau aussi que je ne trouve pas en France tout comme le Rivella bien sûr ! 😊

    Belle année à toi et à ton blog !

  3. Koaku says:

    Pour le soixante-dix-huit, je pense que c’est valable dans l’autre sens aussi…Je te dirai quand Boniface arrivera à dire septante-huit naturellement! Pour le moment, c’est pas gagné! ;)

  4. natpiment says:

    Comme c’est mignon ! Mais non , garde tes natives expressions , ça égaiera la journée d’un morne français ….
    Comment ça on râle ? Où ça on râle ? Jamais remarqué …..:-)
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *